Manchester United, la victoire dans la douleur

Branché sur courant alternatif depuis de la saison, Manchester United recevait cette après-midi à Old Trafford les londoniens de West Ham.

Manchester United, la victoire dans la douleur
http://www.allsportsnews.co.uk/lp33-premier-league-2014-2015-top-scorers.html
Manchester United FC
2 1
West Ham United FC
Manchester United FC: De Gea – Shaw, Rojo, Mc Nair, Rafael – Blind – Herrera (A. Valencia 74mn), Di Maria (Thorpe 90mn), Rooney – van Persie, Falcao (Fletcher 65mn).
West Ham United FC: Adrian – Demel (Jenkinson 65mn), Tomkins, Reid, Creswell – Song, Poyet (Nolan 75mn), E. Valencia – Downing, Amalfitano (Cole 61mn), Sakho.
SCORE: 1-0 : Rooney 5mn. 2-0 : van Persie 22mn. 2-1 : Sakho 37mn.
ÈVÉNEMENTS: 6ème journée de Premier League. Stade : Old Trafford.

Triste 13ème de Premier League, MU restait sur une défaite cinglante sur la pelouse du promu Leicester (5-3) alors que West Ham venait de faire tomber Liverpool 3-1 au Boleyn Ground et pointait au 8ème rang.
Pour ce match, Louis van Gaal était amputé de la plupart de ses défenseurs : Smalling, Evans et Jones étaient blessés, et Blackett suspendu à la suite de son carton rouge face à Leicester.
Le technicien néerlandais avait donc décidé d’aligner un 4-1-3-2 où Rafael, le jeune Mc Nair, Rojo et Shaw avaient les clés de la forteresse. Au milieu, Blind était chargé de la récupération, Herrera et Di Maria jouant plus haut pour le trio d’attaque Falcao-Van Persie- Rooney.
Du côté des Hammers, Mark Noble était à l’infirmerie, tout comme Andy Carroll. Kevin Nolan revenait de convalescence et prenait place sur le banc. On notera les titularisations de l’ancien marseillais Amalfitano ainsi que celle de Diafra Sakho, l’ancien attaquant du FC Metz.
 

Une attaque en forme, mais une défense toujours aussi friable pour van Gaal…
Et les choses ont plutôt bien débuté pour les locaux puisque dès la 5ème minute de jeu, Rafael débordait côté droit avant de centrer pour Rooney : l’international anglais ne se posait pas de question catapultait le cuir au fond, pour le plus grand bonheur d’Old Trafford (1-0).
A la 22ème minute de jeu, c’est son compère Robin van Persie qui permettait aux mancuniens de doubler la mise : bien lancé par Rooney, van Persie élimine Tomkins avec des passements de jambe avant de placer une frappe croisée hors de portée d’Adrian (2-0).
Mais Manchester United est une nouvelle fois retombé dans ses travers, 37ème minute de jeu, corner pour West Ham : la sortie de De Gea est manqué, la défense cafouille et Sakho place une tête opportuniste pour réduire la marque (2-1).
A la mi-temps, les deux équipes se quittèrent donc sur un score de 2 buts à 1. Si les mancuniens ont rapidement pris les devants, la réduction du score des Hammers a complètement relancé la partie. Une seconde période disputée s’annonçait donc du côté du « théâtre des rêves ».


Rooney voit rouge, mais MU tient les 3 points.
Au retour des vestiaires, les mancuniens se sont appliqués dans la conservation de balle, ce qui n’a pas dérangé les visiteurs, adeptes du jeu direct.
Sakho aurait même pu égaliser pour les siens d’une belle frappe après un bon centre côté gauche, mais De Gea veillait sur sa ligne.
A l’heure de jeu, la tâche des mancuniens s’est compliqué avec l’expulsion de leur capitaine Wayne Rooney : le numéro 10 de Manchester United s’est rendu coupable d’un coup de pied pour tenter d’annihiler un contre des Hammers … Un carton rouge logique pour une erreur stupide et indigne d’un capitaine.
Les Hammers ont profité de leur supériorité numérique pour prendre le dessus dans les débats, occupant la moitié de terrain mancunienne.
Ces 30 dernières minutes se sont résumées à une attaque-défense où Kevin Nolan a bien cru offrir l’égalisation aux siens mais l’anglais fut signalé hors-jeu, à juste titre.
L’interminable temps additionnel ne changera rien, MU s’impose dans la douleur et prend 3 bons points. Les mancuniens se classent provisoirement 7ème et en profitent pour passer devant leur adversaire du jour.