PL (12/20) Swansea City, en pleine progression

Nous quittons l'Angleterre pour la présentation des 20 clubs de Première League, direction le Pays de Galles et la ville de Swansea. Les Swans qui l'an passé ont réalisé une très belle saison en terminant 9ème du championnat mais en remportant surtout la League Cup.

PL (12/20) Swansea City, en pleine progression
(mirror.uk)

"Le club Gallois qui monte les échelons"

La saison 2012-2013 des Jacks a été excellente. En effet Swansea a pris la 9ème place au classement de Première League, mais son fait d'arme restera sa victoire en League Cup (Coupe de la Ligue Anglaise) contre Bratford City (5-0), après avoir notamment éliminé Liverpool et Chelsea. Ce sacre qui permet aux Swans d'être en Europa League cette saison. Une sacrée progression pour un club qui évoluait il y a encore 2 ans en Championship. Les apports successifs de l'ancien coach Brendan Rodgers et de l'actuel Michael Laudrup ont permis aux cygnes d'atteindre l'Europe, qui l'aurait cru il y a encore un an? Personne. Un homme marque à lui seul la patte des deux entraîneurs. et l'ascension fulgurante du club Gallois : l'espagnol Miguel Pérez Cuesta dit "Michu". Arrivé l'été dernier en provenance du Rayo Vallecano, l'attaquant ibérique a explosé les compteurs en championnat, inscrivant 18 réalisations en 35 matchs et 22 réalisations toutes compétitions confondues. Il s'est fait un nom en Angleterre. Mais il n'est pas le seul, on signalera l'importante d'un autre joueur venant d'Espagne, c'est Pablo Hernandez, le milieu de terrain dépositaire du jeu de Swansea a délivré 8 passes et mis 3 buts lors du dernier exercice. Le secteur offensif a été une clé importante pour les Swans, avec notamment un Jonathan de Guzman de gala tout au long de la saison, le Néerlandais d'origine Canadienne auteur de 5 buts et de 7 passes, ou bien encore le duo british composé de Wayne Routledge et de Nathan Dyer, les deux ailiers ont régalé les supporters du Liberty Stadium avec leur vitesse et leur qualité de centreur. Pourtant les coéquipiers du capitaine Ashley Williams n'ont mis que 47 ballons au fond des filets et le portier batave Michel Vorm a été prendre 51 fois le ballon dans ses cages. Le sprint final a été plutôt vécu comme une chute fulgurante pour les Gallois. Une seule victoire lors des dix dernières rencontres, sans cette mauvaise série, on aurait sans doute pu voir les Swans à la hauteur des Reds de Liverpool ou juste derrière. 

Place désormais à un nouveau championnat et aux transferts, sur ce plan-ci le président Huw Jenkins a mis la main au portefeuille. Huit joueurs sont arrivés au Pays de Galles contre sept départs. Les huit protagonistes arrivant au royaume du dragon rouge se nomment : Wilfried Bony,attaquant de 25 ans qui provient du club Hollandais de Vitesse Arnhem, l'Ivoirien qui a été pris pour la modique somme de 13,9 m d'euros, en effet le natif de Bingerville a inscrit 31 buts en 30 matchs d'Eredivisie la saison dernière, rien que ça. La forte délégation espagnole des cygnes s'agrandit avec trois jeunes joueurs, Alejandro Pozuelo, attaquant (Betis Seville), le défenseur central Jordi Amat (Espanyol Barcelone) et le milieu de terrain défensif José Alberto Canas lui aussi du Betis Seville. Le premier cité est surtout pour l'avenir, alors que les deux autres ont prouvé dans leurs anciens clubs.  Pour compléter les hommes devant la défense, Swansea est venu se servir à Liverpool en enrôlant le prometteur Jonjo Shelvey. Pour finir ce recrutement très "classe biberon", les Swans ont également pris le milieu Serbe de l'Olympiakos Alexander Gogic et le latéral gauche de l'Academy d'Arsenal Jernade Meade. Ce gros recrutement a envoyé sur le départ Kemy Augustien (Brighton), Alan Tate (Yeovil Town), Mark Gower (Charlton), Kyle Bartley (Birmingham City), David Cornell (St Mirren), et Dwight Tendually (sans club). Dégraisser efficacement pour prendr intelligement, voici le mot passé par Michael Laudrup à son président lors de ce mercato d'été. Un recrutement assez jeune mais qui laisse entrevoir l'avenir et de construire sur la durée. 

