Le Real remporte le derby madrilène au forceps

Dans un match assez terne, le Real privé de nombreux titulaires dont Ronaldo (pour légère blessure), gagne encore au Calderon et fait continuer la disette en derby de l'Atletico.

Le Real remporte le derby madrilène au forceps
Atlético Madrid
1 2
Real Madrid
Atlético Madrid: Courtois - Juanfran, Miranda, Godin, Filipe - Mario Suarez (Rodriguez 76e), Gabi - Raul Gracia (Lopez 72e), Koké - Falcao, Diego Costa
Real Madrid: Lopez - Nacho, Albiol, Carvalho, Essien (Varane 70e) - Khedira, Pepe - Morata, Kaka (Alonso 68e), Di Maria (Modric 77e) - Benzema
SCORE: Atlético Madrid : Falcao (4e) Real Madrid : Juanfran csc (13e), Di Maria (63e)

Derby mardilène aujourd'hui entre le Real meurtri et l'Atlético en quête enfin d'une victoire face à son rival.

Un Atlético souverain sur ses terres 

Dès l'entame du match, on comprend que c'est un derby,  une très grande intensité est mise dans les duels, l'Atlético affiche sa volonté de marquer ce qu'il fait très vite grâce à un coup franc que repousse Lopez sur Godin, le défenseur centre vers Falcao qui tel un renard met la tête au fond (4e). Le Real répond d'ailleurs très vite, grâce à un coup franc lointain de Di Maria, que Juanfran touche légèrement, trompe Courtois (13e).

Le match continue, le Real veut mettre moins d'intensité, mais l'Atlético pousse encore et toujours tout en se montrant très maladroit dans les derniers mètres, d'ailleurs la meilleur action est pour la Maison Blanche viendra juste avant la mi-temps, avec Di Maria qui fixe les défenseurs et lance Benzema sur sa droite, le français contrôle et frappe fort mais Courtois, malin, sort et dévie le ballon (42e).

Un Real Madrid réaliste profitant des errements de l'Atlético 

Au retour, les hommes de Diego Simeone se montrent plus dangereux en multipliant les centres, d'ailleurs sur un des centres Diego Costa place une tête qui touche la barre transversale (49e). Gabi manque d'ailleurs de très peu la possibilité de donner l'avantage aux siens, grâce à un bon une-deux avec Raul Garcia; le madrilène se présente seul face au portier du Real, avec un manque de sang froid criant, il rate complètement sa frappe (56e).

Le Real ne fera par contre pas cette erreur, Benzema hérite d'un ballon, il lance Di Maria dans la profondeur qui croise sa frappe sur le petit filet opposé de Courtois (63e). Diego Costa dans son registre provocateur et un brin simulateur multiplie les vices qui ne trompent pas l'arbitre, il aura d'ailleurs un carton jaune suite à une simulation (74e). L'Atlético continue à y croire, mais n'y arrive plus sur les derniers mètres, d'un Real qui plie mais ne rompt pas.

Un derby madrilène qui continue à être propriété du Real Madrid, en effet les Colchoneros n'ont plus gagné depuis octobre 1999, une éternité pour le peuple de l'Atlético. Le Real Madrid se relève donc un peu de sa déroute face à Dortmund en Ligue des Champions, prend 6 points d'avance sur l'Atletico et a 11 points de retard sur Barcelone. Quant à l'Atlético, il concède sa deuxième défaite à domicile en Liga cette saison.