Bendtner, ce héros

Rencontre ennuyante à souhait cet après-midi à l'Emirates ! Heureusement pour les spectateurs, le revenant Niklas Bendtner a surgi au bon moment pour permettre à Arsenal de conserver sa place de leader !

Bendtner, ce héros
Arsenal
2 0
Cardiff
Arsenal: Szczesny - Sagna, Mertesacker, Koscielny, Monreal - Flamini (Rosicky 65'), Arteta - Walcott, Cazorla, Wilshere - Podolski (Bendtner 65' - Vermaelen 90')
Cardiff: Marshall - McNaughton, Caulker, Turner, John - Medel (Gunnarsson 61'), Whittingham - Noone, Mutch (Cowie 67'), Kim - Campbell (Maynard 80')
SCORE: 1-0 Bendtner 88' 2-0 Walcott 90'
ARBITRE: Jonathan Moss | Cartons jaunes : Mertesacker (29'), Turner (55') et Marshall (60')
ÈVÉNEMENTS: 20e journée de Barclays Premier League | Emirates Stadium

Le match a été ennuyeux, disons-le, 88 minutes. Entre approximations techniques, mauvaises passes, contres ratés, centres loin devant, on a cru vivre une rencontre qui se serait terminé par un bon 0-0 des familles. Heureusement, nous parlons de Premier League et de la période du Boxing Day. Alors voila, quand une équipe manque de perdre sa place de leader, elle se révolte. C'est ce qu'a fait Arsenal cet après-midi. Après la victoire de City (2-3) à Swansea, les Gunners ont souffert face à une équipe de Cardiff venue pour jouer le 0-0 et qui a bien failli réussir son coup. 

Ce coup, c'était d'accrocher au moins un point à l'Emirates en défendant corps et âme, se battant sur chaque ballon. Cette stratégie a fonctionné contre des Gunners visiblement affaiblis par leur rythme actuel et, surtout, par les absences de deux pièces maitresses de cett équipe : Özil et Giroud. Le meneur de jeu et le finisseur absents, le jeu londonien en a pâti et il a finalement fallu attendre l'heure de jeu pour assister au tournant du match. Pas de passe lumineuse ni même d'ouverture du score : juste un coaching réussi d'Arsène Wenger qui a choisi de faire entrer Rosicky et Bendtner. Ces deux joueurs ont réveillé les Gunners et c'est finalement le Danois, qui semble revenir en grâce cette saison qui a libéré l'Emirates tout entier en reprenant un centre venu de la gauche pour tromper un Marshall pas verni pour le coup (1-0 88'). Le Danois est ensuite sorti, ovationné par toute l'enceinte, blessé suite à son but. 

Les joueurs de Cardiff City, visiblement sonnés, ont même encaissés un deuxième but coup sur coup en laissant Theo Walcott s'infiltrer dans leur surface (2-0 90'). La résistance héroique des joueurs en bleu n'aura pas suffis et, avec plus de vélléités offensives, ils auraient pu espérer bien mieux ce soir tant Arsenal semblait prenable. Finalement, comme contre Newcastle, les Cannoniers s'en sortent malgré une prestation indigente.

Avec ces trois nouveaux points, Arsenal commence 2014 comme il avait terminé 2013 : par une victoire et une place de leader au classement, obtenue au forceps.