Tottenham s'impose dans la douleur

Pour la 37ème journée de Premier League, Stoke City recevait Tottenham au Britannia Stadium. Si les Potters n’ont plus rien a joué cette saison avec leur 11ème place, les Spurs quand à eux peuvent toujours espérer une qualification en ligue des champions puisque ces derniers sont à une belle 5ème place, à seulement 1 point d’Arsenal, 4ème.

Tottenham s'impose dans la douleur
Tottenham Hotspur
2
1
Sotke City
Tottenham s'impose dans la douleur

Pourtant c’est bien Stoke City qui a rapidement ouvert le score. A la 3ème minute, suite à un coup franc de Charlie Adam à droite de la surface des Spurs, le milieu français N’Zonzi a parfaitement croisé sa tête au premier poteau pour tromper Hugo Lloris. (1-0 3ème.)

Dans la foulée Gareth Bale (récemment élu joueur de l’année par ses pairs en premier League) a tenté de remettre Tottenham sur les rails mais sa frappe enroulée a été sortie par une excellente claquette de Begovic.
A force de pousser Tottenham a tout de même fini par trouver la faille et suite à une mésentente dans la défense des Potters, Dempsey a repris instantanément un dégagement à plus de 30 mètres pour inscrire le but de l’égalisation (1-1 20ème). Sur cette action, un défenseur de Stoke city avait en fait dégagé le ballon le d’un tacle malgré une sortie de son gardien hors de sa surface, ce qui a permit à l’américain Clint Dempsey de voire sa frappe instantanée finir dans le but déserté par Begovic.
A la 40ème minute de jeu, Tottenham aurait même pu prendre l’avantage. Suite à un missile  envoyé par Bale coté droit aux 40 mètres sur un coup franc, Michael Dawson est venu couper la trajectoire du ballon à bout portant mais Begovic a une nouvelle fois sorti une parade réflexe extraordinaire.
Juste avant la mi-temps, Gareth Bale est lancé en profondeur, le Gallois crochète puis frappe du gauche mais c’est une nouvelle fois le gardien de Stoke City, qui remporte son duel.
Spurs et Potters se sont alors quittés à la mi-temps sur un 1-1 dans un match très ouvert où les actions et l’engagement ne manquaient pas.

Et la rencontre a pris un tout autre tournant lorsqu’à la 47ème minute Charlie Adam (Stoke City) est expulsé après un second carton jaune. L’Irlandais avait été sanctionné d’un carton jaune en première mi-temps suite à un duel avec Vertonghen, cependant le ralenti a clairement montré que la faute était imaginaire et donc le premier jaune injustifié.
Mais le mal était fait, Tottenham a pris l’ascendant sur son adversaire, condamné à évoluer pendants 45 minutes en infériorité numérique. D’abord Dempsey à la 50ème a failli donner l’avantage aux Spurs mais sa frappe a rasé la transversale, puis Vertonghen a vu sa tête passé juste au dessus du but de Begovic.
Tottenham a ensuite enchainé les occasions sans parvenir à concrétiser, à l’image de Bale à la 74ème qui, au point de pénalty, a vu son tir frôlé le poteau du but des Potters, une énorme occasion gâchée.
Mais les Spurs sont quand même parvenus à mettre ce but si important pour eux par l’intermédiaire d’Emmanuel Adebayor à la 83ème minute : le togolais a parfaitement repris un centre aux 6 mètres de Clint Dempsey pour donner l’avantage à son équipe.
Tottenham s’impose donc dans la douleur face à une vaillante équipe de Stoke City, qui n’aura pas démérité mais qui a souffert de son infériorité numérique tout au long de la seconde période. Avec ce succès les Spurs repassent devant Arsenal avec 2 points d’avances mais les Gunners comptent un match en moins (match qui se jouera mardi face à Wigan, vainqueur de la coupe d’Angleterre samedi soir face à Manchester City).