La dernière ligne droite pour l'Athletic

Avec sept points d'avance sur le premier relégable (le Celta Vigo), l'Athletic Club n'est pas encore sauvé. Son maintien en Liga BBVA passe notamment par une victoire lors de la prochaine journée de championnat. Justement contre le club galicien.

La dernière ligne droite pour l'Athletic
Markel Susaeta a guidé ses partenaires face au FC Barcelone. Il a, à l'image des ses coéquipiers, livré un match plein (2-2).

A cinq matches de la fin de la saison 2012-2013, le club basque va tenter d'assurer son maintien en gagnant ses deux prochaines rencontres. Nous reviendrons aussi sur le mois qui vient de s'écouler.

450 minutes pour clôturer une saison laborieuse

Le Celta Vigo, le RCD Majorque, le Real Saragosse, Levante et le Rayo Vallecano sont les cinq prochains et derniers adversaires de la formation à Marcelo Bielsa pour cette saison. Durant la phase aller, les coéquipiers de Muniain s'étaient imposés contre les deux premiers mais avaient dû s'incliner contre les trois derniers. L'objectif sera donc de prendre les trois points contre le club galicien et la formation évoluant sur les îles Baléares. Ensuite, l'idéal serait de prendre des points contre les trois bourreaux des basques. Néanmoins, il ne faudra en aucun cas sous-estimer ces formations car les trois premiers cités sont tous dans la zone rouge et ils n'ont pas abdiqués à se maintenir en première division. En effet, cinq points seulement séparent le quinzième du dernier. Une misère alors qu'il reste encore quinze points à distribuer. Il reste donc 5x3 points à saisir pour permettre à l'Athletic Club de ne pas réaliser sa pire saison depuis la saison 2006-2007 durant laquelle ils avaient terminé à une piètre seizième position (au niveau du classement et du nombre de points engrangés). Pour illustrer mes propos, voici un petit graphique :

L'historique des sept dernières saisons de l'Athletic
Saison Classement Points Victoires Nuls Défaites
2011-2012 10e 49 12 13 13
2010-2011 6e 58 18 4 16
2009-2010 8e 54 15 9 14
2008-2009 13e 44 12 8 18
2007-2008 11e 50 13 11 14
2006-2007 16e 40 10 10 18
2005-2006 12e 45 11 12 15

Pour rappel, le club basque est actuellement 14e avec 10 victoires, 7 nuls et 16 défaites avec 37 points.

Un mois d'Avril correct

Cinq points sur quinze possibles, une victoire, deux nuls, deux défaites. Pour certaines formations, principalement celles qui jouent dans le haut de tableau, ce serait un mois à oublier ou tout du moins à s'inspirer pour ne plus recommencer ce genre de performances. Oui mais voilà, l'Athletic n'est pas un club du haut de tableau, il lutte pour son maintien (même si c'est quasiment fait et que ce serait un coup de tonnerre si le club de Josu Urrutia venait à descendre en Liga Adelante) et a affronté les deux plus grands clubs espagnols (qui sont, notamment, les deux premiers).

Tout avait pourtant bien commencé avec une victoire, certes courte, mais une victoire quand même contre Grenade (1-0). C'est là que les choses se gâtent pour la formation rouge et blanche. En effet, s'ensuivent deux défaites face au FC Seville (2-1), tout d'abord, puis contre le Real Madrid de José Mourinho, ensuite (0-3). La première reste plus en travers de la gorge que la deuxième. Quoi que... Si Cristiano Ronaldo n'avait pas ouvert le score très tôt dans la partie (2e) sur un sublime coup-franc dont il a le secret, la partie aurait pu se terminer autrement. Car les coéquipiers de Aduriz ne se sont pas recroquevillés dans leur camp, au contraire. Ils ont posé pas mal de problème aux Merengues. Face au club andalou, les basques tenaient pourtant le match nul après avoir égalisé par l'intermédiaire de leur milieu de terrain Gurpegi sur coup-franc. Mais Alvaro Negredo en a decidé autrement et a donné la victoire à ses partenaires dans les dernières minutes. Cruelle désilusion donc.

Petite amélioration par la suite, avec deux matches nuls contre le Deportivo La Corogne (1-1) puis contre le leader du championnat, le FC Barcelone (2-2). Ce dernier match est notamment l'occasion pour les partenaires de Susaeta, de signer l'une des prestations les plus abouties depuis le début de la saison. Il faut le signaler, il n'y en a pas eu des masses... La victoire 3-0 face à l'Atletico Madrid restera l'une des plus marquantes. Les basques avaient pourtant ouvert le score mais comme d'habitude, l'entrée de Lionel Messi a réveillé des catalans toujours méconnaissables. Un but et une passe décisive pour le génie argentin et les blaugranas pensaient avoir fait le plus dur. C'était sans compter l'abnégation d'Ander Herrera qui permis à son équipe de prendre un point face au, vraisemblablement, futur-champion d'Espagne 2013.

L'Athletic a le don pour se compliquer la tâche

Gagner un match en soi, n'est jamais facile. Alors le gagner avec un joueur en moins l'est autrement plus... C'est l'amer constat qu'on pu faire Los Leones. En effet, lors des rencontres les opposant à Grenade, le FC Seville et La Corogne, les joueurs de Bielsa ont pris un carton rouge à chaque fois. Une faute professionnelle ou un accès de bonne volonté pourrait être à l'origine de ce petit problème. Problème qu'il faudra régler au plus vite s'ils ne veulent pas connaître d'autres déboires.

Le saviez-vous?

Pour la petite histoire, l'Athletic Club fait partie,avec le Real Madrid et le FC Barcelone, des trois clubs qui n'ont jamais connu la relégation depuis leur création en Liga. A noter que le club basque a été créé en 1929, soit 84 ans sans connaître l'amer goût de la descente en seconde division.