A Manchester United, on attend (encore) l'effet van Gaal !

Toujours à la recherche de leur premier succès cette saison, les joueurs de Manchester United se déplaçaient sur le terrain du promu Burnley pour l’ouverture de cette 3ème journée de Premier League.  Les Mancuniens restaient sur une défaite à domicile face à Swansea (1-2) et un nul à Sunderland (1-1) pour un total d’un petit point et une bien triste 13ème place …  De leur côté, les « Clarets » comme on les appelle Outre-manche, enregistraient déjà 2 revers en autant de rencontres (1-3 face à Chelsea puis 1-0 face aux gallois de Swansea).

A Manchester United, on attend (encore) l'effet van Gaal !
http://www.goal.com/en/match/burnley-vs-manchester-united/1703537/preview
Burnley FC
0 0
Manchester United FC
Burnley FC: Heaton – Trippier, Duff, Shackell, Mee – Marney, Jones, Taylor (Reid 87 mn), Arfield – Ings (Barnes 79 mn), Jutkiewicz
Manchester United FC: De Gea – Jones, Evans, Blackett – Young, Fletcher, Di Maria (Anderson 70 mn), Valencia – Mata (Januzaj 87 mn), Rooney, van Persie (Welbeck 74 mn).
ARBITRE: M. Chris Foy.
ÈVÉNEMENTS: 3ème journée de Premier League.

Toujours à la recherche de leur premier succès cette saison, les joueurs de Manchester United se déplaçaient sur le terrain du promu Burnley pour l’ouverture de cette 3ème journée de Premier League. 
Les Mancuniens restaient sur une défaite à domicile face à Swansea (1-2) et un nul à Sunderland (1-1) pour un total d’un petit point et une bien triste 13ème place …
De leur côté, les « Clarets » comme on les appelle Outre-manche, enregistraient déjà 2 revers en autant de rencontres (1-3 face à Chelsea puis 1-0 face aux gallois de Swansea).

Pour cette rencontre, Louis van Gaal avait décidé d’aligner sa toute dernière recrue Angel Di Maria au milieu de terrain. L’argentin, acheté pour la bagatelle de 75 millions d’euros au Real Madrid, est devenu par la même occasion le joueur le plus cher de l’histoire du championnat anglais.
Et les choses ont plutôt mal démarré pour les Mancuniens puisque dès la 3ème minute de jeu, David Jones, le milieu de Burnley, trouvé la barre de De Gea sur un coup franc magnifiquement enroulé du gauche.
Bousculé dans tous les domaines, Manchester United a mis 10 minutes avant de parvenir à rentrer dans son match, van Persie loupant son 1 contre 1 avec le portier de Burnley, après une merveille de passe signée Di Maria.
Aux 25 minutes de jeu, David Jones ne se posait pas de questions et envoyait un missile depuis l’extérieur de la surface après une perte de balle mancunienne, obligeant De Gea à une parade réflexe sur sa ligne !
Après une première période assez fade et un jeu essentiellement cantonné au milieu de terrain, c’est en toute logique que Burnley et Manchester United se quittèrent sur un score nul et vierge à la pause.

Au retour des vestiaires, les mancuniens revinrent sur le pré avec de biens meilleures intentions. Plus débridé, leur jeu semblait plus incisif et les actions de buts se rapprochèrent de plus en plus des buts de Burnley.
Mais petit à petit, le rythme de la rencontre est de nouveau retombé, laissant place à un spectacle amorphe et toujours stérile.
Incapable de faire la différence, l’arbitrage n’a pas non plus aidé les Red Devils : en effet, si en première mi-temps Young aurait pu obtenir un pénalty après une poussette dans la surface plus que limite ; en toute fin de match, ce même Young a vu une de ses frappes repoussé par les mains d’un défenseur de Burnley, des actions que Chris Foy n’a pas jugé « suffisante » pour siffler pénalty …

Burnley et Manchester United se quittent donc dos à dos, 0-0, au terme d’un match médiocre. Burnley empoche son premier point de la saison tandis qu’à Manchester United, les contre-performances s’enchainent !