Schneiderlin et Swansea cartonnent, Manchester City prend l'eau !

Retrouvez ci dessous le résumé de tous les matchs de ce samedi 16h, comptant pour la 3ème journée de Premier League.

Schneiderlin et Swansea cartonnent, Manchester City prend l'eau !
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.au-premier-poteau.fr

West Ham – Southampton : 1-3
Après une défaite à domicile en ouverture face à Tottenham (0-1), West Ham s’est rattrapé en allant s’imposer 3-1 à Crystal Palace.
Pour Southampton, pillé cet été par les grosses écuries anglaises (départs de Lovren, Lambert et Lallana pour Liverpool, Shaw à Man United ou encore Chambers à Arsenal), le début de saison s’annonce plus compliqué … En effet, après un revers 2-1 à Liverpool, le nul concédé à domicile face à West Bromwich Albion n’a pas rassuré Ronald Koeman, l’entraineur des Saints.

Dans un match ouvert et très disputé des deux côtés, ce sont les Hammers qui ont fait chavirer leurs supporters lorsque Mark Noble perfore la défense des Saints, et place une belle frappe qui finit au fond des filets, après avoir été légèrement détourné par un défenseur de Southampton (1-0).
Juste avant la pause, Southampton est tout de même parvenu à égaliser : après un coup franc venu de la gauche, la défense des Irons s’emmêlent les pinceaux et l’international français Morgan Schneiderlin en profite pour ajuster Adrian de près (1-1).
Lors de la seconde période, Southampton a clairement pris le dessus, asphyxiant les joueurs de West Ham dans leur moitié de terrain. Les Saints ont même marqué à la suite d’un coup franc lointain grâce à Shane Long, mais le but fut logiquement refusé pour une position de hors-jeu.
A la 67ème minute de jeu, alors que les Hammers étaient toujours reclus dans leur moitié de terrain, Southampton joue intelligemment un corner et sur un centre au premier poteau, l’international français Morgan Schneiderlin, une nouvelle fois exempt de tout marquage, place une tête tranquille pour battre Adrian une nouvelle fois et s’offrir le doublé (1-2).
En fin de rencontre, Southampton a confirmé sa domination sans précédant : Clyne déborde côté droit et place un centre-tir qu’Adrian dégage en catastrophe dans les pieds de Pellè ; l’attaquant italien ne se fait pas prier et propulse la balle au fond des filets, signant au passage son premier but sous ses nouvelles couleurs.
Le score en restera là, Southampton était trop fort aujourd’hui, surtout pour des Hammers en totale panne d’inspiration !


Manchester City – Stoke City : 0-1
Un début de saison parfait pour les Citizens puisque les champions en titre se sont imposés lors de leurs deux premiers matchs (0-2 à Newcastle puis 3-1 face à Liverpool). Les hommes de Manuel Pellegrini comptaient donc sur la venue de Stoke City (1 seul point en deux rencontres) pour confirmer leur très bonne forme actuelle.

Pourtant, les Skyblues ont buté durant toute la première période sur une défense des Potters extrêmement bien placée et non moins solidaire. Stoke s’est même payé le luxe d’armer quelques contre-attaques, sans pour autant parvenir à faire sauter le verrou mancunien. Les Citizens ont par ailleurs perdu leur milieu de terrain brésilien sur blessure lors de ce premier acte, remplacé par Fernando à la 38ème minute de jeu.
Citizens et Potters se quittèrent donc sur un triste 0-0 à la mi-temps, provoquant la gronde de l’Etihad Stadium.
Au retour des vestiaires, Stoke City, conscient de sa force, a insisté, et est même parvenu à ouvrir le score par l’intermédiaire de Diouf, l’ex attaquant de Manchester United et Hanovre, dans un stade médusé ! Furieux, Manuel Pellegrini l’entraineur de Manchester City, décidait de sortir Nasri pour lancer Jesus Navas. L’entrée de Dzeko ne changera rien non plus, Manchester City se fait surprendre à domicile par une très belle équipe de Stoke City.



