Sunderland s'offre le derby, Arsenal et Liverpool dos à dos !

Retrouvez ci dessous le compte rendu des 2 matchs de ce dimanche après-midi en Premier League. Au programme : le derby du Nord-Est entre Newcastle et Sunderland et le choc Liverpool - Arsenal !

Sunderland s'offre le derby, Arsenal et Liverpool dos à dos !
http://www.chroniclelive.co.uk/sport/football/football-news/adam-johnson-eager-competitive-football-5666771

Newcastle United – Sunderland : 0-1.
Buts :
SUN : A. Johnson 90 mn.

14H30 : Cap sur Saint James’ Park pour un bouillant derby du nord de l’Angleterre opposant Newcastle United à Sunderland.

Ce fameux derby du « Tyne and Wear » oppose les deux plus grands rivaux du nord-est de l’Angleterre, le plus gros derby d’Angleterre si l’on en croit le légendaire Bobby Robson. Avant ce match, Newcastle se classait 9ème et restait sur un lourd revers à Arsenal (4-1) tandis que Sunderland pointait au 16ème rang et restait sur un nul (1-1) face à West Ham.

Le début de match s’est résumé à une phase d’observation entre ces deux équipes ; petit à petit le niveau de jeu s’est élevé, tout comme le nombre de contacts. Les attaques se sont succédé des deux côtés, Sunderland se procurant tout de même les plus grosses occasions, notamment une frappe de Fletcher sur la barre.

Au retour des vestiaires, les Magpies ont eu très chaud ! Steven Taylor, le défenseur central de Newcastle veut dégager un ballon de la tête mais percute de plein fouet le poteau de son gardien… En sang, le défenseur sort se faire soigner et pendant ce temps, Sunderland profite de sa supériorité pour mener un superbe contre où Fletcher trouve Gomez au point de pénalty mais le milieu frappe au-dessus, la plus grosse occasion de ce match. Newcastle a répliqué par l’intermédiaire de son virevoltant attaquant Ayoze Pérez, sans succès.

La libération est arrivée en toute fin de match pour Sunderland, on joue la 90ème minute quand Adam Johnson remonte tout le terrain balle au pied et résiste à plusieurs tacles avant de jouer côté gauche, le ballon revient sur Fletcher qui décale Adam Johnson en retrait : le gaucher ne se pose pas de questions et envoie un missile dans la lucarne d’Alnwick pour offrir le derby aux Black Cats (1-0).

Comme l’année dernière, Sunderland s’impose à Newcastle dans le derby et prend trois bons points. C’est la 4ème fois de suite que Sunderland s’impose dans ce fameux « Tyne and Wear » et confirme son statut de bête noir pour Newcastle. Avec ce succès, Sunderland grimpe à la 14ème place tandis que Newcastle, 9ème, subit une nouvelle désillusion et voit les places européennes s’éloigner.

Liverpool – Arsenal : 2-2
Buts :
LIV : Coutinho 45mn, Skrtel 90+7mn.
ARS : Debuchy 45+1 mn, Giroud 64 mn.

17H00 : On quitte le nord-est pour descendre du côté de Liverpool ! A Anfield, les Reds accueillaient Arsenal pour un nouveau choc de Premier League. Convalescent, Liverpool restait sur une lourde défaite (3-0) à Old Trafford face à l’ennemi Manchester United tandis qu’Arsenal avait corrigé Newcastle lors de la précédente journée (4-1).

Pour ce match, pas de Balotelli sur la feuille de match côté Liverpool mais la titularisation de Mamadou Sakho en défense centrale, la première depuis sa blessure. Début de match assez mou de la part des deux équipes, avec un Liverpool brouillon et un Arsenal plutôt attentiste. Liverpool a alors petit à petit mis le pied sur le ballon et s’est même créé les plus belles occasions, notamment grâce à Markovic côté gauche.

Et à force de reculer, Arsenal s’est fait punir : juste avant la mi-temps, Welbeck perd le ballon, Henderson en profite pour servir Coutinho plein axe, le brésilien crochète pour éliminer une défense londonienne absente avant de croiser sa frappe et tromper Szczesny (1-0). Arsenal réagit alors dans la foulée et dans le temps additionnel, Mathieu Debuchy profite de la passivité de la défense des Reds pour égaliser de la tête (1-1).

En seconde période, Liverpool s’est de nouveau montré conquérant mais une longue interruption est intervenue peu avant l’heure de jeu, lorsqu’Olivier Giroud a involontairement marché sur la tête de Martin Skrtel. Le défenseur slovaque, ouvert à l’arrière du crâne, a du se faire recoudre sur le terrain mais a pu continuer la rencontre. Contre le cours du jeu, Arsenal est parvenu à marquer avec une efficacité redoutable ! Gibbs lance Giroud qui décale Cazorla à gauche, l’espagnol centre à ras de terre pour Giroud qui conclut d’une frappe qui passe entre les jambes de Jones (1-2). Sur leur seule incursion dans le camp des Reds dans cette seconde période, Arsenal a douché Anfield et profité du mauvais placement des 3 défenseurs centraux pour reprendre l’avantage.

Menés, les joueurs de Brendan Rodgers, se sont rués vers le but de Szczesny. Les 9 minutes de temps additionnel ont redonné l’espoir aux Reds. Entré en fin de match pour Liverpool, Borini se fait expulser suite à deux cartons jaunes stupides, l’un pour protestation, l’autre pour un coup de pied sur Cazorla. Menés et en infériorité numérique, les Reds semblaient alors promis à la défaite, mais Liverpool est réputé pour ne rien lâcher et l’a encore prouvé ce soir.

A la 97ème minute, comme un symbole, c’est Martin Skrtel, avec son bandage de fortune, qui vient placer une tête somptueuse sur corner et arracher l’égalisation pour le plus grand bonheur d’Anfield.

Arsenal et son entraineur pourront s’en vouloir, après le remplacement de joueurs offensifs par d’autres à vocation plus défensive, les Gunners ont reculé puis craqué alors qu’ils étaient en supériorité numérique.
Ce match nul n’arrange ni Liverpool ni Arsenal qui campent respectivement à la 10ème et 6ème place.