West Ham se relance par un carton, Arsenal se paie Manchester City à l’Etihad Stadium

Retrouvez le résumé des chocs West Ham - Hull et Manchester City - Arsenal pour le compte de la 22ème journée de Premier League.

West Ham se relance par un carton, Arsenal se paie Manchester City à l’Etihad Stadium
http://www.eurosport.com/football/premier-league/2014-2015/martin-skrtel-scores-97th-minute-equaliser-to-hold-arsenal_sto4518394/story.shtml

West Ham – Hull City : 3-0
Buts :
WHU : Carroll (49mn), Amalfitano (69mn), Downing (72mn).

Le premier match de dimanche pour la 22ème journée de Premier League opposait West Ham aux Tigers d’Hull City. 8ème avant le début du coup d’envoi, les londoniens comptaient sur la réception d’Hull pour confirmer leur victoire de cette semaine en Cup face à Everton (2-2, 9-8 après tab). Et ce sont pourtant les Tigers, 18ème, qui ont été les premiers à se montrer dangereux : Aluko, puis Al-Muhamadi ont ouvert les hostilités sur la cage d’Adrian, sans succès.
West Ham a alors répliqué par l’intermédiaire de Cresswell puis Tomkins, mais comme pour Hull, les tentatives ne furent pas cadrées.

La plus grosse occasion de la première mi-temps est intervenue quelques minutes avant la pause, après une série de centres dans la surface des Tigers, Carroll a vu sa tête stoppé par la barre transversale de McGregor. Les deux formations sont donc rentrées dos à dos au vestiaire, sur un score nul et vierge de 0-0 après une première période ouverte et généreuse en occasions de buts.

Dès le retour des vestiaires, West Ham a pris le contrôle du ballon et acculé les joueurs de Hull dans leur moitié de terrain : on joue d’ailleurs la 49ème minute quand Valencia prend sa chance aux 20 mètres, McGregor repousse mais Andy Carroll a bien suivi l’action et pousse le ballon au fond (1-0). Dans la foulée, West Ham aurait pu bénéficier d’un pénalty après une main d’un Tigers dans sa surface mais M. Atkinson en a décidé autrement.

Visiblement plus à l’aide depuis leur but, les Hammers ont petit à petit pris le dessus dans cette seconde période. A l’heure de jeu, Sam Allardyce, le coach de West Ham décide de lancer Morgan Amalfitano à la place de Noble. Dans la foulée, l’ancien marseillais profite d’une belle passe de Valencia pour planter le but du break et libérer le stade. 3 petites minutes plus tard, c’est Stewart Downing qui profite d’une merveilleuse passe de Song pour aller crucifier Mc Gregor et porter le score à 3-0 : le Boleyn Ground implose de joie. A 5 minutes du terme, c’est le capitaine Kevin Nolan qui aurait pu porter le score à 4-0 mais sa tentative fut repoussée par la barre transversale de McGregor, une nouvelle fois.

West Ham s’impose donc sur un score sans appel de 3-0 ! Cette victoire tombe à pic pour les Hammers puisqu’elle leur permet de grimper au 7ème rang. L’équipe de « Big Sam » renoue avec le succès, elle qui n’avait plus gagné depuis le 20 décembre en championnat et confirme donc sa bonne forme actuelle après sa victoire face à Everton en semaine. On retiendra surtout l’excellente deuxième période des locaux aujourd’hui, métamorphosés au retour des vestiaires, les joueurs ont considérablement haussé leur niveau de jeu pour finalement terminer en roue libre.

De leur côté, les Tigers restent englués à la 18ème place, dans la zone rouge ; cependant, au vu de leur première période, les hommes de Steve Bruce peuvent nourrir quelques regrets et des espoirs quant à leur avenir dans l’élite du football anglais.

Manchester City – Arsenal : 0-2
Buts :
ARS : Cazorla (24mn sp), Giroud (67mn)

Match capital à l’Etihad Stadium entre Manchester City et Arsenal ! Véritable choc de la journée de cette 22ème journée, cette rencontre avait une odeur de revanche pour Arsenal, humilié 6-3 sur cette pelouse la saison dernière. Du côté de Man City, Kompany et Aguero étaient de retour alors que Yaya Touré est indisponible (CAN), tout comme Nasri, blessé. A Arsenal, de nombreux blessés étaient une nouvelle fois à déplorer : Debuchy, Wilshere ou Welbeck pour ne citer qu’eux.

Pour démarrer cette rencontre, les 22 acteurs se sont d’abord livrés à une phase d’observation, sans prendre de risques. Bien que volontaire, Alexis Sanchez a perdu la plupart de ses duels en début de match face à Kompany et Zabaleta, ce qui a limité son influence sur le jeu des Gunners ; du côté de City, l’absence de Yaya Touré au milieu se faisait quelque peu sentir dans l’organisation du jeu. La première occasion du match est à mettre à l’actif des Gunners : après  20 minutes de jeu et une bonne percée d’Oxlade Chamberlain sur son aile, l’anglais centre pour Giroud dont la tête passe de peu à côté des cages de Joe Hart.

Quelques minutes plus tard, Monreal joue un une-deux avec Sanchez, l’espagnol est victime d’une légère obstruction de la part de Kompany dans la surface, et l’arbitre désigne le point de pénalty ! Santi Cazorla transforme et permet aux Gunners de mener 1-0 sur la pelouse de Manchester City. Emprunté, City n’a jamais été en mesure d’inquiéter Arsenal dans ce premier acte, au contraire d’Arsenal qui a montré tout son sang-froid et sa concentration.

En seconde période, Manuel Pellegrini a remplacé Milner par l’attaquant Monténégrin Jovetic afin d’épauler Aguero sur le front de l’attaque des Citizens. L’entame de cette seconde période a débuté sur un rythme très élevé : City s’est découvert pour recoller au score le plus rapidement possible alors qu’Arsenal tentait d’exploiter les contres par la vitesse de ses petits gabarits. Les Skyblues ont affiché un bien meilleur visage en seconde période mais l’audace des Gunners a fini par payer : à 20 minutes de la fin, coup franc pour Arsenal, Cazorla le botte et Olivier Giroud profite du laxisme de Kompany pour placer une tête qui fait mouche et sceller le sort du match (0-2). L’entrée de Dzeko en fin de match ne changera rien, aujourd’hui, Arsenal était un cran au-dessus de Manchester City, et dans tous les domaines.

Avec cette victoire, Arsenal remonte au 5ème rang, devant ses rivaux londoniens de West Ham et Tottenham. Pour City, cette défaite à domicile est une réelle contre-performance puisque Southampton revient à 5 points mais surtout, Chelsea s’échappe en tête et compte désormais 5 points d’avance sur les Citizens, 2ème.