CHA-J1 : QPR assure l'essentiel

Pour son retour dans l'antichambre de l'élite après deux saisons en Premier League, les Queens Park Rangers accueillait Sheffield Wednesday, fraîchement promu. Un match dont les Rangers étaient largement favoris mais le statut ne fait pas tout et pour prendre les trois points, ils ont dû batailler.

CHA-J1 : QPR assure l'essentiel
bbc.co.uk
Queens Park Rangers
2 1
Sheffield Wednesday
Queens Park Rangers: Green; Simpson, Hill, Onuoha, Traoré; Barton (Wright-Phillips 80è), Faurlin, Henry, Hoilett (Jenas 88è); Zamora (Austin 68è), Johnson
Sheffield Wednesday: Kirkland; Mattock, (Maghoma 36è), Zayatte, Prutton, Palmer; Gardner, Johnson, Coke (McCabe 68è), Antonio; Helan, Nuhiu (Madine 78è)
SCORE: 0-1 (Nuhiu 18è), 1-1 (Onuoha 39è), 2-1 (Johnson 42è)
ARBITRE: M. Scott Mathieson Averti : Palmer 20è, Barton 56è, Maghoma 57è
ÈVÉNEMENTS: 1ère journée de Championship entre les Queens Park Rangers et Sheffield Wednesday disputée au Loftus Road de Londres devant 18 000 spectateurs.

Après une saison galère, QPR repart sur de nouvelles bases avec l'unique objectif de remonter directement en Premier League. Mais le marathon de 46 matchs qu'est la Championship est loin d'être de tout repos. Face à une équipe qui va probablement batailler pour le maintien, les hommes d'Harry Redknapp n'ont jamais été en pleine confiance et ont dû atteindre le coup de sifflet final pour respirer en fin. Il faut dire que cette valeureuse équipe de Sheffield qui avait une bonne tête de souffre-douleur a tout mis en œuvre pour inquiéter les pensionnaires de Loftus Road. S'ils étaient nettement inférieurs, ils vont avoir la bonne idée de marquer tôt et les premiers. Sur un éclair de génie de Nuhiu qui élimine deux adversaires avant de tromper Green sur une frappe à l'entrée de la surface, les Owis vont prendre l'avantage. Ils ne tiendront que 20 minutes avant de craquer à deux reprises coup sur coup avant la mi-temps.

 

Mais ils auront des occasions de revenir au score. Le plus souvent, ils profitent des espaces laissées par la défense de QPR pour faire parler leur vitesse, notamment par l'intermédiaire d'Antonio ou Maghoma. Ce dernier trouvera même le poteau à vingt minutes de la fin de la partie. Mais malheureusement pour les coéquipiers de l'ancien lensois Zayatte, ce sera insuffisant. Les hommes de Redknapp ont fait parler leur expérience pour assurer la victoire avec les vieux briscards que peuvent être Wright-Phillips, Hill, Johnson, Zamora ou encore ce bon vieux Joey Barton, qui a repris ses bonnes habitudes en obtenant un carton jaune. C'est grâce à ce métier qu'ils ont pu se défaire d'un Sheffield accrocheur.

 

S'ils se sont procurés de très nombreuses occasions, le manque d'efficacité ou Chris Kirkland les empêcha de se mettre à l'abri. C'est en moins de cinq minutes qu'ils feront la différence grâce à une très grosse fin de première mi-temps durant laquelle ils ont étouffé leur adversaire. Après un premier but chanceux inscrit tel un renard des surfaces par le défenseur Onuoha, Andrew Johnson doublera la mise d'une belle reprise de volée. Mais ce qu'il faut retenir de cette rencontre, bien plus que la victoire, c'est qu'un QPR même laborieux pourra battre tout le monde dans ce championnat et sera l'épouvantail de cette saison. Son équipe est taillée pour la Premier League et un joueur comme Hoilett par exemple, très remuant cet après-midi, n'a pas leur place en Championship. A eux de prouver ça pour retrouver l'élite.