Diego Costa et Chelsea font craquer Arsenal

A 11 contre 10 pendant plus de 70 minutes, les Blues se sont imposés dans le derby de Londres à Arsenal grâce à un but de Diego Costa, qui aura changé à lui seul le cours du match en l’espace de cinq minutes.

Diego Costa et Chelsea font craquer Arsenal
Diego Costa ouvre le score 5 minutes après l'expulsion de Mertersacker
Arsenal
0 1
Chelsea
Arsenal: CECH, BELLERIN, MERTESACKER, KOSCIELNY, MONTEAL, CAMPBELL (ALEXIS, 57e), OZIL, WALCOTT (OXLADE-CHAMBERLAIN, 75e), GIROUD (GABRIEL, 20e)
Chelsea: COURTOIS, IVANOVIC, ZOUMA, TERRY, AZPILICUETA, MIKEL, MATIC, WILLIAN, FABREGAS, OSCAR (HAZARd, 77e), COSTA (REMY, 68e)
SCORE: 0-1, DIEGO COSTA 23e
ARBITRE: Mark Clattenburg
ÈVÉNEMENTS: Expulsion Mertesacker 18e

Après une 23ème journée de Premier League encore riche en suspens et en buts; Liverpool qui s’impose dans les dernières secondes au bout d’un match complètement fou à Norwich sur le score de 5 buts à 4,  West Ham qui tient tête à Manchester City à Upton Park 2 à 2 avec un grand Dimitri Payet, Dele Alli qui inscrit un des buts de l’année dans la victoire de Tottenham à Crystal Palace (1-3), et Leicester City qui s’impose 3 à 0 face à Stoke avec un Jamie Vardy de nouveau buteur; Arsenal, qui pouvait retrouver sa première place au classement, recevait Chelsea, toujours aussi mal en point depuis plusieurs mois, pour le choc du week-end en Angleterre.

Cinq minutes auront scellé la partie

Après un début de match globalement équilibré entre les deux équipes, Oscar se crée la première occasion du match sur une frappe détournée en corner par Cech (2e), suivi d’un bon mouvement collectif d’Arsenal mené par Giroud et Campbell conclu par Flamini mais un peu trop court pour fixer Courtois (9e), Diego Costa va à lui seul faire plier les Gunners. Après avoir écœuré, comme à son habitude, les supporters d’Arsenal par son comportement  au match aller, l’attaquant des Blues va de nouveau gâcher la soirée des canonniers.

Suite à une remontée de balle de Willian, l’attaquant Espagnol fait un appel tranchant dans le dos de Koscielny et Mertesacker et file seul au but avant d’être taclé par derrière par le défenseur Allemand. Mark Clattenburg n’hésite pas et exclu le joueur d’Arsenal (18e). Malgré les cinq roulades de Costa, à peine effleuré par Mertesacker, le rouge semble incontestable tant le tacle de l’Allemand est grossier et désespéré. Dans la foulée, Wenger change de tactique en sortant Giroud pour faire entrer un nouveau défenseur, Gabriel. Une décision incomprise par l’Emirates qui hue la décision du coach sur la sortie de l’international Français.

Mais le pire reste à venir pour les Gunners. Cinq minutes plus tard, sur un magnifique centre d’Ivanovic en première intention, Costa coupe au premier poteau et ouvre le score (23e). En à peine quelques minutes, Arsenal se retrouve à 10 et mené au score, la marche semble alors bien haute.    

Arsenal n’a jamais trouvé la solution

Les 70 minutes qui suivirent auront été bien longues et bien difficiles pour les hommes de Wenger. Malgré quelques occasions, comme la reprise en extension non cadrée de Flamini sur un caviar de Ramsey (45e), ou encore un cafouillage monstre dans la surface des Blues mais ni Koscielny, ni Ramsey et ni Walcott ne sont parvenu à reprendre correctement le ballon (63e), Arsenal a eu du mal à inquiéter la défense de Chelsea très solide aujourd’hui. Le retour d’Alexis Sanchez après deux mois d’absence n’a malheureusement rien changé.

En face, Chelsea a fait le boulot après avoir ouvert la marque. Sans avoir cherché à conclure le match, les hommes de Hiddink  sont restés sérieux derrière et ont mis à mal le milieu d’Arsenal, qui à l’image d’Özil, a été peu inspiré cet après-midi. La sortie de Giroud, qui est un vrai point de fixation pour les Gunners, aura été un handicap majeur.

Arsenal fait donc la mauvaise opération du week-end en redescendant à la 3ème place à 3 points du leader Leicester City et à égalité de points avec Man City. Chelsea lui se donne de l’air et remonte à la 13ème place à 7 points de la zone rouge. Les Blues, véritable bête noire des Gunners, sont invaincus face à leurs voisins Londoniens en Premier League depuis neuf matchs de rang désormais.

Pour la prochaine journée de championnat, Arsenal recevra Southampton mardi 2 février, et Chelsea se déplacera dans la banlieue Londonienne à Watford le lendemain.

Les Frenchies du jour

Une des informations de l’après-midi, Mathieu Flamini a perdu son premier match de Premier League à l’Emirates après 53 rencontres sans défaite. Le porte-bonheur n’est plus. Au de-là de cette stat, le milieu Gunner, qui aurait pu permettre à son équipe d’égaliser avant la mi-temps, a montré quelques faiblesses physiquement. Après-midi à oublier pour Olivier Giroud.  Avec à peine 20 minutes de jeu suite à l’expulsion de Mertesacker, l’attaquant a passé le reste du match dans les tribunes. Le dernier Français sur le terrain côté Arsenal, Laurent Koscielny, a offert une prestation globalement sérieuse en défense. Ses maintes montées dans la surface des Blues n’auront malheureusement pas permises à son équipe de revenir dans le match.

En face, Kurt Zouma a de nouveau porté satisfaction  aux côtés de John Terry. Pas forcément d’interventions décisives de sa part, mais le jeune Français a été présent là où il fallait. A noter l’entrée Loic Remy à la place de Diego Costa pour les 20 dernières minutes.