Un nul spectaculaire entre Arsenal et Liverpool

Le dernier match de la troisième journée de Premier League voyait s’affronter Arsenal et Liverpool à l’Emirates Stadium. Les deux équipes se sont quitté dos-à-dos (0-0) malgré bon nombre d’occasions.

Un nul spectaculaire entre Arsenal et Liverpool
Cech s'est interposé devant Benteke et les Reds pour garder sa cage inviolée. (photographie : AFP)
Arsenal FC
0 0
Liverpool FC
Arsenal FC: Cech - Bellerin, Chambers, Paulisto, Monreal - Coquelin (Oxlade-Chamberlain, 82e), Ozil, Cazorla - Ramsey, Giroud (Walcott, 73e), Sanchez.
Liverpool FC: Mignolet - Clyne, Lovren, Skrtel, Gomez - Lucas Leiva (Rossiter, 76e), Coutinho (Alberto Moreno, 88e), Can, Firmino (Ibe, 63e), Benteke, Milner.

Privés de sa charnière Per Mertesacker – Laurent Koscienly, forfait, Arsène Wenger avait dû se résoudre à aligner le jeune Calum Chambers (20 ans) et surtout Gabriel Paulista (6 matches la saison dernière) dans l’axe de se défense. Avec cette paire inédite et jouant avec le feu en première période, les Gunners offrirent de nombreuses situations à leurs hôtes, et purent se reposer sur un Petr Cech enfin retrouvé après des débuts décevants en championnat face à West-Ham (0-2) puis Crystal Palace (2-1), qui réalisa notamment un exploit face à Christian Benteke (38ème). Mais le tchèque casqué s’en remit à ses montants devant Philipe Coutinho (3ème, 44ème), qui aurait aussi peu faire marquer ses partenaires Benteke et James Milner (24ème).

Devant leur public, les coéquipiers de Francis Coquelin, une nouvelle fois titulaire, répondirent à leurs homologues, et prirent les clés du jeu en seconde période, dans une partie ouverte comme le football anglais aime en offrir : Alexis Sanchez (5ème, 60ème) et Giroud (70ème) manquèrent de donner à Arsenal sa seconde victoire en championnat, ce qu’Aron Ramsey, auteur d’une belle réalisation injustement refusée sur un lancement de Santi Cazorla (8ème) devrait dans un monde parfait pouvoir se targuer. La différence aurait finalement pu venir de… Martin Skrtel (84ème), tout proche de tromper maladroitement Simon Mignolet sur un déboulé d’Oxlade-Chamberlain, mais la chance du Slovaque lui évita cette humiliation. Liverpool, invaincu, conforte ainsi Arsenal dans son début d’exercice peu reluisant sur le plan comptable