FC Barcelone-Malaga C.F. : Terminer en beauté

Le Barça dit adieu à Eric Abidal ce samedi 1 juin avec la réception de Malaga en Liga. Un beau match qui clôture la compétition.

FC Barcelone-Malaga C.F. : Terminer en beauté
Javier Saviola revient au Nou Camp.
FC Barcelone
Malaga CF | 19H
Javier Saviola revient au Nou Camp.

Le Barça reçoit Malaga ce samedi 1 juin en clôture de la Liga. 

Merci Abidal ! 

Le 2 mai 2012, le FC Barcelone, condamné à la deuxième place en Liga, s'imposait face à Malaga. Pep Guardiola alignait le onze habituel. Le match débutait avec Alvés qui inquiètait Kameni (min.4). Un coup-franc de Duda heurtait le poteau de Pinto puis Iniesta combinait avec Messi côté droit et centrait à destination de Puyol qui se jetait pour marquer : 1-0 (min.13). Les Blaugranas dominaient mais Rondon égalisait de la tête : 1-1 (min.26). La réponse des Malaguenos était expéditive. Iniesta provoquait habilement un pénalty. Messi l'executait : 2-1 (min.35). Les Catalans menaient à la pause. Rondon n'était pas loin de profiter d'un dégagement manqué d'Alvés à la reprise (min.51). L'arbitre désignait une deuxième fois le point de pénalty et Messi doublait la mise : 3-1 (min.58). Le break était fait. La reprise de Van Nistelrooy échouait dans les gradins (min.61). Barcelone ne lâchait rien. Iniesta lançait parfaitement Messi qui éliminait Kameni d'un piqué et réalisait le hat-trick dans le but vide : 4-1 (min.64). La Pulga, auteur de 46 unités en 35 matchs de Liga, devenait le détenteur d'un record, avec 68 réalisations. Van Nistelrooy tentait de réduire la marque mais Pinto était à la parade (min.87). Victoire facile des coéquipiers de Pedro. 

La forme de Malaga C.F. 

Les Malaguenos, privés de Coupe d'Europe, n'ont rien à gagner en Catalogne. Les Andalous ont été humiliés en déplacement contre Grenade, le Real Madrid et Valence, mais restent féroces à La Rosaleda avec 3 victoires (Osasuna, Getafe, Deportivo la Corogne) en un mois.  

Tito Vilanova "Neymar est un grand joueur" 

L'entraîneur du Barça a expliqué "Neymar est un joueur polyvalent, bon tactiquement et qui a le sens du but. C'est ce dont nous avions besoin. Tous les grands d'Europe voulaient l'acheter" Tito Vilanova n'a pas hésité un instant en ce qui concerne son cancer "Les médecins m'ont dit que tout était adéquat. Je le dis encore une fois, je continuerai, et je n'hésiterais pas à le répeter. Avec la maladie que l'on m'a diagnostiqué, j'aurai besoin de faire des contrôles, à Barcelone ou à l'étranger, c'est normal et l'équipe le sait." L'Espagnol a évoqué le départ d'Eric Abidal "C'est une décision du club. C'est une exception et cela va être compliqué à l'avenir d'acquérir un champion tel que lui. Il ira cet été dans un autre club où il démontrera qu'il est parfaitement capable de revenir au top. Nous avons l'obligation de renforcer la défense", le cas du capitaine Carles Puyol "Nous voulons qu'il aie le pouvoir de nous aider dans le futur. Il est soigné, tout le monde le sait, on ne peux en douter.", et les hypothèses de vente au mercato "Thiago Alcantara représente l'avenir du club et j'aimerais qu'il reste. Il n'y a pas d'inconvénient à ce que Victor Valdés reste un an de plus avec nous. Je n'ai pas encore discuté avec David Villa de son avenir."

Dani Alvés, en voyage au Brésil, Carles Puyol, opéré au genou et Lionel Messi, concentré avec l'équipe d'Argentine, sont absents. Eric Abidal intègre le groupe. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Abidal, Piqué, Alba, Mascherano, Bartra, Adriano, Montoya; Busquets, Song, Thiago, Dos Santos, Xavi, Iniesta, Fàbregas; Villa, Alexis, Pedro, Tello.