CHA-J1 : Pas de vainqueur pour l'ouverture

Pour débuter cette nouvelle saison de Championship, le calendrier nous offrait une belle affiche entre Burnley et Bolton, deux outsiders à la montée cette saison. Au terme d'une partie équilibrée, les deux équipes n'ont pas réussi à se départager et se quittent sur un score nul logique.

CHA-J1 : Pas de vainqueur pour l'ouverture
bbc.co.uk
Burnley
1 1
Bolton
Burnley: Heaton; Trippier, Long, Shackell, Lafferty; Wallace, Jones, Marney, Stanislas (Arfield 80è); Ings (Edgar 89è), Vokes
Bolton: Bogdan; Baptiste, Knight, Wheater, Tierney; Lee, Andrews, Pratley, Medo; Eagles (N'Gog 63è); Beckford (Davies 80è)
SCORE: 1-0 (Ings 26è), 1-1 (Pratley 37è)
ARBITRE: Mark Clattenburg Averti : Lee 90è
ÈVÉNEMENTS: 1ère journée de Championship disputée au Turf Moor de Burnley devant 20 000 spectateurs.

Alors que la Premier League ne commence que dans deux semaines, la Championship reprenait ses droits dès aujourd'hui. Il fallait être présent au Turf Moor de Burnley pour assister à cette première affiche de la saison entre deux équipes qui ont les moyens de lutter pour la montée. Et sur cette partie, la similarité de niveau s'est ressentie non seulement sur le score, mais aussi sur le terrain. Si la possession du ballon a été le plus souvent en faveur de Burnley, les hommes de Sean Fyche n'ont pas réussi à en faire un bon usage. Dans les premières minutes de jeu, leur but a été de commencer fort. Cela s'est clairement vu puisque pendant dix bonnes minutes, ils ont littéralement assiégé le but de Bogdan. Mais sans se procurer de véritables occasions. Ce sera d'ailleurs leur problème durant la partie. S'ils sont parvenus souvent dans le camp des Wanderers, ils ont rarement trouvé la solution. C'est sur les ailes qu'ils ont le plus souvent réussi à déstabiliser la défense adverse, notamment grâce aux montées incisives sur le côté droit de Tierney. Mais après, ils ont beaucoup trop bombardé la défense centrale avec des centres. Autant dire qu'avec Knight et Wheater qui culminent tous deux à plus d'1m95, ce n'était pas forcément la bonne solution. Les deux compères se sont régalés avec ces ballons aériens.

Ce que n'a pas réussi à faire Burnley et qui leur aurait permis d'aller chercher un peu plus, c'est ce qu'ils ont réussi à faire sur leur but. Si les deux géants renvoyaient les ballons, il aurait fallu être présent à la retombée, ce que fit Ings sur cette action. Derrière, l'attaquant défia David Wheater à la course et trouva une position de tir suffisamment ouverte pour conclure. La lourdeur de la charnière centrale était son gros point faible mais à part sur le but, ils n'ont pas réussi à rééditer ce genre d'action. Alors ils ont choisi la solution de facilité et ont abusé des centres et des frappes lointaines. Être dans les virages du Turf Moor était assez dangereux puisque Bolton adopta la même « stratégie ».

C'est dommage car la qualité technique pour réussir à battre la défense de Burnley en passant par le jeu au sol était là. Avec Beckford, Lee ou Eagles, ils étaient au-dessus à ce niveau-là mais n'ont pas su en profiter. Leur but par contre est un véritable modèle d'action collective rapide et efficace. Servi au point de penalty dans les meilleures conditions par Eagles, Pratley n'avait plus qu'à assurer pour conclure. Lorsque l'ancien mancunien Eagles a dû sortir à l'heure de jeu à cause d'une douleur à la cheville et laisser sa place à N'Gog, on a tout de suite senti que le jeu de Bolton était moins fluide. S'il est un peu brouillon, le milieu de terrain des Wanderers est indispensable pour créer des situations et apporter le danger. Sans lui, Bolton s'en est remis aux coups de pieds arrêtés et aux frappes lointaines, mais sans réussite. Les deux équipes ramènent donc chacune un point qui devrait les satisfaire en ce début de saison.