Chelsea et City dos à dos, Tottenham, MU et Liverpool répondent présent !

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des matchs de ce samedi comptant pour la 23ème journée de Premier League !

Chelsea et City dos à dos, Tottenham, MU et Liverpool répondent présent !
http://au.eurosport.com/football/premier-league/2014-2015/fabregas-hazard-is-chelseas-messi_sto4430951/story.shtml

Les hostilités de cette 23ème journée de Premier League débutaient dès 13h45 au KC Stadium par un Hull CityNewcastle United. Et ce match, qui sur le papier semblait équilibré, s’est vite transformé en récital pour les Magpies. Après 40 minutes assez sérieuses, Newcastle ouvre le score par l’intermédiaire de Cabella (0-1). Le français profite d’un mauvais renvoi de Robertson pour prendre sa chance et marquer pour la première fois sous ses nouvelles couleurs : une joie que l’international français a laissé exploser en allant célébrer ce but dans les bras de ses supporters.

Battus dans tous les compartiments du jeu, les Tigers ont logiquement encaissé un second but signé Sammy Ameobi : le jeune attaquant n’est pas attaqué et déclenche une merveille de frappe aux 25 mètres qui finit sa course au fond des filets de Mc Gregor (0-2). Enfin, l’ancien bordelais Yoan Gouffran a parachevé le récital des Magpies en concluant un numéro en solitaire dans la défense des Tigers par une frappe victorieuse à 10 minutes de la fin (0-3). Cette victoire permet aux visiteurs de consolider leur 11ème place, tandis que Hull, 18ème, reste englué dans la zone rouge.

A 16h, quelques « gros » étaient sur le devant de la scène avec notamment Manchester United qui recevait Leicester, Tottenham qui se déplaçait à West Bromwich Albion ou encore un alléchant Liverpool-West Ham. Commençons notre tour des stades par le nord :

Sunderland recevait le promu Burnley dans son Stadium of Light : en difficultés depuis quelques matchs, les Black Cats n’avaient pas d’autre alternative qu’une victoire pour s’éloigner de la zone rouge. Les joueurs de Gus Poyet se sont appliqués lors du premier acte et ont rendu une copie quasi parfaite : un but de Wickham après 20 minutes de jeu, un second de la nouvelle recrue Jermain Defoe 15 minutes plus tard et les locaux rentraient au vestiaire avec une avance de deux buts.
Le score ne bougera plus, Sunderland  s’impose 2-0 et grimpe à la 14ème place.

Un peu plus au Sud, Manchester United recevait Leicester dans son mythique stade d’Old Trafford : 27 minutes, c’est le temps qu’il a fallu aux Red Devils pour débloquer la situation, Van Persie ouvre le score après une merveille de passe signée Di Maria. 5 minutes plus tard, Falcao double la mise puis juste avant la mi-temps, Rooney frappe un corner, Blind le dévie au premier poteau et Morgan ne peut que pousser la balle au fond de ses propres filets. A la pause, les hommes de Van Gaal menaient déjà 3-0.
Au retour des vestiaires, le Manchester United conquérant de la première période a totalement disparu et laissé place à une équipe beaucoup plus attentiste. Van Gaal sort un attaquant pour un défenseur et MU recule de plus en plus. Presque logiquement, Leicester parvient à réduire le score à 10 minutes de la fin grâce à une belle tête de Wasilewski (3-1).

Auteurs d’une première mi-temps exceptionnelle, les mancuniens ont laissé Leicester prendre le contrôle du jeu en seconde période, ce qui leur a couté un but, malgré cela, la bande à Rooney s’impose 3-1 et grimpe provisoirement sur le podium (3ème) en attendant le match de Southampton demain. 50 kilomètres plus à l’Ouest, Liverpool recevait West Ham et ce sont les Reds qui ont pris les devants à la 51ème minute grâce à un but de Raheem Sterling : le jeune prodige anglais joue parfaitement un une-deux avec Philippe Coutinho avant de tromper Adrian de près (1-0).

