J31: Remontée incroyable du Betis dans un derby marqué par la polémique

Le Betis accueillait ce soir le FC Séville au Benito Villamarin pour l'un des derbys les plus chauds d'Espagne, le derby sévillan, en match d'ouverture de la 31eme journée. Le match s'est soldé par un 3-3 entâché par plusieurs erreurs arbitrales.

J31: Remontée incroyable du Betis dans un derby marqué par la polémique
Betis
3 3
Seville
Betis: Adrian - Chica, Amaya, Paulao, Alex Martínez - Beñat, Cañas - Joel, Juankar, Pabón - Castro.
Seville: Beto - Coke, Fazio, Botía, Alberto Moreno - Medel, Rakitic, Kondogbia - Reyes Jesus Navas, Negredo.
SCORE: 0-1; Rakitic min.7 0-2; Rakitic min.19 0-3; Negredo min.33 1-3; Pabon min.43 2-3; Ruben Castro min.54 3-3; Nosa min.89

En plus de l'habituelle rivalité entre les deux équipes, cette rencontre était primordiale pour les deux équipes en vue de leurs aspiration européennes pour la saison prochaine. Les hommes de Pepe Mel avaient également à cœur de se rattraper de la déculottée infligée à l'aller par l'ennemi numéro 1, lorsque les Beticos avaient perdu 5-1 au Ramon Sanchez Pizjuan.

Malgré un début de match totalement dominé par le Betis, avec notamment une tête de Castro bien repoussée par Beto, c'est Seville qui ouvrira le score dès la septième minute; suite à un coup franc mal négocié par les locaux, les joueurs de Nervion partent en contre-attaque, Reyes décale pour Rakitic qui pénètre dans la surface et crucifie Adrian à angle quasi-fermé. Véritable sceau d'eau froide pour les spectateurs du Benito Villamarin. A la 13eme, Navas centre pour Negredo qui reprend de volée, le ballon sera touché par le gardien du Betis, avant de heurter le poteau. Le match commence sur les chapeaux de roues pour les visiteurs. Quelques minutes plus tard, Navas tente de décaler pour Negredo dans la surface, Chica coupe la trajectoire mais le ballon revient sur Rakitic, qui pousse le ballon au fond des filets. But polémique car Negredo semblait bel et bien être hors-jeu lors de la passe de Navas. Et le supplice ne va pas s'arrêter là pour les verdiblancos; à la 33eme, Reyes adresse une superbe passe qui traverse la défense du Betis, Negredo, qui arrive lancé, reprend brillament au second poteau pour signer le 3-0. Une erreur de Gary Medel va permettre aux locaux de retrouver espoir juste avant la mi-temps. Le milieu de terrain Chilien rate son dégagement, contré par Dorlan Pabon, qui va gagner son face-à-face contre Beto pour réduire l'écart au score. Mention particulière au trio Reyes-Navas-Negredo qui a totalement déstabilisé la défense adverse, avec un Rakitic excellent en rampe de lancement, en plus de son doublé.
 
Au retour des vestiaires, les joueurs d'Emery vont jouer plus posé, laissant le ballon au Betis pour profiter des éventuelles possibilités de contre-attaque. A la 54eme minute, l'arbitre siffle un pénalty pour une supposée faute de Fazio sur Jorge Molina. C'est Ruben Castro qui se chargera de le transformer, inscrivant ainsi son 16eme but de la saison. Le match est totalement relancé, et tournera même en faveur du Betis lorsque Medel sera expulsé à la 56eme. Le Chilien s'est vu mêlé dans un cafouillage, infligeant un petit coup au visage à José Cañas, qui a uniquement écopé d'un jaune alors qu'il avait levé la main sur Medel en premier et en rajoutant énormement sur le coup. Dès lors, le match sera totalement dominé par les locaux, qui ne cesseront de lancer des offensives en direction de la surface adverse, mais il faudra attendre la 89eme minute pour que le but de l'égalisation arrive, oeuvre de Nosa, fraichement entré, d'une tête puissante sur un centre de Pabon.
 
Alors qu'on semblait se diriger vers un scénario similaire à celui du match aller, les Beticos ont su renverser la vapeur pour décrocher le match nul en toute fin de match. Les joueurs de Seville pourront s'en vouloir, même si l'arbitrage a tout de même grandement influencé le déroulement de la rencontre.