Cabaye rebondit à Crystal Palace

L’exode des joueurs français vers la Premier League continue. En souffrance au Paris Saint-Germain, Yohan Cabaye s’envole pour la capitale britannique et retrouve un pays dans lequel il avait brillé entre 2011 et 2014, sous les couleurs de Newcastle. Le montant du transfert se situerait entre 14 et 18 millions d’euro (selon L’Equipe).

Cabaye rebondit à Crystal Palace
cpfc.co.uk

A un an de l’Euro, organisé dans l’Hexagone, il devenait impératif pour l’ancien Lillois de changer d’air : ses prestations en dent de scie dans la ville lumière l’ont peu à peu fait reculer dans la hiérarchie établie par Didier Deschamps, et même s’il fait toujours partie du groupe Bleu à l’heure actuelle, Cabaye ne pouvait plus se contenter du statut de remplaçant dont il faisait l’objet à Paris.

Acheté par le PSG une grosse vingtaine d’euro aux Magpies en janvier 2014, le nordiste ne s’est jamais imposé au Parc des Princes, la faute à une grosse concurrence (Verrati, Motta, Matuidi, Rabiot, voire Pastore) et des performances en demi-teinte (4 buts et 2 passes décisives en 69 matches officiels disputés sous la tunique rouge et bleu).

Retrouvailles

A Sehurst Park, l’international tricolore retrouvera celui sous les ordres duquel il avait passé ses belles années anglaises en la personne d’Alan Pardew. L’entraîneur anglais, après avoir dirigé le NUFC pendant quatre saisons, a posé ses valises chez les Eagles en janvier dernier, pour maintenir le club avec la manière : une honorable dixième place. Et il n’a pas hésité, pour enrôler le milieu de terrain, à faire débourser à Palace la plus grosse somme de son histoire.

« Je suis heureux d'être ici. J'ai hâte de me concentrer sur ma nouvelle équipe, sur cette saison et sur ma nouvelle vie. […] Je voulais venir jouer ici car il y a de très bons joueurs. Le club a terminé à une très bonne place la saison dernière, et je pense qu’il peut ambitionner d’entrer dans le top huit. […] Je connais très bien le coach et je suis très à l’aise avec lui. Je veux faire de mon mieux pour lui car il a fait un gros effort pour me faire venir, tout comme le président, et je dois leur dire merci à tous les deux. » (site officiel de Crystal Palace)