Everton, roi de Goodison Park !

Pour cette 21ème journée de Premier League, Everton recevait Norwich City dans son antre de Goodison Park !

Everton, roi de Goodison Park !
Everton
2
0
Norwich
Everton: Howard - Coleman, Jagielka, Stones, Baines - Osman (Heitinga 69 mn), Barry, Pienaar (Naismith 71 mn), Mirallas - Lukaku.
Norwich: Ruddy - Olsson, Garrido (redmond 66 mn), Whittaker, Bennett, bassong, Johnson, Snodgrass, Fer, Hooper, Van Wolfswinkel (Murphy 88 mn).
SCORE: 1-0 : G. Barry 23 mn. 2-0 : K. Mirallas 59 mn.

Défait seulement à une seule reprise à domicile, les Toffees comptaient sur la venue des « Canaries » pour chiper provisoirement la 4ème place au club voisin de Liverpool.
L’entraineur d’Everton, Roberto Martinez, devait se passer des services de cadres comme Barkley et Deulofeu, tous deux blessés.

 

Everton dominateur :

Dès le début de la rencontre, le jeu s’est ouvert, les deux formations parvenant facilement à pénétrer dans la moitié de terrain adverse. Petit à petit, ce sont les locaux qui ont mis le pied sur le ballon et multiplié les occasions, à l’image d’une tête de Lukaku qui est passée tout près des buts de John Ruddy (12ème).
De leur côté, les joueurs de Norwich se portaient rapidement vers l’avant par le biais de contres, Hooper aurait même pu ouvrir leur score mais ce dernier perdit son face à face avec le portier américain Tim Howard (15ème).
Presque logiquement, Gareth Barry ouvrait le score pour Everton à la 23ème minute de jeu : pas attaqué, le milieu de terrain prêté par Manchester City ne s’est pas posé de question et a envoyé une lourde frappe du gauche de l’extérieur de la surface qui a fait mouche (1-0).

Ultra dominateurs lors de ce premier acte, Everton est rentré au vestiaire avec un avantage logique de 1-0. Cependant, malgré leurs temps forts, les locaux ne comptaient qu’un petit but d’avance et vu la fragilité de leur défense et la rapidité des contres canaries, tout était encore possible dans cette rencontre !

 

Un bijou signé Mirallas :

Au retour des vestiaires,  les deux équipes sont reparties sur les mêmes bases qu’en première mi-temps, avec des Toffees très offensifs et des Canaries acculés dans leur moitié de terrain.
Peu avant l’heure de jeu,  Kevin Mirallas doublait la mise pour les locaux : à l’origine de l’action, une percée de Baines stoppée irrégulièrement par l’arrière garde de Norwich, Mirralas se charge alors du coup franc et envoie une sublime frappe enroulée dans la lucarne de Ruddy, impuissant sur ce coup (2-0).
Dans la foulée, Lukaku pensait porter le score à 3-0 mais l’attaquant belge était signalé en position de hors jeu par l’arbitre assistant, à raison.
Malgré cet avantage de deux buts, les locaux ont continué d’attaquer et ne se sont pas contentés de faire tourner le ballon.
C’est à dix minutes de la fin de la rencontre que les joueurs de Norwich ont semblé se réveiller, ces derniers ont commencé par garder le ballon pour se projeter vers l’avant, mais ces derniers  n’étaient pas vernis ; à la 78ème minute, sur un centre venu de la gauche, Snodgrass trouvait la transversale d’une tête à bout portant.

Everton confirme donc son excellente forme à domicile et pointe provisoirement à la 4ème place du championnat, à 5 points du leader Chelsea.
De son côté, Norwich confirme sa très mauvaise forme actuelle puisque les hommes de Chris Hughton enchaine un sixième match sans succès et restent à la 15ème place.