Newcastle pleure déja Cabaye, West Ham patron d'Upton Park !

La 24ème journée de premier League ouvrait ses portes cette après midi à 13h45 avec deux rencontres : tout d’abord, West Ham (18ème) recevaient les gallois de Swansea City (11ème) à Upton Park. Pendant ce temps, l’autre affiche opposait les Magpies de Newcastle (8ème) aux Black Cats de Sunderland (17ème) à Saint James’ Park.

Newcastle pleure déja Cabaye, West Ham patron d'Upton Park !
http://www.telegraph.co.uk

West Ham – Swansea City :

Lors de la précédente journée, les Hammers restaient sur un encourageant 0-0 à Stamford Bridge face à Chelsea tandis que Swansea s’était imposé 2-0 à domicile face à Fulham.
En cas de victoire aujourd’hui, les hommes de Sam Allardyce pouvaient s’extirper de la zone rouge alors que les Saints pouvaient basculer dans la première moitié de tableau.
Durant ce mercato hivernal, West Ham s’était renforcé quelque peu renforcé avec les arrivées, entre autres, d’Antonio Nocerino (Milan AC) et Marco Borriello (AS Rome). Swansea avait pour sa part signé l’attaquant français David N’Gog, passé notamment par Liverpool.


Si la possession était à l’avantage des visiteurs, ce sont pourtant bien les locaux qui paraissaient les plus incisifs sur le ballon. West Ham a mis en place un « kick and rush » (longs ballons vers l’avant) typiquement anglais,  à destination de leur très grand attaquant anglais, Andy Carroll (1,93 m) qui foulait les pelouses pour la première fois cette saison suite à des blessures.
Et cette technique a parfaitement fonctionné, à la 27ème minute de jeu, après un centre venu de la droite, Andy Carroll effectuait une remise parfaite de la tête pour Kevin Nolan, qui fusillait Tremmel à bout portant d’une reprise du droit (1-0).
Le tournant du match est sans doute intervenu à la 35ème minute de jeu, alors que Bony (Swansea City) allait se présenter seul face à Adrian, l’attaquant se fait tacler dans la surface de manière extrêmement limite par Tomkins, le défenseur des Hammers. La double sanction pénalty et carton rouge n’est pas passé loin pour les locaux, mais l’arbitre de la rencontre, monsieur Webb, en a décidé autrement.
Juste avant la mi-temps, sur un corner venu de la droite, Carroll profitait encore une fois de son mètre 93 pour effectuer une remise parfaite de la tête à destination de son capitaine Kevin Nolan qui s’offrait le doublé ! (2-0).

Andy Carroll, une expulsion très sévère !

Au retour des vestiaires, West Ham a continué de dominer les débats, cependant le ciel s’est assombri pour les Hammers à l’heure de jeu lorsque l’arbitre de la rencontre a décidé d’expulser Andy Carroll. Au départ de l’action, un duel aérien entre l’attaquant de West Ham et Chico Flores, défenseur des Swans, Carroll remporte son duel mais semble asséner un coup dans le visage de Chico, lors de la réception du ballon. Le défenseur en profite parfaitement et se roule par terre, la réputation de Bad Boy de Carroll se retournera une fois de plus contre lui puisque l’arbitre décide de l’expulser directement tandis que Chico revenait sur la pelouse en parfait état quelques secondes plus tard.
Malgré son infériorité numérique durant toute la dernière demi-heure de jeu, West Ham est tout de même parvenu à garder sa cage inviolée ; en témoigne l’entrée de Winston Reid dans le dernier quart d’heure qui aura permis aux Hammers de bétonner leur défense face à des Swans inexistant durant ce match, même à 11 contre 10.

Avec cette victoire, West Ham poursuit sa remontée en avant et sort provisoirement de la zone rouge tandis que Swansea ne compte désormais que 2 petits points d’avance sur le premier reléguable, Stoke City.

 

 

Newcastle United – Sunderland :

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le mercato hivernal fut agité du côté de Newcastle : après avoir perdu Yohan Cabaye, parti au PSG contre 23 millions d’euros, les dirigeants Magpies ont décidé d’étoffer leur secteur offensif. L’arrivée sous forme de prêt avec option d’achat, de l’attaquant néerlandais du Borussia M’Gladbach Luuk De Jong, a parfaitement rempli cet objectif. Lors de la précédente journée, Newcastle avait été tenu en échec sur la pelouse de Norwich tandis que Sunderland avait quitté la zone rouge après une victoire à domicile face à un concurrent direct pour le maintien, Stoke City.
Pour ce match, Ben Arfa était titulaire, tout comme Debuchy et Moussa Sissoko côté Frenchies. En revanche, le meilleur buteur de l’équipe (11 buts) et international tricolore Loïc Rémy était suspendu.

Et contre toute attente, ce sont les Black Cats de Sunderland qui ont ouvert le score dans ce match. A la 19ème minute de jeu, Fabio Borini transformait un pénalty et offrait l’avantage aux visiteurs (0-1).
Quelques minutes plus tard, c’est l’excellent Adam Johnson qui doublait la mise pour les visiteurs, inscrivant au passage son 7ème but de la saison (0-2).
Sunderland s’est ensuite permis de poser son jeu, attendant les offensives Magpies et préférant évoluer en contre grâce à la vitesse de percution de Johnson et Borini.
Sunderland s’est même permis d’humilier Newcastle en fin de match, Jack Colback a inscrit le troisième but de sa formation face à des Magpies totalement déroutés ! (0-3).
L’entrée à la mi-temps de la dernière recrue, De Jong, n’aura rien changé.
Newcastle a donc subit une véritable correction sur sa propre pelouse face au voisin Sunderland dans ce derby du « Tyne and Wear ».
 

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé :

L’absence de Yoann Cabaye au milieu de terrain (tout comme celle de Rémy en attaque) s’est clairement fait sentir cette après midi. La paire Anita-Tioté n’a pas apporté satisfaction dans l’entrejeu, et les frères Ameobi (Shola et Sammy) alignés en attaque sont loin d’avoir convaincu leur coach, Alan Pardew.
Sans son maître a joué au milieu de terrain, Newcastle a subit une véritable déroute cette après-midi, les Magpies restent 8ème mais voient les places européennes s’éloigner de plus en plus.