PL (7/20) Southampton veut poursuivre sur sa lancée

Après s'être maintenu sans trop de soucis en obtenant la 14ème place, Southampton veut donc profiter de la dynamique positive des six derniers mois insufflée par le nouveau coach, Mauricio Pochettino, pour vivre une saison encore plus tranquille.

PL (7/20) Southampton veut poursuivre sur sa lancée
itv.com

Une jeunesse très prometteuse sur laquelle s'appuyer

C'est le véritable leitmotiv de ce club : la formation. Theo Walcott, Gareth Bale ou encore Alex Oxlade-Chamberlain ont effectué leur formation et même leurs débuts professionnels dans la cité portuaire du sud de l'Angleterre. Aujourd'hui, la relève s’appelle Luke Shaw, James Ward-Prowse ou encore Calum Chambers et elle est aussi très prometteuse. De plus, les Saints possèdent aussi des joueurs d'excellente qualité et encore relativement jeunes qui font saliver les cadors européens. On peut penser à la pépite uruguayenne Gaston Ramirez, le milieu français Morgan Schneiderlin ou le latéral droit Nathanaël Clyne. Pour résumer, Southampton a bon nombre de joueurs de qualité et a largement les moyens de s'assurer le maintien. On l'a vu dans la deuxième partie de saison où ils l'ont acquis haut la main après le remplacement de Nigel Adkins par Mauricio Pochettino l'an dernier. Mais difficile de s'imaginer qu'il y a deux ans quasiment jour pour jour, Southampton se préparait à débuter la Championship juste après avoir obtenu son accession la saison passées depuis la League One!

En trois ans, Southampton a réussi à enchaîner deux montées et s'est stabilisé dans l'élite. A l'époque, des joueurs talentueux comme Schneiderlin, Lallana, Fonte ou Lambert étaient déjà là et ont tout connu. Mais en plus des jeunes, le recrutement du board des Saints a été très réussi et fait qu'aujourd'hui, Southampton peut espérer bien plus qu'un maintien tranquille. On se souvient des recrutements de Gaston Ramirez ou de Nathanaël Clyne l'été dernier qui sont deux joueurs ayant confirmé les espoirs placés en eux. Cette année, leurs héritiers s’appellent Victor Wanyama et Dejan Lovren. Le milieu kényan arrive en provenance du Celtic Glasgow pour la somme énorme de 14,5 M€ tandis que le défenseur croate débarque bien évidemment de Lyon pour près de 10M€. Avec ces deux transferts, les Saints ont montré qu'ils avaient les moyens de leurs ambitions. Si tout se passe bien, la lutte pour le maintien devrait se faire sans eux. Cette équipe a même le potentiel pour viser plus haut et pourquoi pas la première partie de tableau. C'est une grosse côte mais au vu de l'effectif, ce n'est pas forcément irréaliste.

L'entraineur : La patte de Pochettino

Fini la coupe de cheveu de hippie qu'il exhibait quand il portait les maillots parisiens et bordelais au début des années 2000. C'est avec un style plus classique niveau capillaire que Mauricio Pochettino a abordé sa carrière d’entraîneur. Après près de quatre années sans grand relief passées sur le banc de l'Espanyol Barcelone, il est arrivé en janvier dernier pour remplacer Nigel Adkins. En Espagne, ses résultats n'étaient pas flamboyants, mais ses principes de jeu étaient séduisants. C'est ce qui a poussé les dirigeants de Southampton à le prendre. Et la greffe a plutôt bien prise puisqu'en plus des résultats convenables obtenus avec des victoires contre Manchester City et Chelsea notamment, son équipe a produit un jeu très intéressant et agréable à voir. On sait que Pochettino est un entraîneur qui voit sur le long terme. Avec cette équipe, il peut voir venir et pourra sûrement faire mieux qu'à l'Espanyol.

Le joueur clé : Le métronome Schneiderlin

En France il est encore un inconnu. Pourtant, il ne faudra pas s'étonner si on le voit prochainement avec le maillot de l’Équipe de France sur les épaules.Arrivé à Southampton en 2008, il aura tout connu avec les Saints : la descente et la galère pendant deux saisons en League One, puis les deux montées. On l'avait oublié chez nous, mais il s'est fait adopté Outre-Manche. S'il possédait déjà des qualités techniques et une bonne vision, il a aussi développé dans les divisions inférieures anglaises un esprit de combativité hors norme. Il faut dire que jouer sur la pelouse de Colchester, Yeovil ou Oldham, c'est un peu comme partir au combat. Cela en fait aujourd'hui un joueur très apprécié en Premier League et il fait certainement parti des meilleurs à son poste dans le Royaume. A Southampton en tout cas il est indispensable. C'est lui qui a passé le plus de temps sur le terrain la saison passée et son impact dans le dispositif des Saints est énorme. Sans lui, l'équipe ne tournerait certainement plus pareil. S'il effectue une saison du même calibre, les grands d'Angleterre lui feront probablement les yeux doux et Didier Deschamps devrait penser à se pencher sur lui. Mais ce qu'on à tendance à vite oublier également, c'est que Morgan n'a que 23 ans et  un très bel avenir devant lui.

La bonne surprise : Shaw sur les traces de Gareth Bale

C'est la nouvelle pépite sortie tout droit du centre de formation de Southampton, qui est certainement le meilleur d'Angleterre. Il a eu 18 ans le 12 juillet dernier, mais il est déjà un titulaire bientôt indiscutable au poste de latéral gauche. Luke Shaw est l'avenir de l'équipe nationale d'Angleterre. Il a disputé son premier match à 16 ans et demi face à Milwall en FA Cup et pour sa première saison en Premier League, il a accumulé 25 apparitions à seulement 17 ans. Cet été, il a signé un nouveau contrat de cinq ans avec sa nouvelle équipe qui a une idée derrière la tête. Alors que quand Southampton était tombé dans les divisions inférieures, ils étaient dans l'obligation de vendre leurs meilleurs éléments, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ils savent qu'avec Shaw ils tiennent un véritable diamant et en le polissant ils espèrent pourquoi pas obtenir un nouveau Gareth Bale en moins offensif. Les comparaisons entre les deux peuvent être nombreuses et en Angleterre, on s'est déjà souvent amusé à ce petit jeu-là. Mais Luke est encore loin de valoir plus de 100 millions d'euros. Son prochain objectif sera de s'imposer comme titulaire indiscutable la saison prochaine mais ce ne devrait être qu'un petit test. La suite viendra naturellement.

L'équipe-type probable :