Wenger et Moyes décryptent Arsenal-Manchester United pour Vavel

Mercredi soir, le grand choc du soir opposera Arsenal à Manchester United. Un match désormais classique qui suscite toujours beaucoup d’attrait partout dans le monde. Et qui mieux que les entraîneurs respectifs pour nous parler de ce match ?

Wenger et Moyes décryptent Arsenal-Manchester United pour Vavel
Les deux entraîneurs [Dailypost.com.ng]

L'œil de David Moyes :

 
 
"OK, j'ai merdé une fois de plus ce weekend. Parfois je me demande pourquoi je ne suis pas resté à Goodison Park. Bon d'accord, le génie de Valencia est l'une des raisons de ma venue mais quand même.  Sérieux, l'autre vieux là qui me suit partout, j'en peux plus. Faut lui dire à papy Fergie qu'il doit prendre sa retraite. Le point positif, j'ai enfin trouvé un mec à ma fille avec le petit Wilfried. Bon je l'ai envoyé danser le Gangnam Style à Cardiff en attendant un futur mariage. 
 
Sinon j'ai enfin recruté un joueur cet hiver. Même les rebeux parisiens étaient sur le coup mais David a battu Goliath. Les médias ne le savent pas mais Ryan a enfin réussi à changer sa hanche en plastique. C'est plutôt cool qu'il soit encore là, nous avions besoin d'un éducateur pour encadrer le jeune Anglo-belgo-albanais bref l'autre Januzaj. Je suis content de l’avoir, j’espère que mercredi il prendra de vitesse l’autre girafe allemande. Sérieux, les bébés d’Arsenal me font pas peur, même l’autre con de Mourinho l’a compris, Arsenal c’est un foot ennuyeux.  La belle quenelle que j’ai mis à la grenouille française avec ce but de Van Persie au match aller. Dans le fond, nous sommes dans la même configuration qu’au match aller.  Comme au mois de novembre, nous avons des résultats merdiques avant d’affronter les Gunners. 
 
Notre petit problème, c’est notre arrière gauche. Bon Patoche est sympa mais pourquoi il s’est embrouillé avec le gros français ?  Entre lui et Chris qui se déguise en irakien, l’image du club commence à être mauvaise. Le pire c’est le stade, tu as plus de chinois à Old Trafford que dans le 13ème arrondissement de Paris.  J’ai rien contre le foot business mais mettre l’autre Jap’ de Kagawa pour vendre des maillots, j’en ai marre. De toute façon, je le fous n’importe où sur le terrain, c’est histoire de dire qu’il joue quoi. C’est un peu comme ma défense, je mets n’importe qui histoire de dire que j’ai onze joueurs sur le terrain. 
 
Faut pas croire mais je me suis fixé des objectifs. J’ai perdu à Stamford Bridge, à l’Etihad Stadium et même à Anfield. Sérieux, j’en suis sûr que je peux établir des records que Fergie n’a pas réussi à faire en plus de 20 ans. Bon d’accord, je n’ai pas acheté un joueur comme Obertan mais j’ai acheté un fantôme à 28 millions d’Euros. L’autre belge avec  son cocotier sur la tête. Quand je vois Wenger et son allemand à 50 millions, je peux malgré tout dire que je suis chanceux. Les résultats ne sont pas là mais mes joueurs ne se tapent pas des prostitués avant un match.
 
Le constat que je peux faire est très simple : Ma défense est aussi solide que les menaces de Fred Hermel, mes plans tactiques sont aussi inexistants que le talent de Morel.  Je pense qu’on devrait être appelé le "Nancy anglais" vu les quiches que j’ai sur le terrain."

L’œil d’Arsène :

 
"Bon, je ne vais pas vous le cacher : on est dans le dur. Mon équipe qui se prend une belle branlée à Anfield (désolé pour le vocabulaire, mais 5/1, je ne vois pas d’autres mots), et moi qui me casse la gueule à l’aéroport devant les médias. Franchement ça craint. Et en plus, l’autre bo-goss qui se commande une « escort-girl » (vous voyez que je peux être poli) à trois heures du mat avant ce match, ça ne m’arrange pas. Je ne peux pas lui mettre de sanction disciplinaire parce que mon seul remplaçant à son poste c’est le bucheron de Bendtner.  Je l’aime bien hein, mais bon y a des limites. Quoi que à bien y réfléchir, mercredi c’est la défense de Manchester qu’on affronte. Autant dire que Niklas avec deux boulets à chaque pied bat la charnière Vidic/Ferdinand au 100 mètres. C’est vrai quoi, même Darren Bent à marquer contre eux ce week-end, faut pas déconner ! 
 
En toute honnêteté, je suis serein, même si on les a battu qu’une fois lors des cinq dernières années. S’il y a bien une saison où on peut les prendre c’est maintenant ! L’autre écossais n’arrive même pas à battre Fulham  avec 120 minutes dans les jambes après une défaite Sheffield United cinq jours plus tôt. Je ne veux pas me moquer mais en terme de honte c’est kiff-kiff avec notre volée à Liverpool. Rajoute à ça une élimination en coupe par Sunderland  et une septième place en championnat et t’obtiens quand même le prix du plus gros looser de Premier League. Merde pour une fois que c’est pas moi, un nouveau trophée que je n’aurais pas cette année. 
Et le sauveur il est où ? Parce que leur petit espagnol qui vaut de l’or, on ne voit pas la différence depuis son arrivée. Bon faut l’excuser, son partenaire sur l’aile c’est Evra, peut être le seul Frenchie que je n’ai jamais voulu au sein de mon effectif. J’en suis presque heureux d’avoir Gibbs et Monreal dans mon effectif à ce poste. 
 
Faudrait peut-être que j’arrête de m’enflammer. Les gros matchs cette saison j’en suis jamais sorti indemne. Surement le syndrome Ozil qui vient contaminer tout mon effectif. Sérieux, je parlais de Mata mais mon allemand c’est pas une foudre de guerre non plus. C’est bien beau de faire des passes décisives contre Crystal Palace ou Hull City, mais y a un moment où faut se bouger quand on joue des vraies équipes ! 
 
Ça se trouve c’est un syndrome allemand. Parce que c’est exactement la même chose avec la perche qui me sert de défenseur. On fait des clean sheet contre des pieds carrés mais derrière, rien qu’on s’en prend six à City et cinq à Liverpool ! Pet sois sérieux, surtout qu’en face on aura le retour de l’enfant maudit. Et pas question qu’il vienne nous chambrer à l’Emirates, il nous a déjà fait assez mal au match aller. D’ailleurs faut pas que j’oublie d’apprendre à Laurent comment le blesser. Avec les années qu’il a passé à l’infirmerie chez nous, je la connais par cœur l’anatomie de Robin.
Bon faut que je vous laisse. Je dois récupérer Olivier au Hilton, le mot a tourné vite concernant son escapade nocturne, ce con de Franck lui a passé le numéro de Zahia. Tout bien réfléchis, pas sûr que récupérer Karim au mercato soit une bonne idée en fin de compte… "
 
 
 
PRECISION : Par soucis de transparence envers nos lecteurs, les propos recueillis sont bien sûr totalement inventés, qui plus est par deux supporters ennemis (1 mancunien 1 gooner) ayant chacun pris la parole pour l'adversaire