Liverpool, la force tranquille !

Liverpool, la force tranquille !
http://www.telegraph.co.uk
Bournemouth
0
2
Liverpool
Bournemouth: Camp - Francis, Elphick, Ward, Daniels - Ritchie (Fraser 74'), Arter (Pitman 78'), O'Kane, Surman, Pugh (Rantie 73') - Grabban
Liverpool: Jones - Kelly (Flanagan 73'), Skrtel, Touré, Cissokho - Moses (Sterling 84'), Gerrard, Henderson, Coutinho (Luis Alberto 85') - Sturridge, Suarez
SCORE: 0-1 : Moses 26 mn 0-2 : Sturridge : 60 mn.
ARBITRE: Lee Probert | Carton jaune : Gerrard (57')
ÈVÉNEMENTS: 4e tour de la Cup | Dean Court | 12000 spectateurs

Les hommes de Brendan Rodgers ont montré que la FA Cup était clairement l’un de leurs objectifs cette saison ; la preuve avec une équipe quasi-type pour cette rencontre (Suarez, Sturridge, Gerrard ou encore Coutinho étaient titulaires).

Une championship qui joue crânement sa chance :
Alors que les locaux avaient débuté la rencontre en jouant assez haut et en empêchant Liverpool de mettre en place son football, ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score, presque contre le cours du jeu.
A la 25ème minute de jeu, Victor Moses, l’ailier de Chelsea actuellement prêté à Liverpool frappait depuis la gauche de la surface pour tromper Camp, le portier des « Cherries », et ouvrir le score (0-1).
Malgré cette ouverture du score en leur défaveur, les joueurs de Bournemouth ont continué de pousser, à la 35ème minute, ces derniers auraient pu recoller au score mais Kolo Touré déviait in-extremis la frappe de Ritchie; dans la foulée une tête sur corner frôlait la transversale de Jones (doublure de Simon Mignolet à Liverpool).
Les deux équipes se sont d’ailleurs quittées sur ce score de 1-0 en faveur de Liverpool à la mi-temps. Si Bournemouth n’a pas démérité durant cette première période, Liverpool a réussi à concrétiser l’une de ses seules occasions. Rien n’était pourtant joué à la pause puisque Bournemouth a tout de même réussi à donner quelques sueurs froides aux Liverpuldiens.

Le but du break, signé Sturridge :
Au retour des vestiaires, les deux équipes ont repris le même schéma que durant le premier acte : poussé par  les 12 000 spectateurs présents au Dean Court, les locaux ont continué de se montrer offensifs tandis que Liverpool procédait en contre.
A l’heure de jeu, après une contre attaque rondement mené par les Reds, Daniel Sturridge, parfaitement lancé en profondeur, est allé remporter son duel face à Camp et permettre à Liverpool de faire le break (0-2).
Malgré leur détermination et leur bonne volonté, les joueurs de Bournemouth sont éliminés de cette FA Cup. Liverpool s’impose avec maitrise et professionnalisme, une bonne chose pour les hommes de Brendan Rodgers qui restaient sur un nul à Anfield en championnat face à Aston Villa.

Enfin on notera dans les tribunes la présence de Roy Hodgson, le sélectionneur de l’Angleterre, ce dernier est sans doute venu superviser des futurs candidats à l’épopée brésilienne en la personne de Sturridge, Gerrard ou encore Henderson.