Norwich tombe dans le piège

Dans un match fermé, c'est Hull City qui est parvenu à remporter la victoire grâce à un penalty de Brady accordé très généreusement par l'arbitre. Malgré l'expulsion dès la 27ème min de l'ancien joueur d'Evian Yannick Sagbo, Norwich n'a jamais réussi à trouver l'ouverture.

Norwich tombe dans le piège
(Leroy Fer et les canaries ont dominé sans pour autant trouver le chemin du but -image Norwich City FC
Hull City
1 0
Norwich City

Norwich attaque tambour battant 

Dans une ambiance électrique, ce sont les visiteurs qui se montraient d'entrée dangereux. Suite à un débordement de Whittaker, Leroy Fer qui faisait sa première apparition sous ses nouvelles couleurs ne trouvait pas le cadre de la tête (3e). Les hommes de Chris Hughton se montraient insistants et Nathan Redmond allumait un pétard aux 25 mètres, mais il se trouvait sur sa route un excellent Mc Gregor (10e). L'orage passé, Hull prenait les choses en main et Livermore était à deux doigts d'ouvrir la marque suite à une talonnade d'Aluko dans la surface (15e). Suite à un centre de El Mohamady, Yannick Sagbo à la lutte avec Michael Turner se faisait accrocher par le défenseur de Norwich. Michael Jones désignait alors le point de penalty. Le jeune Robbie Brady, 21 ans seulement ne se faisait pas prier pour transformer la sentence. (1-0, 20e)

Sagbo voit rouge dans l'incompréhension générale

Malheureusement pour Hull, la joie était de courte durée, à la 26ème min Yannick Sagbo à l'origine du penalty se voyait contraindre de repartir aux vestiaires. Une action encore floue après le match, en effet l'ancien attaquant d'Evian était à la lutte avec Leroy Fer sur un corner. Le réalisateur de la rencontre suivait le ballon et la frappe de Nathan Redmond qui s'envolait dans les nuages et non pas les deux hommes. 

Malgré ce couac, les Tigers reprenaient leur marche en avant et Robert Koren sur une frappe à mi-distance mettait à contribution le portier de Norwich Ruddy (30e). Après 15 minutes d'une bataille au milieu du terrain, Norwich obtenait un coup franc juste avant la pause, mais Nathan Redmond voyait sa frappe passée au ras du poteau gauche (45e). A la pause, Hull menait 1-0 face à des canaries aphones en première période. 

Une attaque-défense 

Dès la reprise, Hughton lançait une nouvelle carte et Robert Snodgrass remplaçait Bradley Johnson pour appuyer notamment sur les côtés. Norwich attaquait à outrance, notamment par Alexander Tettey qui voyait sa reprise de volée passée à quelques centimètres des buts (55e). Cette domination était pourtant stérile, car les canaries n'arrivaient pas à se rapprocher de la surface. Howson par deux fois tentait sa chance aux abords de la surface, sans pour autant trouver le cadre (61, 62e). L'occasion la plus nette en seconde période pour Norwich survenait à la 66ème minute. Ricky Van Wolswinkel transparent depuis le début de la rencontre, reprenait le cuir sur un centre de Garrido mais Mc Gregor claquait le ballon en corner. Hull répliquait en seconde période par les nombreux espaces que laissait la défense des canaries, mais les attentions des Tigers étaient trop timides. Avec une possession de ballon largement à leur avantage, les coéquipiers de Nathan Redmond ne trouvaient cependant pas l'ouverture, la passe au bon moment. Les entrée de la nouvelle recrue Johan Elmander et de Wesley Hoolahan n'y changaient rien et Norwich s'inclinait sur la plus petite des marges, face à une équipe vaillante et rugueuse d'Hull City qui a eu ce qu'elle voulait.