J32: Valence atomise Malaga

Les Chés recevaient ce soir Malaga à La Rosaleda dans un match essentiel pour les hommes de Valverde dans la course à la quatrième position. Match plié dès la demi-heure de jeu avec une série de pas moins de quatre buts en six minutes pour les locaux.

J32: Valence atomise Malaga
Valence
5
1
Malaga
Valence: Alves - Joao Pereira, Rami, Mathieu, Cissokho - Albelda, Parejo, Canales - Banega, Jonas et Soldado.
Malaga: Caballero - Gámez, Weligton, Demichelis, Eliseu - Camacho, Iturra - Joaquín, Isco, Baptista - Saviola.
SCORE: 1-0; Parejo min.25 2-0; Soldado min.28 3-0; Soldado min.30 4-0; Canales min.31 4-1; Julio Baptistao min.46 5-1; Banega min.56

Les Valenciens se sont bien vengés du match aller, où les Andalous avaient infligé un bon 4-0 avec une véritable leçon de football à l'équipe alors entrainée par Mauricio Pellegrino. Dès le début du match, les Chés sont résolument tournés vers l'offensif et Canales est sur le point de marquer à la 6eme minute, mais Caballero s'interposera pour dévier le ballon en corner. A la 25eme, après une belle action collective, Banega décale pour Parejo qui pénètre dans la surface, le milieu de terrain obtient le contre favorable dans on duel face à Demichelis et crucifie Caballero. Trois minutes plus tard, Aly Cissokho s'offre une belle chevauchée sur toute la moitié de terrain Andalouse côté gauche, éliminant plusieurs joueurs avant de centrer pour Soldado, seul au deuxième poteau, qui reprend le centre du français du pied droit pour signer le 2-0. A la 30eme, Demichelis fauche Banega dans la surface. L'arbitre ne bronche pas et indique le point de pénalty, pénalty que se chargera de transformer Roberto Soldado d'un plat du pied parfait qui va se loger dans les cages de Caballero après avoir frôlé le poteau gauche du portier argentin. Dans l'action suivant l'engagement des hommes de Pellegrini, Jonas se présente dans la surface, adresse une frappe croisée bien détournée par Caballero; mais manque de chance pour ce dernier Canales, qui avait suivi l'action, est à la réception et n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets pour s'offrir son troisième but de la saison.

Les Boquerones vont réagir dans les arrêts de jeu de la première période, via un superbe coup-franc tout en puissance de Julio Baptista. La début de la deuxième mi-temps suivra cependant le même scénario que celui de la première mi-temps, et à la 56eme, Banega inscrit le 5eme but de son équipe d'un véritable missile que Caballero ne parvient pas à capter après avoir éliminé Jesus Gamez. Le gardien argentin a tout de même sa part de culpabilité sur ce but. Ce n'est pas avant le dernier quart d'heure de jeu que les joueurs de Malaga se montreront dangereux, mais ne parviendront pas à tromper Diego Alves une deuxième fois. 

Très belle victoire de Valence, avec un bon Banega-Parejo à la clé au milieu. Sergio Canales, sur une pente ascendante depuis son retour de blessure et  titulaire ce soir au détriment de Feghouli, a encore laissé de jolis détails montrant sa classe balle au pied, mais a malheureusement du sortir à la 73eme minute, blessé.