CANARIASTORY : Episode 2

Le docu-fiction qui vous fait vivre comme si vous y étiez ; le quotidien des deux clubs Canariens en liga Adelante : le CD Tenerife et l’UD Las Palmas ; à travers le regard de Javier et de Carlos, deux supporters que tout oppose...Quoique…

CANARIASTORY : Episode 2
Le drapeau canarien

11 juillet 2013, Las Palmas, Gran Canaria

Javier, 32 ans, de retour de la conférence de presse ouverte au public, présentant l’équipement officiel de l’UD Las Palmas pour la saison à venir : 

« Il n’y avait que du beau monde, des journalistes locaux et nationaux, tout le staff ainsi que le comité directeur. La conférence de presse a été faite en deux parties, la première dans les salons du stade où quatre joueurs ont servi de mannequin. L’équipement à domicile a pour haut, un maillot jaune à chevrons bleus sur les manches ; devant, l’écusson au cœur, hummel à droite et Gran Canaria au centre, le short est bleu et les chaussettes sont bleues et jaunes. L’équipement à l’extérieur a pour haut, un maillot blanc à chevrons bleus et jaunes ; devant, l’écusson au cœur, hummel à droite et Gran Canaria au centre, le short est blanc et les chaussettes sont blanches et jaunes. La deuxième partie de la conférence s’est faite sur la pelouse du stade, où les photographes ont pu s’en donner à cœur joie, prenant les joueurs dans toutes les positions. C’est alors que j’ai demandé à une personne du staff, à combien s’élèverait ce bel équipement, sa réponse fut brève et sympa à entendre : 68 €.  En parlant avec des amis supporters, ils m’ont fait remarqué que l’équipement extérieur rendait hommage au CD Gran Canaria, qui fut jadis notre club, avant la fusion qui a permis de créer l’UD Las Palmas. D’ailleurs, tellement ravis, avec Chino, on part direct à la boutique du club, acheter un maillot… »

    

12 juillet 2013, Santa Cruz de Tenerife

Carlos, 47 ans, à la terrasse du Kiosko (bar tapas) qui suit la conférence de presse présentant l’équipement officiel du CD Tenerife pour la saison à venir ; par l’intermédiaire des MMS de son fils, de Radio Marca Tenerife et des réseaux sociaux : 

« C’est clair, j’aurai bien voulu me rendre au TEA de Santa Cruz mais bon, c’était soit ça ou me restaurer… J’ai préféré subvenir à mes besoins primaires, car cet après-midi m’attendent pas mal de petits animaux souffrants… De toutes façons, c’est comme si j’y étais, avec mon oreillette branchée et mon téléphone 3G. Mon fils me dit à l’instant que le TEA, notre magnifique salle des Arts est archicomble… Cela m’étonne pas, le design des maillots doit être le secret le mieux gardé de Tenerife. Tout le monde l’attend avec impatience. Hier, c’était la présentation de celui de l’UD Las Palmas, ils ont le même sponsor que nous : hummel. Normalement, je ne suis pas quelqu’un de critique, mais là, plus basique, ce n’est pas possible. Notre président Miguel Concepcion a même déclaré hier, que si nos équipements ressemblaient à ceux de nos rivaux voisins, cela ne lui plairait pas du tout… Tiens, je viens de recevoir une notification qui me fait part d’hypothétiques nouvelles recrues : Ivan Bolado de Cartagena et Kike Rivero du Racing Santander. Affaire à suivre. (Soudain, un « bip bip » retenti) Mon fils vient de m’envoyer les photos des nouvelles tenues. Verdict (Après quelques minutes de contemplation), vraiment élégant, j’aime beaucoup. L’équipement à domicile est composé d’un maillot blanc à chevrons bleus ; sur le devant, la croix de Tenerife, l’écusson au cœur et hummel à droite. Le short est bleu à chevrons blancs et les chaussettes sont blanches à chevrons bleus. L’équipement à l’extérieur est l’opposé de celui à domicile. Cela rappelle la grande époque dans les année 90, la victoire contre le Real Madrid, la demi-finale de coupe d’Europe… Je m’arrête là, les larmes me montent… Sur le Twitter officiel du club, on annonce son prix à 68€ et l’équipement devrait être mis en vente à partir du 19 juillet. Oh ! Je vois qu’il y a toujours des mécontents, quelques commentaires ironiques sur l’absence de numéro ou des noms des joueurs dans le dos. Enfin, dans une semaine, je pense que même si je suis fatigué après le travail, Fernando va me traîner de force à la boutique « Soy del Tete » pour compléter sa collection… ça lui en fera 12 ! Normal, il a douze ans ! »

   

@MaverickGold Será una broma, sin incluir dorsal ni nombre? es de locos...