88 secondes pour tout changer

Arsenal s’est imposé 2 buts à 0 sur la pelouse de Bournemouth. Une poignée de secondes aura fallu aux Gunners pour gagner ce match et se relancer.

88 secondes pour tout changer
Mesut Özil aura été un des grands artisans de la victoire d’Arsenal. Twitter Arsenal FC
Bournemouth
0 2
Arsenal
Bournemouth: Boruc, Smith, Francis, Cook, Daniels, Sur man, Gosling, Arter, Ritchie, Pugh, Afobe
Arsenal: Cech, Bellerin, Gabriel, Koscielny, Monreal, Flamini, Ramsey, Oxlade-Chamberlain, Özil, Sanchez, Giroud
SCORE: 0-1, min. 23 , Özil. 0-2 , min. 24 , Oxlade-Chamberlain
ARBITRE: Kévin Friend
ÈVÉNEMENTS: 25e journée de Premier League 11 600 spectateurs

Bournemouth reste sur une victoire à Londres face à Crystal Palace (2-1) alors que Arsenal peine et n’a plus gagné depuis le 2 janvier, c’était face à Newcastle (1-0). Les Gunners comptent bien stoppé cette mauvaise série pour retrouver la troisième place du championnat. À noter que le vent souffle fort sur la station balnéaire anglaise. 

1ere mi-temps

En début de match, la possession de balle est clairement pour Arsenal mais le pressing haut de Bournemouth est plutôt efficace et les Cherries peuvent se montrer dangereux. D’ailleurs, l’ouverture du score aurait pu être rapide. Sur une passe de Ramsey, Olivier Giroud laisse passer la balle pour Alexis Sanchez, le chilien tente une frappe qui ne passe pas loin de la transversale de Boruc (13e). Quelques minutes plus tard, sur une nouvelle passe milimétrée de Ramsey, Giroud est gêné par Sanchez mais remet de la tête plein axe pour Özil qui ne laisse aucune chance au gardien polonais : reprise de volée surpuissante sous la barre (23e). Coup de tonnerre au Vitality Stadium ! Dès le coup d’envoi, Cook perd la balle près de sa surface Ramsey est vigilant, reprend le ballon, passe à droite pour Oxlade-Chamberlain, l’anglais envoie sa frappe sur le poteau mais le ballon rentre tout de même. Les Gunners ont tué le match en quelques secondes et mènent déjà 2-0 (24e). Les Cherries se portent vers l’avant dès ce nouveau coup d’envoi et Arter, pas attaqué par le brésilien Gabriel, décoche une lourde frappe que Cech détourne de justesse en corner. Arsenal s’est rendu le match facile et n’a pas poussé pour inscrire un troisième but en fin de première mi-temps. Le score est donc de 2 buts à 0 à la pause. 

2eme mi-temps

Dans les premières minutes de la seconde période, les Cherries conservent bien le ballon et n’étaient pas loin de réduire le score. Daniels effectue quelques feintes dans la surface d’Arsenal et tente une frappe que Petr Cech laisse aller dans son petit filet (52e). Arsenal est tout de même bien présent. Boruc repousse difficilement une frappe de Sanchez et sur le corner de Mesut Özil, Giroud place bien son coup de tête mais l’ancien gardien de Southampton le capte bien (55e). Eddie Howe effectue deux changements offensifs en faisant entrer Joshua King et Grabban, acheté pas loin de 10 millions d’euros cet hiver. Ils se placent au côté de Benik Afobe, transparent aujourd'hui. L’heure de jeu passée, les Cherries ne touchent plus le ballon et se remettent essentiellement à contrer mais Arsenal n’en profite pas pour autant puisque les fulgurances d’Alexis Sanchez côté gauche ne sont pas conclues. Plus rien jusqu’aux dernières secondes du match, après une erreur défensive de Bournemouth, Ramsey aurait pu conclure son bon match avec un but mais une bonne sortie de Boruc lui empêche cela (89e). Dans le temps additionnel, Cech effectuera 2 parades parfaites sur des frappes de Pugh puis Arter pour préserver un nouveau clean-sheet.

Arsenal s'impose donc 2-0 sur la pelouse de Bournemouth. Les Gunners reviennent à la troisième place du championnat à égalité de points avec Tottenham, 2e. Bournemouth reste 15e à 5 points du premier relégable. Arsenal se relance avant un important match à l’Emirates face à Leicester dimanche prochain et 9 jours avant le choc face au Barça en Ligue des Champions. Quant à eux, les Cherries accueilleront Stoke City bien mal en point en ce moment.