L'entraîneur : Michael Laudrup, le symbole de l'ascension 

Tout le monde connaît le parcours en tant que joueur de l'ancien international et capitaine de la sélection Danoise. La Juventus, la Lazio de Rome, le Real Madrid, le FC Barcelone. Une carrière exceptionnelle au plus haut niveau. Il est maintenant entraîneur depuis 11 ans, après avoir coaché Brondby, Getafe, le Spartak Moscou et Majorque. Il arrive à Swansea à l'été 2012 suite à un passage mouvementé à Mallorca. Intronisé en lieu et place de Brendan Rodgers, Laudrup apporte sa patte au club Gallois. Pratiquant un jeu attrayant et offensif basé sur le contrôle du ballon et de passes courtes en place depuis 10 ans maintenant et l'arrivée de Roberto Martinez. les Swans parviennent à se hisser au 9ème rang et à remporter la League Cup. Avec un recrutement intelligent (Michu, P.Hernandez), il a réussi à mettre en place une équipe difficile à manoeuvrer chez elle. Parvenant à tirer le maximum de ses joueurs, dont la forte colonie ibérique, le frère de Brian commence à faire gravir les échelons aux cygnes et ce n'est que le début. 

Le joueur clé : Michu, la force de frappe espagnole

Miguel Pérez Cuesta dit "Michu", cet attaquant originaire d'Oviedo sévit en Première League depuis maintenant un an. Arrivée à l'été 2012, l'ancien joueur du Rayo Vallecano et du Celta Vigo n'a pas eu besoin d'acclimatation. L'Ibérique a tout de suite affoler les compteurs et régaler les supporters de Swansea. Il terminera avec 18 buts en championnat, 1 en FA Cup et 3 en League Cup, soit un total de 22 réalisations en 42 rencontres. Une régularité et une insouciance pour le milieu de terrain offensif placé attaquant par Laudrup. Un buteur redoutable devant le but, renard des surfaces et excellent de la tête, capable aussi de marquer aux 20 mètres. Un garçon capable de marquer contre Arsenal, Chelsea et Manchester United.  L'étalage d'un attaquant moderne. Il sera mis en concurrence avec le nouvel arrivant Wilfried Bony Lui qui fête toujours ses buts de la même façon : il bouge sa main droite près de son oreille. A seulement 27 ans, l'Espagnol n'a pas fini de faire mal aux défenses Britanniques. 

La bonne surprise : Wayne Routledge, enfin à maturité? 

Wayne Routledge fait partie de ces hommes que l'on surnome les "globe trotter", d'habitude ce sont ceux qui écument le monde en jouant dans plusieurs clubs. Mais le cas du natif de Sidcup est à part. Une carte de visite entièrement en Angleterre avec pas moins 9 clubs en 12 ans de carrière. Il faut dire que l'Anglais a eu un talent assez précoce. Néanmoins comme d'autres avant lui, il n'a pas percé rapidement et a bourlingué. Formé à Crystal Palace, Routledge a ensuite fait un petit tour du royaume : Londres (Tottenham, Fulham, QPR),  Portsmouth, Aston Villa, Cardiff et Newcaslte. Depuis maintenant deux ans il a posé ses valises à Swansea. Pour le plus grand bonheur des Swans, le milieu gauche épate par sa vitesse et sa qualité de passe. Il a été l'auteur de 7 offrandes la saison passée (10 au total avec les cygnes), on n'oubliera pas ses 5 réalisations en championnat. Dynamiteur, provocateur, percutant, Wayne Routledge apporte énormément au système de Michael Laudrup son entraîneur. A 28 ans, il était grand temps qu'il se montre enfin. 

La perle : Jonathan De Guzman, la nouvelle vague

Canada, Pays-Bas, Jamaïque et Philippines, non vous ne révisez pas votre géographie. Ce sont simplement les origines de Jonathan De Guzman. Né à Toronto, Jonathan n'a pas choisit comme son frère le Canada, le milieu offensif a opté pour la sélection Néerlandaise. On le considère dès son plus jeune âge comme un futur crack, après 5 ans à Feyenoord son club formateur, en 2010 il quitte les Pays-Bas pour l'Espagne et Majorque où il connaîtra son entraîneur actuel, Michael Laudrup. Après une très bonne saison il quitte les Baléares pour Villarreal, mais cette deuxième expérience se passe moyennement, en effet il ne peut pas empêcher le sous marin jaune de descendre en Liga Adelante. Il rejoint alors Swansea l'an dernier sous forme de prêt où il retrouve son ancien coach. De Guzman est rapidement un des hommes de base de Swansea, le Batave réalise une grosse saison, son bilan personnel : 5 buts, 7 passes en Première League, 3 buts, 3 passes en League Cup. Pour une première saison, le milieu offensif a clairement été bon, vif, technique et percutant, sa petite taille (1 m 73) lui permet d'être plus rapide. De nouveau en prêt cette saison chez les cygnes,  il est temps de confirmer.

L'équipe type probable