Queens Park Rangers – Sunderland : 1-0
Promu cette année, les londoniens de QPR restaient sur 2 défaites tandis que Sunderland demeuraient encore invaincus (2 nuls). Déjà critiqué, l’entraineur de QPR Harry Redknapp n’avait d’autres choix que de s’imposer sur ses terres.

Heureusement pour lui, sa formation est parvenue à ouvrir le score en toute fin de première période par l’intermédiaire de leur attaquant anglais Charlie Austin (1-0).
Le tableau d’affichage ne changera plus, QPR signe sa première victoire de la saison, dans la douleur, mais s’offre au passage une belle bouffée d’oxygène.


Swansea City – West Bromwich Albion : 3-0

Début de saison parfait pour les gallois de Swansea avec 2 victoires en 2 matchs : après un succès 1-2 à Old Trafford face à Manchester United, les Swans ont remporté une solide victoire 1-0 à domicile face au promu Burnley.
Pour leur part, les Baggies demeuraient invaincus avec 2 nuls en autant de rencontres (face à Sunderland et Southampton).

Et les choses ont débuté à merveille pour les gallois puisque dès la 2ème minute de jeu, Nathan Dyer ouvrait le score pour les locaux (1-0); c’est déjà lui qui la semaine dernière avait marqué l’unique but lors de la victoire des siens face à Burnley.
On joue la 24ème minute de jeu quand Wayne Routledge double la mise pour les locaux et envoie le public du Liberty Stadium au 7ème ciel (2-0).
Impeccable dans tous les compartiments de jeu, les gallois se sont même offert le luxe de planter un troisième but à la 71ème minute de jeu grâce à l’intenable Dyer (3-0).
Le sans faute se poursuit donc pour Swansea avec ce troisième succès en autant de matchs, les gallois s’installent par la même occasion dans le fauteuil de leader de Premier League, rien que ça !

Newcastle United – Crystal Palace : 3-3

Après avoir pris l’eau face à l’ogre Manchester City 0-2 dans leur antre de Saint James’ Park, Newcastle United était parvenu à aller arracher un nul sur le terrain d’Aston Villa, tout en montrant un nouveau visage, à l’image d’un Cabella des grands jours mais encore maladroit dans le dernier geste.
En revanche, pour les Eagles de Palace, le début de saison était plutôt décevant après 2 revers face à Arsenal et West Ham.

Et pourtant, ce sont bien les visiteurs qui ont cueilli à froid les Magpies, puisque lors de la toute première minute de jeu, Dwight Gayle ouvrait le score ! (0-1).
Mais Newcastle a poussé après cette ouverture du score, et c’est finalement une des recrues estivales d’Alan Pardew qui est parvenu à remettre les pendules à l’heure : peu avant la mi-temps, l’international néerlandais Janmaat parvenait à égaliser pour les locaux.
Prudence tout de même pour les Magpies car Palace a montré en tout début de match que sa formation possédait beaucoup de talents au sein de son effectif.
Au retour des vestiaires, les Eagles ont une nouvelle fois profité de l’apathie des joueurs de Newcastle pour inscrire leur second but. On joue la 48ème minute de jeu quand le milieu offensif anglais Jason Puncheon trompe Krul et donne l’avantage aux visiteurs (1-2).
A un quart d’heure du terme  de la rencontre, Aarons égalisait pour Newcastle (2-2) ! Ce tout jeune milieu de terrain de 18 ans était rentré quelques minutes auparavant en lieu et place de l’ancien bordelais Yoann Gouffran.
En toute fin de rencontre, c’est le défenseur Mike Williamson qui a fait exploser les tribunes de Saint James’ Park en pensant offrir la victoire à son équipe lors de la 88ème minute de jeu ! (3-2).
Mais dans ce match complètement fou, le dernier entrant du côté de Crystal Palace, Wilfried Zaha (prêté par Manchester United), permettait aux Eagles d’arracher un match nul somme toute bien mérité pour les deux formations !