City en dauphin, Tottenham qui revient

Manchester City revient à la deuxième place en écartant son concurrent du jour Southampton, alors que Tottenham a remonté un but pour aller battre Everton.

City en dauphin, Tottenham qui revient
Agüero et Man City ont une nouvelle fois brillé - Tous droits réservés

Deux grosses affiches étaient au programme cet après-midi sur les pelouses de Premier League : Southampton, deuxième, recevait Manchester City, troisième alors qu'Everton allait défier Tottenham à White Hart Lane.

City taille patron

Après le nul de Chelsea hier à Sunderland, les Skyblues se devaient de s'imposer ce dimanche afin de réduire l'écart conséquent qui les sépare des hommes de José Mourinho. Ils y sont arrivés, et avec la manière, puisque les coéquipiers de Vincent Kompany ont battu Southampton sur le score de 3-0. Après une première période équilibrée, Man City a pris l'avantage grâce à Yaya Touré (53'), Frank Lampard (80') et... Gaël Clichy, qui marque là son premier but sous les couleurs des Citizens. L'après midi ne fut pas aussi réussi pour un autre français de City, puisqu'Eliaquim Mangala a été explusé, confirmant ainsi ses débuts compliqués dans le football anglais. À l'inverse, l'inévitable Kun Agüero a été encore une fois très en forme et a prouvé qu'il ne savait pas que marquer en délivrant deux passes décisives. Après la victoire face au Bayern Munich en milieu de semaine, ce deuxième succès en autant de matchs capitaux relance Manchester City, en Champions League comme en Championnat. Du côté de Southampton, Morgan Schneiderlein a effectué une excellente première période mais a été contraint de sortir à la pause. Les Saints n'ont pas démérités mais sont restés stériles offensivement.

Les Spurs à la relance

Alors que les joueurs d'Everton partaient favoris de cette rencontre, ce sont bien les Spurs de Tottenham qui se sont imposés devant leur public (2-1), en renversant la vapeur. Les Toffees croyaient en effet avoir fait le plus dur en ouvrant la marque par l'intermédiaire du belge Kevin Mirallas (15'). Mais les hommes de Mauricio Pochettino ont su revenir, grâce à Eriksen (23') avant de prendre définitivement l'avantage suite au premier but de la saison de l'espagnol Roberto Soldado (45'). Le numéro 9 a-t-il lancé sa carrière anglaise, elle qui n'a jamais décollé depuis son arrivé il y a plus d'un an ? Les joueurs de Roberto Martinez peuvent avoir des regrets, car ils ont dominé la rencontre (quasiment 60% de possession) mais les Londoniens ont été beaucoup plus incisifs devant et ont fait preuve de réalisme.  En attendant, Tottenham se retrouve septième et rejoint son rival Arsenal avec 20 points. Everton reste bloqué à 17 unités, pour une bien terne dixième place. Dans ce duel de poids lourds en difficulté cette saison, ce sont donc les Spurs qui ont tiré leur épingle du jeu.