Le concerto inachevé barcelonais Volume III : Les notes

Iniesta et Messi ont encore une fois été les tops de l'équipe blaugrana.

Le concerto inachevé barcelonais Volume III : Les notes
Les deux prodiges du FC Barcelone ont été récompensés.

Voici le bilan individuel de chaque élément du club :

Gardiens : 

Victor Valdés 4 PITOYABLE. Le rempart d'Hospitalet a été tourmenté en Liga et a enchaîné les méprises en Europe. Mais il faut quand même le remercier pour avoir été là dans les moments compliqués. 

José Manuel Pinto 6 JOKER. Auteur d'un parcours honorable en Coupe d'Espagne, l'Andalou a tenu la place de titulaire en Liga au cours de la suspension de "La Pantera". 

Défenseurs : 

Martin Montoya 4 POLYVALENT. Le résident de La Masia a été utilisé à tous les postes de la défense où il a globalement été une décéption mais a été une alternative capitvante avec des performances de haut niveau devant Cristiano Ronaldo.

Dani Alvés 5 INCONSTANT. "La Tarantula" a réalisé un début étriqué marqué par un cycle de gênes musculaires puis a vite récupéré le rythme de la compétition mais a capitulé face à Franck Ribéry par exemple. 

Carles Puyol 3 ABSENT. El Capitan a enduré un enchaînement de lésions qui l'ont fragilisé. Même lorsqu'il a été disponible, le mythique central, handicapé par les complications physiques, n'a pas fait l'unanimité. La "retirada" est une solution. 

Adriano Correia 6 COMPLEMENTAIRE.  Le Brésilien a été auteur d'une première moitié de Liga extraordinaire mais a dû abdiquer à cause de problèmes musculaires.

Gerard Piqué 8 AUTORITAIRE. Une référence en défense. "El Central Del Mundo"  a été victime d'une contusion en octobre puis est redevenu le protagoniste du Camp Nou.

Javier Mascherano 7 EXEMPLAIRE. Les absences continues lui ont longtemps permis d'être un leader jusqu'à ce qu'une rupture du ligament interne du genou à Paris ne le prive malheureusement de la dernière ligne droite. 

Jordi Alba 6 INTENSE. Percutant sur le côté gauche, ''Corecaminos" a dispensé une image convenable de lui même, mais a pourtant été couvert de ridicule face à Angel Di Maria. Il est indéniable qu'il doit faire des progrès. 

Marc Bartra 5 PRATIQUE. La disponibilité du canterano a été utile en Ligue des champions. 

Eric Abidal N ACTIF. Le combat d'El Velocista" contre le cancer a payé avec un come-back contre Majorque qui a marqué l'histoire de l'institution. Un champion de la vie qui aurait mérité une prolongation. 

Milieux : 

Sergio Busquets 7 MAUDIT "Quitanieves"  a été l'élément fort de l'équipe mais a dû aborder la course aux titres avec une pubalgie qui l'a empêché d'être en condition adéquate. 

Alex Song 3 DISCRET. Le parcours d'El Profeta" a été mesuré. Le Camerounais a été victime d'un manque de crédit de la part de l'entraîneur et a été récompensé du titre de pire recrue en Liga au même rang que Luka Modric par Marca. 

Jonathan Dos Santos 1 INEXISTANT. Le Méxicain a gâché un an de formation dans les gradins du Camp Nou. 

Xavi Hernandez 6 FATIGUE. "El Maestro" revendique une garantie de remplacement, car il est maintenant incapable d'enchaîner 70 matchs par an, et doit être utilisé avec précaution et parcimonie à l'avenir. 

Cesc Fàbregas 5 REALISTE. Le Catalan a continué à n'emprunter aucun risque dans l'axe et a délivré une multitude de matchs d'exception grâce à la verticalité de l'équipe. Compétent en pointe, il a été fantomatique devant les défenses de haut niveau, et peut ainsi mieux faire.

Thiago Alcantara 4 VAGUE. Le protégé de Mazinho n'a pas eu la régularité voulue. Le milieu typiquement Brésilien a marié de grandes performances avec un rendement léger. En outre, il a été coupable de bêtises qui ont indisposé l'équipe à plusieurs reprises. L'âge et une grande qualité technique l'aideront à mûrir dans le futur. 

Andrés Iniesta 9 MAGIQUE. Après avoir été récompensé par l'UEFA, doté d'un leadership et d'une technique monumentale, "Don Andrés" a été fantastique et ses éxploits ont fascinés le public du Camp Nou à chaque fois. 

Avants : 

Pedro Rodriguez 3 LAMENTABLE. Cela fait deux ans que "Pedrito" frustre les techniciens Blaugranas par son manque de productivité. Imprécis et décontracté, l'ailier ne semble pas à l'aise à Can Barça et le niveau précaire démontré lui a permis d'obtenir des aubaines. Il n'a aucune excuse. 

Alexis Sanchez 5 DETERMINE. La première moitié de Liga de l'international Chilien était inquiétante : Une calamité devant le but. Mais El Nino a fait preuve d'abnégation cet hiver et a crevé l'écran en l'absence de Lionel Messi.

David Villa 4 RESIGNE. L'Asturien a été crucial face à des équipes en milieu de tableau et contre l'AC Milan à domicile mais a été minable comparé aux défenses de haut niveau en Europe. Le cycle d'El Guaje" au FC Barcelone est terminé. 

Cristian Tello 6 NOVATEUR. Le Blaugrana d'adoption est l'étoile de demain. L'unique élément de la filiale à avoir répondu aux exigeances du coach avec intensité et rapidité. Mais il risque d'être prêté cet été. 

Lionel Messi 9 SOLITAIRE. L'Argentin a continué à écrire l'histoire et a découvert en Andrés Iniesta un réconfort. L'avenir de Barcelone doit graviter autour de la figure du soleil mais d'une autre manière, avec un rôle de dépositaire, une fois de plus adopté à la perfection par "La Pulga"

Entraîneur : 

Tito Vilanova 6 INDISPONIBLE. L'entraîneur a voyagé aux Etats Unis cet hiver pour traiter le cancer qui le hante et a délégué la responsabilité du navire à son alter-ego qui a fait le maxiumum. Un manque de grandes décisions couplé à une abominable planification de la part des techniciens ont pesés sur la dernière ligne droite.