Le retour d'Adebayor

Mis au placard par André Vilas-Boas, le Togolais Emmanuel Adebayor a permis aux Spurs de Tottenham de retrouver le goût de la victoire face à Southampton.

Le retour d'Adebayor
Southampton
2 3
Tottenham

Rayé, exclu par l'ancien coach de Tottenham. Emmanuel Adebayor a répondu à André Vilas Boas de la plus belle des manières en inscrivant un doublé cet après-midi face à Southampton. 

Et pourtant ce n'était pas simple pour les Londoniens, qui sortaient de deux défaites de rang. Tout d'abord face à Liverpool (5-0) le weekend dernier, où les Hotspurs avaient explosé en vol. Puis en milieu de semaine, face à West Ham en League Cup. 

Cette mauvaise série, qui allait revenir rapidement dans les têtes des coéquiîers d'Hugo Lloris, puisque qu'Adam Lallana trouvait l'ouverture dès la 13ème minute de jeu. L'international Anglais, battait Lloris d'une frappe croisée qui heurtait le poteau avant de rentrer dans le but. Tottenham ne parvenait pas à réagir et Jay Rodriguez était à deux doigts de doubler la mise (24e). Le jeune anglais, qui allait regretter sans doute son action. Car dans la foulée, Adebayor au départ de l'action décalait Soldado, le centre de l'Espagnol trouvait le Togolais qui acrobatiquement égalisait (1-1, 25e). L'ancien joueur de Manchester City, inscrivait du même coup son premier but de la saison en Premiere League. 

Plus rien alors ne sera marqué en première période, les deux équipes s'observant pendant quasiment le dernier quart d'heure. 

Au retour des vestiaires, la rencontre s'emballait. Tottenham, contre le cours du jeu, prenait alors l'avantage assez rapidement. Rose, bien lancé par Sigurdsson, centrait fort devant le but, le ballon était poussé dans ses propres filets par le malheureux Hooiveld (1-2, 54e). Mais cette saison, Southampton a des arguments, notamment offensivement. La réaction des Saints était immédiate, lancé en profondeur, Adam Lallana se jouait de Lloris et Dawson astucieusement en centrant en rentrait pour Lambert qui marquait dans le but vide (2-2, 59e). Adebayor répliquait dans la foulée, sur une passe lumineuse de Walker, le togolais trouvait sur sa route le portier de Southampton Gazzaniga (62e). La passivité défensive des hommes de Pochettino commençait à se sentir et Adebayor encore lui profitait d'une défense apathique pour battre Gazzinga (2-3, 64e). Les Hotspurs prenaient alors le contrôle de la rencontre, en monopolisant notamment le ballon. Et Soldado par deux fois, n'était pas loin de tuer le match (69e, 70e). Lallana tentait tant bien que mal de sonner la révolte, mais le meilleur joueur des Saints aujourd'hui butait sur Hugo Lloris (77e). Le gardien tricolore tout heureux de voir la frappe de Lambert passée au-dessus dans le temps additionnel suite à un mauvais dégagement du poing (92e). Le score en restait là et Tottenham s'imposait contre une équipe de Southampton fatigué et qui se sera inclinée logiquement, la faute à des erreurs défensives grossières.