Chelsea a son destin en main

Alors que Tottenham et Arsenal s'étaient imposés hier, Chelsea a repris la troisième place en s'imposant sur la pelouse de Old Trafford (1-0) grâce à un but de Mata dans les dernières minutes de la rencontre. A quelques jours d'affronter les Spurs dans une rencontre capitale pour une qualification à la Ligue des Champions, les joueurs de Rafael Benitez sont dans une position plus que favorable à deux journées de la fin du championnat.

Chelsea a son destin en main
Manchester United
0 1
Chelsea
Manchester United: Lindegaard - Rafael, Evans, Vidic, Evra - Jones, Cleverley (Büttner, 68'), Anderson (Rooney, 69') - Valencia (Hernandez, 90'), Van Persie, Giggs.
Chelsea: Cech - Azpilicuelta, Ivanovic, David Luiz, Cole - Ramires, Lampard - Mata (Aké, 90'), Oscar, Moses (Torres, 76') - Ba.
SCORE: 0-1, Mata 87'.
ARBITRE: Howard WEBB (ANG) Avertissements : Vidic (52') et Jones (80') pour Manchester United - David Luiz (86') pour Chelsea. Expulsion : Rafael (89') pour Manchester United.
ÈVÉNEMENTS: 36e journée de Premier League, Old Trafford, 17h00.

Manchester United déjà champion, l'importance de cette rencontre était ailleurs. La course à la Ligue des Champions, et Chelsea qui tient la barre à deux matches du terme du championnat, était l'enjeu de ce choc. Loin des sommets attendus, ce Manchester-Chelsea a plutôt ressemblé à un long ennui. Pauvre en occasions, le match s'est emballé dans les cinq dernières minutes voyant Mata donner la victoire aux siens à la conclusion d'un mouvement à trois initié par Ramires et relayé par Oscar (87'), et Rafael être expulsé pour un mouvement d'humeur sur David Luiz. 

Participant à la Ligue des Champions sans interruption depuis 2003, Chelsea semble en bonne voie pour la retrouver la saison prochaine alors que les Londoniens disputeront la finale de la Ligue Europa le 16 mai prochain face à Benfica. Grâce à cette victoire à Old Trafford, les joueurs de Rafael Benitez comptent désormais un point d'avance sur Arsenal, et trois sur Tottenham, avec un match en moins. Mais ce succès a été long à se dessiner tant la domination des Blues a longtemps été stérile. Excepté une frappe sur le poteau de Oscar (13') et une frappe de Demba Ba (29'), l'après midi de Lindegaard, habituel remplaçant de David De Gea, a été plutôt tranquille. Face à un Manchester timide et sans grande inspiration à l'image de la maladresse de Robin Van Persie (42'), Chelsea a probablement fait un grand pas dans la course à la troisième place.