Tottenham se saborde et offre le titre de champion à Leicester City

En concédant le match nul sur la pelouse de Stamford Bridge face à une équipe de Chelsea poussive mais accrocheuse (2-2), les Spurs de Tottenham ont mis fin à leurs maigres espoirs de remporter le championnat d’Angleterre. Les hommes de Mauricio Pocchetino avaient pourtant un contrôle total sur la rencontre, jusqu’à l’égalisation inespérée d’Eden Hazard quelques minutes avant le coup de sifflet final. Le club de Leicester City, qui attendait un faux-pas de son poursuivant direct pour obtenir le premier titre de champion de son histoire, est donc récompensé de son incroyable saison et voit son nom s’inscrire dans le palmarès prestigieux de cette compétition.

Tottenham se saborde et offre le titre de champion à Leicester City
Hugo Lloris et ses coéquipiers se sont relâchés au pire des moments, laissant à Leicester la possibilité d'officialiser son titre de champion d'Angleterre (photo : foot01.com)
Chelsea
2 2
Tottenham
Chelsea: BEGOVIC - AZPILICUETA, TERRY, CAHILL, IVANOVIC - MATIC (OSCAR, 78E), OBI MIKEL - PEDRO (HAZARD, 46E), FABREGAS, WILLIAN - DIEGO COSTA.
Tottenham: LLORIS - D.ROSE (DAVIES, 82E), VERTONGHEN, ALDERWEIRELD (CHADLI, 90E), WALKER - DEMBELE, DIER - LAMELA, ERIKSEN, SON (MASON, 64E) - H.KANE.
SCORE: 0-1, H. KANE (35E), 0-2, SON (44E), 1-2, CAHILL (58E), 2-2, HAZARD (83E).
ARBITRE: M. CLATTENBURG. AVERTISSEMENTS. CHELSEA : WILLIAN (45E), IVANOVIC (71E), OBI MIKEL (88E). TOTTENHAM : WALKER (27E), VERTONGHEN (38E), ROSE (45E), LAMELA (51E), ERIKSEN (70E), DIER (88E), MASON (90E), H.KANE (90E).
ÈVÉNEMENTS: CHAMPIONNAT ANGLAIS - 36ÈME JOURNÉE - CHELSEA / TOTTENHAM HOTSPUR - STAMFORD BRIDGE (41,545 spectateurs).

        Dans l’extrême obligation de remporter ce derby londonien face à Chelsea pour garder la possibilité de devenir champion d’Angleterre, Tottenham s’est longtemps donné toutes les chances pour parvenir à ses fins. En effet, malgré un premier quart d’heure timide où ce sont plutôt les joueurs de Guus Hiddink qui ont été les plus entreprenants, les Spurs ont semblé être à la hauteur de l’événement en exploitant à la perfection les défaillances de leur adversaire. Car si les Blues se montrent particulièrement efficaces dans leur volonté de presser haut afin de gêner au maximum la relance de Tottenham, il n'en est pas de même dans le secteur défensif.
C’est d’ailleurs en faisant preuve de largesses défensives grossières que les pensionnaires de Stamford Bridge vont se retrouver menés au score à la mi-temps, à la grande satisfaction de l’équipe visiteuse. Quelques minutes seulement après un temps fort matérialisé par les tentatives franches de Fabregas (26') puis de Diego Costa (30'), Chelsea encaisse un premier but de l’inévitable Harry Kane, meilleur buteur de Premier League avec 25 réalisations. Idéalement lancé en profondeur par Lamela, l’international anglais profite d’un alignement hasardeux de la défense des Blues pour s’en aller crocheter Begovic et ensuite marquer dans le but laissé vide (35'). Bousculé par la vitesse d’exécution des Spurs, par ailleurs très adroits dans la transmission du ballon, Chelsea recule et s’expose dangereusement, jusqu’à craquer de nouveau… À la suite d’une mésentente entre Branislav Ivanovic et John Obi Mikel, Harry Kane récupère le ballon à trente mètres du but puis décale instinctivement Christian Eriksen ; le Danois use de sa clairvoyance pour servir en profondeur son coéquipier Heung-Min Son qui peut ensuite tranquillement ajuster Begovic (44').

Harry Kane avait pourtant ouvert le score pour Tottenham (photo : tottenhamhotspur.com)
Harry Kane avait pourtant ouvert le score pour Tottenham (photo : tottenhamhotspur.com)

Eden Hazard : bourreau pour Tottenham, héros pour Leicester

        Alors parfaitement maître de son destin avec deux buts d’avance au tableau d’affichage face au rival Chelsea, on imagine l’équipe de Tottenham capable de conserver un état d’esprit combatif et une cohésion collective jusqu’au terme de la rencontre. Pourtant, le sol va progressivement se dérober sous les pieds de Mauricio Pocchetino et de ses joueurs, visiblement paralysés par la pression qui entoure l’événement. Bien moins solidaires qu’en première période, les Spurs vont inexplicablement faire preuve de suffisance voire même de passivité. De quoi galvaniser une équipe de Chelsea bien plus incisive depuis l’entrée en jeu d’Eden Hazard en remplacement de Pedro, absolument transparent (46'). Le feu follet belge de 25 ans va effectivement mettre sa vivacité et sa qualité de percussion au service de son équipe.
Après la réduction du score de Cahill sur corner (56'), Harry Kane et ses coéquipiers vont perdre toute maîtrise de leurs émotions. Les fautes se multiplient de manière indécente pendant que les esprits s’échauffent entre les deux camps. Huit joueurs de Tottenham sont avertis pour excès d’engagement, preuve d’un manque criant de self-control. Stoïque dans sa zone technique, Mauricio Pocchetino assiste, impuissant, à la dérive collective de son équipe. Et le coup de massue va inéluctablement venir frapper Tottenham quelques minutes avant la fin du temps réglementaire, lorsque Hazard, idéalement servi par Diego Costa, propulse instinctivement le ballon dans la lucarne gauche d’Hugo Lloris (83'). Les Spurs disent alors adieu au titre tant convoité de champion d’Angleterre.

 

Leicester, un champion aussi improbable qu’historique

        Au-delà de la contre-performance de Tottenham sur le terrain de Chelsea, le grand événement de cette soirée de football du lundi 02 mai 2016 restera sans conteste l’entrée de Leicester City dans le prestigieux panthéon des clubs vainqueurs de la Premier League. Jamie Vardy, Riyad Mahrez, N’Golo Kanté et compagnie sont donc récompensés à juste titre pour leur incroyable saison.
Vice-champion en 1929 et évoluant encore en Football League Championship (D2 anglaise) il y a deux ans, le Leicester City Football Club est officiellement devenu le 24e club de l'Histoire à remporter le championnat anglais. Une prouesse sportive historique qui restera à jamais dans les annales du football anglais.

Well done Guys !