Les deux Manchester se quittent sur un score vierge

Le coup d'envoi était donné à 15h05 entre les deux ennemis de Manchester pour un 170ème derby. Les deux équipes n'ont pas réussi à trouver le chemin des filets, le match se conclue par un triste 0-0 , pauvre en spectacle !

Les deux Manchester se quittent sur un score vierge
Anthony Martial face à Vincent Kompany - Getty Images
Manchester United
0 0
Manchester City
Manchester United: De Gea; Valencia, Jones, Smalling, Rojo; Schweinsteiger, Schneiderlin, Herrera; Mata, Rooney, Martial
Manchester City: Hart, Sagna, Kompany (C), Otamendi, Kolarov, Fernando, Fernandinho, Toure, Sterling, De Bruyne, Bony
ÈVÉNEMENTS: premier league J10

Privé de son attaquant vedette Sergio Aguero, de David Silva ou encore de Samir Nasri, Manchester City se déplaçait sur la pelouse d'Old Trafford avec des changements dans l'équipe de départ. Kompany était lui de retour en défense centrale. Du côté des diables rouges, l'équipe était au complet, seul Ashley Young et Luke Shaw étaient aux abonnés absents. Louis Van Gaal a tout de même réalisé quelques changements, Valencia prenait la place de Darmian sur le côté droit de la défense, Schweinsteiger était préféré à Carrick et Memphis Depay toujours relégué à une place de remplaçant. 

Mis à part une occasion pour Manchester City en début de match, la première mi-temps était ennuyeuse, pas grand chose à se mettre sous la dent. Manchester United a dominé le ballon mais ne s'est crée aucune chance, avec 0 occasion cadrée. 45 minutes d'intensité mais deux équipes brouillones qui ont du mal à combiner. Seules satisfactions, les défenses qui ont été très solides d'un côté comme de l'autre. Kompany-Otamendi , Jones-Smalling c'est deux affaires qui marchent ! 

En deuxième période, Manchester United élève son niveau de jeu et monopolise le ballon mais sans grande inquiétude pour les citizens. Les red devils se sont revéillés trop tard puisque la première occasion franche a été crée à 10 minutes de la fin du match avec le jeune Lingard, entré à l'heure de jeu, qui trouve la barre transversale. En fin de match, c'est Smalling qui contraint Hart a realisé un bel arrêt avec une reprise du droit. 

La lumière aurait pu venir de Martial

Une fois de plus, c'est Anthony Martial, aligné sur le côté gauche de l'attaque, qui a été le plus dangereux. Le jeune français s'est illustré avec ses accelerations et sa percution qui a donné du fil à retordre à la défense citizen. Quand Anthony Martial accélère, les défenseurs adverses commettent des fautes. Les coups de pieds arrêtés viennent souvent suite à des accélérations du numéro 9. Même si l'ancien monégasque n'a plus marqué depuis quatre rencontres en championnat, son influence sur le jeu mancunien est visible à chaque match. Sa vivacité, Sa faculté à éliminer les adversaires  permet de créer des espaces pour ses coéquipiers, mais le français était souvent trop isolé en attaque. Avec un Rooney en difficulté sur la pointe de l'attaque, Anthony Martial pourrait bénéficier d'une nouvelle chance de briller dans l'axe même si son coach évite le sujet. L'Angleterre est déjà sous le charme du jeune français.
Le citizen Zabaleta a confirmé en déclarant : "Martial est un joueur très puissant qui sait très bien dribbler. Il est déjà très important pour son équipe. C'est un joueur d'avenir qui a beaucoup de qualité. Même s'il a été payé très cher, il impresionne déjà."  

A l'inverse de son coéquipier, Memphis Depay, une nouvelle fois sur le banc des remplaçants en début de rencontre, le néerlandais, décévant et pauvre en randement depuis le début de la saison semble faire les frais des choix de son coach. Le joueur n'a même pas foulé la pelouse lors de ce derby, le jeune Lingard lui est même préféré. 

La rencontre se conclue donc par un score nul et vierge (0-0), après un match pauvre en occasion et en technique. Si la partie a été pauvre côté United, elle était encore plus triste chez le voisin citizen notamment en attaque. Yaya Touré était également en dessous au milieu de terrain. Un match nul qui n'a pas tenu ses promesses mais qui semble arranger les deux équipes surtout Manchester City qui retrouve sa place de leader. Arsenal est à la deuxième place alors que Manchester United est quatrième derrière West Ham à la différence de buts. Chelsea et Liverpool paraissent à la peine mais Arsenal et les deux Manchester semblent bien partis pour se disputer le titre cette saison. A moins d'un retournement de situation.