Newcastle en balade

Menés en début de rencontre, et grâce à un concours de circonstances (deux expulsions) les Magpies ont écrasé Stoke City 5-1. La French Touch a été une nouvelle décisive, avec quatre buts inscrits.

Newcastle en balade
Newcastle
5 1
Stoke

Sans faire de bruit, Newcastle n'est plus très loin du podium (3 points de Liverpool qui joue face à Manchester City ce soir), les hommes d'Alan Pardew, malmenés en début de partie, ce sont finalement imposés contre Stoke City, un obstacle qui a rapidement lâché prise, en terminant notamment à 9 à l'issue du premier acte. 

D'entrée, c'est bien les locaux qui allumaient la première banderille, mais Hatem Ben Arfa voyait son tir passé au-dessus de la cage de Sorensen (5e). Après un premier quart d'heure sans relief, la partie prenait une autre tournure, à l'initiative qui par deux fois, menaçait la cage de Tim Krul (20e, 28e). Newcastle reculait et allait se faire surprendre par le Marocain Oussama Aissaidi qui perfora la défense et ajustait une frappe parfaite dans la lucarne du portier batave des Magpies (0-1 29e)

"Whelan et Stoke perdent pied"

Cette ouverture du score, plus que logique pouvait permettre aux Potters de voir venir. Mais un homme, en moins de 5 minutes, changeait radicalement le scénario de la rencontre. Glenn Whela, le milieu défensif se faisait expulser (40e) suite à deux cartons jaunes. Dans la foulée, c'est un autre Irlandais qui commettait l'irréparable, positionné en tant que dernier défenseur, Wilson accrochait Loïc Rémy dans la surface (41e). Pénalty logique et expulsion logique. Le français qui se faisait justice lui-même, mais son tir était repoussé par Sorensen. Un pénalty rapidement effacé, puisque l'ancien marseillais égalisait deux minutes plus tard, sa frappe contrée prenait le gardien de Stoke à contre-pied (1-1 44e). 

"Stoke explose en vol"

Au retour des vestiaires, et à 9 contre 11, difficile de tenir le résultat. Surtout à l'extérieur, l'histoire était connue, car elle s'est déroulée souvent par le passé. Dès la reprise, sur un mauvais dégagement de Thomas Sorensen, Yoan Gouffran inscrivait lui aussi son petit but (2-1 48e). Au départ de l'action, on pouvait admirer le travail parfait d'un Hatem Ben Arfa virevolant depuis l'entame. La défense de Stoke ne répondait plus, dépassée par les coups de bouttoir des Magpies. Rémy en profitait lui pour inscrire un doublé sur une déviation d'un autre frenchie Moussa Sissoko (3-1 56e). Pas encore rassasier, Newcastle gâtait ses supporters, Ben Arfa envoyait une praline sur le poteau (58e), imité par Yohan Cabaye qui lui envoyait le ballon dans la lucarne (4-1 65e). Comme depuis le début de la saison, ce sont bien les français qui régalent à St James Park. Cependant, le coq est généreux, Ben Arfa encore lui baladait les défenseurs de Stoke et se faisait accrocher dans la surface, nouveau pénalty. Que transformait facilement Papiss Cissé (5-1 80e) entré en jeu quelques minutes auparavant. Le score en restait là et logiquement, la bande à Alan Pardew s'imposait. 

Ce précieux succès dans une période toujours délicate à négocier, permet donc à Newcastle de revenir non loin du podium. Prochaine rencontre dimanche, toujours à domicile et face à un adversaire coriace. Les Gunners d'Arsenal se présenteront face à Cabaye et ses coéquipiers.