City atomise United pour le derby !

Le choc de cette 5ème journée de Premier League était sans aucun doute le derby de Manchester. Cette après-midi, toute l’Angleterre avait les yeux rivés sur la pelouse de l’Etihad stadium où les Citizens recevaient l’ennemi juré, les Red Devils.

City atomise United pour le derby !
Manchester City FC
4
1
Manchester United FC
Manchester City FC: Hart - Zabaleta, Kompany, Nastasic, Kolarov - Touré, Fernandinho, Nasri, Navas (Milner 70 mn) - Negredo (Dzeko 75 mn), Aguero (Javi Garcia 86 mn).
Manchester United FC: De Gea - Smalling, ferdinand, Vidic, Evra - Carrick, Fellaini, Valencia, Young (Cleverley 51 mn) - Rooney, Welbeck.
SCORE: 1-0 : Aguero 16 mn. 2-0 : Touré 45 mn. 3-0 : Aguero 47 mn. 4-0 : Nasri 50 mn. 4-1 : Rooney 87 mn.

Manchester City restait sur un nul en championnat face à Stoke City (0-0) et une victoire en ligue des champions (0-3) sur la pelouse du Viktoria Plzen.
Manchester United restait sur un succès 2-0 en championnat face au promu Crystal Palace et une victoire à domicile en champion’s league 4 buts à 2 contre les allemands du Bayer Leverkusen.
Avant ce match, City et United pointaient respectivement au 7ème et 8ème rang du championnat.
A noter l’absence de dernière minute de l’attaquant néerlandais Robin Van Persie, probablement touché à l’aine, c’est donc à Danny Welbeck qu’était confiée la pointe de l’attaque de United.

 

Une première période à sens unique :

Cette rencontre est d’ailleurs partie sur de très bonnes bases, le début de match, bien que cantonné au milieu de terrain, fut animé de part et d’autres. United évoluant un cran au dessous de City et préférant opérer en contre avec notamment la vitesse de ses ailes.
Au fil des minutes, City a accentué son pressing, repoussant tout le bloc des Red Devils dans leur moitié de terrain. Cette pression, particulièrement efficace, à considérablement gêné les relances des Reds.
Les Skyblues, parfaitement entré dans leur match en ont profité pour ouvrir le score à la 16ème minute de jeu. Apres un bon dédoublement de Kolarov avec Nasri sur le côté gauche, l’international serbe a centré pour la reprise au point de pénalty de Sergio Aguero qui a signé son 30ème but pour Manchester City (1-0, 16 mn).
A la demi heure de jeu, les Red Devils n’avaient toujours pas cadré le moindre tir, et semblait particulièrement frustré de leur piètre performance, à l’image d’un Rooney avertit pour de multiples petites fautes.
Force est de constater que la nette domination de City dans toute cette première période a fini par payer, sur un corner juste avant la mi-temps, Yaya Touré plaçait un pied opportuniste après un cafouillage des défenseurs de MU suite à une tête de Negredo (2-0, 45+1 mn).

 

La seconde aussi !

Au retour des vestiaires, tout s’est passé très vite : après un débordement dans la surface de Negredo, ce dernier parvenait à remettre la balle au point de pénalty pour Aguero, abandonné par les défenseurs, qui n’avait plus qu’à ajuster De Gea pour le 3ème but de City (3-0, 47mn).
3 minutes plus tard, après un rush en solitaire de Jésus Navas sur le côté gauche, l’espagnol a centré au second poteau pour une reprise de l’international tricolore Samir Nasri, lui aussi abandonné par la défense de Manchester United (4-0, 50 mn).
City a ensuite laissé la balle aux Red Devils et s’est bien regroupé pour défendre son net avantage de 4 buts.



Rooney, le bijou pour les statistiques :

A la 87ème minute, suite à une faute des Citizens, Rooney se retrouve à tirer un coup franc aux 25 mètres des buts de Joe Hart. L’attaquant enroule une frappe magnifique qui vient se loger dans la lucarne de Hart. Avec ce but, Rooney est devenu le joueur à avoir le plus marqué dans l’histoire des derbys de Manchester avec 11 réalisations.

Les Reds Devils quitte donc tête basse ce derby avec une cinglante défaite 4-1.
Manchester City remonte donc à la 3ème place à 2 points des leaders Arsenal et Tottenham. Man United reste 8ème avec un médiocre bilan de 7 points en 5 matchs. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que David Moyes pourrait rapidement opérer un « hairdryer » à ses joueurs, ce coup de gueule rendu mythique par son prédécesseur, Sir Alex Ferguson.   

 

 

TOP :

- Yaya Touré : Elu homme du match, il a été buteur et intenable au milieu de terrain.
- Aguero : Auteur d'un doublé il a été de tous les bons coups et a dynamité le jeu offensif des Citizens.
- Kompany : Un seul pour le qualifier sur ce match, le "roc". 

FLOP :

- De Gea : A touché environ 4 fois le ballon, au fond de ses buts.
- Marouane Fellaini : Il n'a pas su peser sur le milieu des Red Devils et a trop souvent été sanctionné par l'arbitre, un match à oublier.
- La défense de United : Aucun n'a su tenir tête aux attaquants Skyblues, petite mention tout de même à Patrice Evra qui lui, au moins, a apporté offensivement en trouvant le poteau de Hart sur une tête.