Crystal Palace au paradis

Après Cardiff, champion, et Hull City, Crystal Palace sera le troisième promu en Premier League au terme de la saison 2012-2013 de Championship. Les Eagles ont battu en finale de play-offs le Watford de Zola grâce à un pénalty de Kevin Phillips (1-0 a.p.).

Crystal Palace au paradis
Crystal Palace peut exulter, il retrouve la Premier League huit ans après.
Crystal Palace
1 0
Watford
Crystal Palace: Speroni - Ward, Delaney, Gabbidon, Moxey - Dikgacoi (O'Keefe, 17'), Jedinak - Zaha, Garvan (Moritz, 84'), Williams (Phillips, 66') - Wilbraham.
Watford: Almunia - Doyley, Ekstrand, Cassetti - Anya (Forestieri, 86'), Abdi, Hogg, Chalobah (Battochio, 74'), Pudil - Deeney, Vydra (Geijo, 46').
SCORE: 1-0, Phillips 105' s.p.
ARBITRE: Martin ATKINSON (ANG) Avertissements : Jerdinak (29'), O'Keefe (60'), Ward (82') et Moxey (103') pour Crystal Palace ; Ekstrand (11'), Abdi (60') et Cassetti (105') pour Watford.
ÈVÉNEMENTS: Finale de play-off d'accession à la Premier League, Wembley, 16h00.

Huit ans après leur relégation en Championship, Crystal Palace retrouvera donc la Premier League la saison prochaine. Cinquième de la saison régulière, les Eagles de l'irréductible Ian Holloway ont obtenu le dernier billet de promu disponible en s'imposant en finale face à Watford (1-0 après prolongations). Après avoir disposé de Brighton en demi-finale (0-0, 2-0), le club de South Norwood viendra donc s'ajouter à la longue liste des clubs londoniens présents en première division (Arsenal, Chelsea, Tottenham, Fulham, West Ham). 

Le dernier coup d'éclat de Zaha

Wilfried Zaha était attendu pour sa dernière sous le maillot des Eagles. Acheté en janvier par Manchester United pour une somme de 15 millions d'euros, l'ailier gauche de 20 ans a traversé la rencontre comme il l'avait commencé. Grand espoir du football anglais, Zaha était très critiqué depuis son achat par United puisque il avait inscrit un seul petit but lors de la deuxième partie de la saison. En finale, le jeune anglais a semblé retrouver son football et a même provoqué la faute du malheureux Cassetti en prolongation menant à l'unique but de la rencontre inscrit sur pénalty par Kevin Phillips (105'). 

Ian Holloway gagne la bataille face à Zola

Cette semaine, Ian Holloway, le coach de Palace, avait une nouvelle fois alimenté la polémique sur lesquelles il a batit sa légende outre-Manche critiquant notamment la gestion du club de Watford par l'Italien Giampolo Pozzo. Grâce à une dérogation de la Fédération Anglaise, le président du club avait pu faire venir une douzaine de joueurs en provenance des deux autres clubs dont il est propriétaire, l'Udinese et Grenade. Magouilles qui ne seront plus d'actualité puisque la FA a resseré son réglement dès la saison prochaine. 

Dominateurs sur l'ensemble de la rencontre, Crystal Palace retrouver donc l'élite, huit ans après l'avoir quitté. Le troisième play-off en quatre ans fut donc le bon pour les Eagles qui ont donc obtenu le dernier ticket pour la Premier League, et un accès qui est l'un des plus bankables du pays avec de grosses rentrées financières. God save the Eagles !