PL (11/20) West Ham, rester dans la première partie de tableau

Nous sommes de retour dans la capitale Anglaise après un petit détour sur la côte est du royaume Britannique, direction l'est de Londres et le district de Newham pour vous faire découvrir West Ham. Les Hammers qui restent sur une belle 10ème place la saison passée.

PL (11/20) West Ham, rester dans la première partie de tableau
(mirror.uk)

"Garder la même continuité"

L'an dernier, les Hammers étaient de retour en Première League après un petit détour en Championship lors de l'exercice 2011-2012. Avec un effectif stable et expérimenté, les hommes de Sam Allardyce ont réussi à se maintenir et même à se hisser dans le premier tiers du championnat. Notamment grâce à la brillante saison du capitaine de West Ham, Kevin Nolan. Le milieu de terrain s'est imposé en tant que leader sur et en dehors du terrain, l'Anglais a maintenu l'équipe en inscrivant la bagatelle de 10 buts. Derrière lui il a entraîné Andy Caroll avec ses 7 buts et puis c'est tout. Mark Noble a réalisé une bonne saison, mais les déceptions ont été nombreuses les Irons. Modibo Maiga a traversé la saison en fantôme tout comme le Portugais Ricardo Vaz Te, Alou Diarra est reparti aussi vite qu'il était venu pour finalement revenir cette saison, Marouane Chamakh et Joe Cole arrivés au mercato d'hiver n'ont pas aidé l'équipe. Un peu à l'image de Norwich et de Fulham, West Ham a été irrégulier dans la performance, pas vraiment capable d'hausser son niveau de jeu et alternant le bon comme le moins bon. Une attaque plus que moyenne (la 16ème avec 45 buts) et une défense moyenne (53 buts encaissés). Les Hammers ont payé certainement leur mauvais parcours à l'extérieur, en effet les coéquipiers de Nolan n'ont pris que 13 points sur 57 hors de leur base. C'était insuffisant pour espérer être plus haut. Alors qu'à la maison, les Hammers ont montré un autre visage, beaucoup plus performant, avec seulement 4 défaites.

Place désormais à une nouvelle saison, l'effectif des Grenats n'a guère changer, au niveau des départs, le club s'est séparé de de Gary O'Neil (QPR), Carton Cole au club pourtant depuis 7 ans, Robert Hall (Bolton) et Emanuel Pogatetz qui n'a pas convaincu le club de lever l'option d'achat, l'Autrichien est retourné à Wolfsburg. Sur le plan des arrivées, Andy Caroll a été transféré définitivement chez les Hammers pour la modique somme de 17,5M d'euros. Bien loin des 40M de l'époque à Liverpool, l'attaquant Anglais qui souhaite rester très longtemps dans le club Londonien puisqu'il a paraphé un contrat de 6 ans plus une 7ème année en option. Trois autres recrues sont venues en plus gonfler les rangs de West Ham, l'international Roumain Razvan Rat en provenance du Shakhtar Donestk, Adrian du Betis Seville et Daniel Whitehead de Stockport County. Pour finir Alou Diarra est revenu au bercail après un intermède à Rennes. La base de la saison dernière est donc toujours présente, Allardyce pourra toujours compter sur ses cadres comme Kevin Nolan, Mark Noble, Matt Jarvis, Mohamed Diamé, Wiston Reid ou encore le gardien Finlandais Jussi Jaaskelainen. Une équipe expérimentée avec quelques revanchards comme Joe Cole, Matthew Taylor. Une formation à donc forte connotation "british". Le maintien devrait se faire assez sereinement. 

L'entraîneur : Sam Allardyce, dans la tradition Anglaise 

Au club depuis 2011, Sam Allardyce est l'homme qui a fait revenir West Ham en Première League. L'expérimenté coach a su mettre les bons ingrédients pour permettre aux Hammers de retrouver l'élite du football Anglais. Lui qui par le passé avait notamment entraîner Bolton, Newcastle, Blackburn. Un globe trotter de l'Outre Manche, fort de son expérience Allardyce compte bien stabiliser les Irons dans la première partie de tableau cette saison. Avec un effectif vieillissant mais toujours intéressant, il dispose d'un bon échiquier. L'adepte du 4-2-3-1 aura à guise plusieurs joueurs de qualité comme Nolan, Noble, J.Cole, Carrol, Diamé ou encore Jarvis. A lui maintenant de réediter la même performance que l'an passé et peut-être mieux si les Hammers se décident enfin à prendre des points à l'extérieur. 

Le joueur clé : Kevin Nolan, la classe Britannique 

Il fait les belles heures de West Ham depuis 2 ans, arrivé au club en 2011 en provenance de Newcastle, le milieu de terrain Anglais est l'atout principal des Hammers. Venu notamment grâce à son ancien entraîneur Sam Allardyce (qui le coachait à Bolton), Nolan incarne parfaitement la tradition Britannique : joueur fort physiquement, rugueux mais qui possède une très bonne technique et un sens du but qui pourrait faire pâlir quelques attaquants. En cas de méforme cette saison, le classement des Irons pourrait en pâtir. Le capitaine du club Londonien est l'élément moteur de l'équipe, la plaque tournante. L'homme à tout faire. Avec un contrat qui ne prend fin qu'en 2016, Kevin Nolan pourrait bien laisser une trace indélébile sur Upton Park. 

La bonne surprise : Mohamed Diamé, l'heure de la confirmation? 

Il a surpris énormément de monde l'an dernier, arrivée l'été 2012 en provenance de Wigan après 3 saisons chez les Latics. Mohamed Diamé a clairement pris de l'assurance et a explosé la saison passée. Formé à Lens, le milieu de terrain Sénégalais était la tour de contrôle du système d'Allardyce. Placé aux côtés de Mark Noble, le natif de Créteil a progressé sur l'aspect tactique et collectif. Lui qui pourtant ne retrouve pas ce niveau en sélection : "j'étais un peu dans le doute par rapport à mes prestations en équipe nationale, je n'arrivais pas à me retrouver comme je me retrouve en club". Malgré quelques incertitudes sur son avenir, Diamé devrait finalement rester chez les Hammers.

L'équipe type probable