Leicester envoie Newcastle en enfer !

La 35ème journée de Premier League ouvrait ses portes par un intéressant Leicester City – Newcastle United au King Power Stadium.

Leicester envoie Newcastle en enfer !
http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-2754423/Stoke-City-0-1-Leicester-City-Leonardo-Ulloa-scores-secure-Foxes-Premier-League-win-season.html
Leicester City FC
3 0
Newcastle United FC
Leicester City FC: Schmeichel – Wasilewski (De Laet 68mn), Huth, Morgan, Albrighton – Cambiasso (Hammond 74mn), James, Mahrez - Schlupp, Ulloa (Kramaric 78mn), Vardy
Newcastle United FC: Krul - Janmaat, Coloccini, Williamson, Dummett – Gutierrez (Armstrong 74mn), R.Taylor (S. De Jong 58mn), Colback, Sissoko - Rivière (Anita 64mn), Perez.
SCORE: 1-0 : Ulloa (1 mn) 2-0 : Morgan (17 mn) 3-0 : Ulloa (47 mn).
ÈVÉNEMENTS: 35ème journée de Premier League Stade : King Power Stadium.

Actuellement dans une situation précaire, les Magpies de Newcastle (14ème) se devaient de gagner pour mettre fin à une série de 7 défaites consécutives ; du côté de Leicester, les Foxes se classaient 17ème et désiraient prendre des points en vue de la course au maintien.


Une première mi-temps à sens unique :

Et dès le coup d’envoi, les Foxes se sont rués à l’attaque comme des morts de faim : résultat ? Leicester obtient un corner après 20 grosses secondes de jeu, le coup de pied est botté et Ulloa le coupe parfaitement au premier poteau pour ouvrir la marque ! (1-0). On notera que ce but, inscrit après 36 secondes de jeu, est le 5ème but le plus rapide de la saison en premier League.
A Newcastle, les maux refont surface et la crise s’intensifie alors que la tête du président est déjà réclamée par les supporters.
Et comme Newcastle a été incapable de réagir et de produire du bon football, Leicester a déroulé et dès la 17ème minute de jeu, le colosse jamaïquain Wes Morgan doublé la mise pour les siens en déviant un coup franc (2-0).
Les Foxes ont ensuite parfaitement géré leur fin de première mi-temps, alternant conservation de balle et attaques placées alors que Newcastle bafouillé toujours son football.  Seul point positif de cette première mi-temps pour les Magpies : une frappe en pivot signée Rivière qui n’est pas passée loin des buts de Schmeichel. On rappellera que l’ancien monégasque Emmanuel Rivière n’a toujours pas marqué en Premier League cette saison, problématique pour un attaquant …


Newcastle pète les plombs en seconde période et finit à 9

La seconde mi-temps a débuté de la pire des manières pour els Magpies, si espoir ils avaient encore.
Encore une fois sur coup de pied arrêté, Leicester frappe un corner et Emmanuel Rivière réalise une poussette sur Wasilewski : l’arbitre désigne le point de pénalty. Ulloa transforme et s’offre le doublé pour le plus grand bonheur du King Power Stadium (3-0).
Bref Leicester a déjà plié le match à la 48ème minute de jeu. L’ambiance est montée d’un cran et les joueurs de Newcastle ont multiplié les mauvais gestes, symptomatiques d’une équipe plongée dans la crise. Williamson, d’abord, écope d’un second jaune pour un tacle absolument inutile en dehors du terrain sur le virevoltant Vardy qui finit dans une caméra … Plus de peur que de mal, l’attaquant anglais peut finalement reprendre sa place, Williamson abandonne, lui, ses coéquipiers au plus mauvais moment …
En toute fin de match, après une énième course de Jamie Vardy, Janmaat fauche l’attaquant anglais et écope lui aussi d’un second avertissement synonyme d’exclusion.
Newcastle enchaine donc une 8ème défaite consécutive et termine la rencontre à 9 : un match cauchemardesque donc pour les Magpies alors que Leicester, avec cette nouvelle victoire, semble se diriger vers le maintien. Mention spéciale à Vardy et Ulloa qui ont éclaboussé cette rencontre de tout leur talent.

Avec cette victoire, Leicester grimpe provisoirement à la 16ème place et compte 4 points d’avance sur Sunderland, 1er reléguable. En revanche, Newcastle reste 14ème et ne compte plus que 5 points d’avance sur le 18ème. De plus, au vu de la pale copie rendu par les Magpies, tous les doutes sont permis quant à leur avenir : parviendront-ils à éviter la Championship ? Réponse dans 3 matchs.