Lambert crucifie West Brom

A l'occasion de la première journée de Premier League, West Bromwich Albion accueillait Southampton pour une rencontre qui s'annonçait intéressante entre deux équipes qui peuvent clairement viser un Top 10 en fin de saison. A la fin d'une rencontre peu enthousiasmante, c'est finalement Lambert qui permet aux Saints de prendre trois points.

Lambert crucifie West Brom
La joie d'une délivrance tardive
West Bromwich Albion
0 1
Southampton
West Bromwich Albion: Foster; Jones, McAuley, Olsson, Ridgewell; Morrison, Mulumbu, Yacob, Dorrans; Anelka (Rosenberg 82è), Long (Vydra 82è)
Southampton : Boruc; Chambers, Lovren, Fonte, Shaw; Ward-Prowse (Cork 90+3è), Wanyama, Schneiderlin; Lallana (Ramirez 69è), Lambert, Rodriguez (Davis 78è)
SCORE: 0-1 (Lambert 90è)
ARBITRE: M. Kevin Friend Cartons Jaunes : McAuley 47è, Ridgewell 57è, Jones 75è, Mulumbu 82è
ÈVÉNEMENTS: 1ère journée de Premier League entre West Bromwich Albion et Southampton au Hawthorns.

Très peu d'occasions

On s'attendait à un match agréable à voir entre ces deux équipes. Au final, la déception est au rendez-vous. Ce match n'a pas tenu ses promesses et n'a donné quasiment aucune occasion. Pourtant, les deux équipes se sont renforcées au mercato et on retrouvait des visages plus ou moins connus avec Anelka côté WBA ou Lovren et Wanyama côté Southampton. Mais la plus grande particularité résidait dans le fait que sur les onze joueurs titulaire des Saints, trois étaient âgés d'à peine 18 ans. Mais Chambers, Shaw et Ward-Prowse ont montré qu'ils avaient déjà le niveau Premier League puisqu'ils ont tous les trois rendus une copie présentable. Les défenses des deux côtés ont aussi fait leur match et ont parfaitement maîtrise les assauts adverses. Avec les paires McAuley-Olsson et Lovren-Fonte, les attaquants ont trouvé peu de solutions.

Ainsi, pour voir une première véritable occasion, il faudra attendre la 45ème minute et une belle frappe de Shaw sortie par Foster. Avant ça, Southampton dominait son adversaire en ayant le contrôle du ballon. Mais devant, les solutions n'étaient pas nombreuses et la première mi-temps montra une forme d’impuissance de leur part, tout comme du côté des Baggies, incapables d'effectuer un seul tir cadré....La seconde période sera quant à elle beaucoup plus équilibrée. Sous l'impulsion d'un Mulumbu ultra actif en milieu de terrain, les hommes de Steve Clarke vont reprendre le contrôle du ballon et mettre à leur tour plus de pression. Mais ils ne vont jamais vraiment mettre le danger sur les buts d'Artur Boruc. La seule fois où les Saints auront vraiment des sueurs froides, ce sera sur une reprise de Morrison stoppée devant sa ligne par Chambers. La fin du match est à l'avantage des locaux, pourtant cela va tourner au cauchemar pour eux.

Luke Shaw en dynamiteur, Rickie Lambert en bourreau

Alors que les Saints ne parviennent plus vraiment à ressortir le ballon et sont obligés de défendre dans leur camp depuis de nombreuses minutes, le scénario parfait va se produire pour les hommes de l'ancien joueur du PSG et de Bordeaux, Mauricio Pochettino. Sur une pénétration dans la surface de réparation, Luke Shaw est accroché par Mulumbu. M. Friend n'hésite pas un seul instant et siffle un penalty que va transformer le capitaine Rickie Lambert. Très belle semaine pour l'Anglais. Après avoir inscrit un but mercredi pour sa première sélection avec l'équipe nationale anglaise, le voilà qui offre cette fois la victoire à son club. Malgré tout, cet avantage acquis tardivement a failli disparaître sur une tête de Billy Jones deux minutes plus tard. Mais alors qu'il n'avait eu jusque là aucun arrêt à faire, Artur Boruc sortira la claquette qu'il faut au moment propice.

Pour les deux équipes, il n'y aura pas grand chose à retenir de ce match très moyen. S'ils possèdent des joueurs très talentueux, il y a beaucoup de modifications à faire pour espérer quelque chose. Ils ne risquent certainement pas la descente mais il serait dommage de se priver d'une lutte à la course à l'Europe alors qu'ils en ont les moyens. C'est ce qu'on verra dans les prochaines semaines. En tout cas, Southampton débute la saison comme il faut en accrochant ses trois premiers points. Pour le West Bromwich Albion d'un Anelka peu en verve et qui commence à sentir le poids des années à 34 ans, le compteur reste lui bloqué à zéro.