68ème minute de jeu : Anfield se lève pour l’entrée en jeu de Daniel Sturridge, l’international anglais fait son retour sur la pelouse après 6 mois d’absence. Et comme pour remercier « son » public, Sturridge offre la victoire à Liverpool en plantant le deuxième but des Reds après un service parfait de Coutinho (2-0). Descendons maintenant au Britannia Stadium de Stoke City où les Potters recevaient Queens Park Rangers. Stoke prend rapidement l’avantage grâce à un doublé de Jonathan Walters (21 & 34mn), cependant, QPR parvient à réduire l’écart dans la foulée grâce à son milieu croate Nico Kranjcar (2-1). En seconde période, alors que QPR pousse de plus en plus, Walters surgit dans le temps additionnel pour sceller la victoire des siens et s’offrir un hat-trick devant 30 000 personnes, rien que ça ! (3-1).

Descendons désormais à Birmingham au sein du Hawthorns où West Bromwich Albion accueillait Tottenham. Excellents depuis l’arrivée de Tony Pulis, les locaux n’ont pas fait le poids cette après-midi face aux Spurs : 6 minutes et Tottenham prend déjà les devants grâce à un coup franc somptueux d’Eriksen ! C’est ensuite l’inévitable Harry Kane qui plante un doublé (15 & 64mn) pour confirmer sa forme étincelante et la victoire des londoniens sur le score sans appel de 3-0.
Enfin, à Londres, Crystal Palace était opposé à Everton dans son Selhurst Park.

Et il ne fallait pas arriver en retard car le seul et unique but de la rencontre a été inscrit à la 2ème minute de jeu par Everton : Steven Naismith déborde côté gauche et centre fort à ras de terre, Lukaku surgit tel un renard pour mettre le cuir au fond. Avec cette victoire, Everton reste 12ème tandis que les Eagles sont 13ème.

Chelsea - Manchester City 1-1

A 18h30, c’était LE match à ne pas manquer, celui que toute l’Angleterre attend avec impatience et qui agite la presse sportive depuis une bonne semaine : un combat de titans entre le leader Chelsea, face à son dauphin Manchester City dans un Stamford Bridge survolté ! Pour ce match, Chelsea était privé de son meilleur passeur, Cesc Fabregas, et de son meilleur buteur, Diego Costa, suspendu 3 matchs pour avoir marché sur le joueur de Liverpool, Emre Can. Cette absence faisait les affaires du français Loïc Rémy, titulaire sur le front de l’attaque des Blues.
Pour sa part, Manchester City devait composer sans Samir Nasri, blessé.

Dans la première demi-heure, Chelsea s’est montré pour le moins timide, au contraire de Manchester City qui a paru plus à l’aise, notamment lors de ses phases offensives.
Seul Hazard, par ses dribbles aussi précis que chirurgicaux, semblait être capable de faire la différence pour les locaux. Il a fallu attendre la 40ème minute pour voir le match s’emballer : Ivanovic lance Hazard côté gauche, le feu follet belge se démène pour centrer, Kompany est trop court et Rémy en profite pour ouvrir le score pour Chelsea ! (1-0).

A peine 3 minutes plus tard, Navas déborde côté droit et parvient à centrer, Courtois loupe sa sortie et le ballon atterrit sur Aguero qui frappe dans une position difficile, David Silva dévie la balle du bout du pied et ça finit au fond (1-1). Après 5 dernières minutes complètement folles, Blues et Skyblues se quittent dos à dos sur le score de 1-1 à la mi-temps. La seconde période est repartie sur les mêmes bases que la première avec une phase d’observation où personne n’osait se jeter dans la bataille, bien que City fût l’équipe la plus dangereuse.

Le rythme a ensuite peu à peu baissé au cours de la seconde période, les entrées de Drogba côté Chelsea et Dzeko côté Man City n’y changeront rien, Chelsea et Manchester City se quittent dos à dos sur le score de 1-1 qui n’arrange personne. Avec ce résultat, Chelsea et City restent respectivement 1er et 2ème avec une différence de 5 points. Manchester United, 3ème, est à 5 longueurs de City.