Messi est à bout de forces

En grande forme depuis cinq ans, Léo Messi, éprouvé par une contusion au biceps fémoral gauche, tourmente les médecins du FC Barcelone depuis le printemps.

Messi est à bout de forces
La condition physique de Lionel Messi inquiète le Barça.

Messi, victime d'une lésion fibrilaire du biceps fémoral droit à l'Estadio Juego de Mediteraneos d'Almeria qui l'oblige à manquer 3 semaines de compétition, est aujourd'hui épuisé.

La faute en revient aux techniciens catalans, eux qui ne l'ont pas ménagé une fois en l'absence de Tito Vilanova, mis à part en Coupe d'Espagne, jusqu'à le voir déguster au soir d'un match de Ligue des champions face au Paris Saint-Germain. Depuis le déprimant épisode du Parc des Princes, Messi a été indisponible à 7 reprises, utilisé en urgence pour la récéption du géant Parisien, inexistant à l'Alianz Arena et ménagé au Camp Nou contre le Bayern Munich en C1, ainsi que remplaçant de luxe contre l'Athletic Bilbao et le Real Bétis en Liga. L'Argentin, suite à une élongation du biceps fémoral droit le 12 mai contre l'Atlético Madrid au Vicente Caldéron, a été récompensé par une convocation en séléction. 

L'été a agravé les choses puisqu'il a fait le tour du monde, respectant obligations publicitaires et répondant présent à la reprise de l'entraînement, ce qui fait qu'il n'a eu qu'une semaine de vacances et a loupé le match du 10 août en Malaisie ainsi que le choc des titans contre l'Italie à Rome avec l'équipe nationale Argentine, en raison d'une surcharge au quadriceps gauche. Le Rosarino, auteur d'un doublé contre Levante, a une fois de plus été touché au biceps fémoral droit contre l'Atlético Madrid (hématome intramusculaire) et a préféré manquer le déplacement à Malaga en Liga. Il n'y a ensuite rien eu à signaler jusqu'au voyage en Andalousie. 

Un enchaînement de complications physiques qui oblige à présent les médecins du Barça a réagir. D'après le quotidien Punto Pelota, l'état-major des champions d'Espagne pense qu'il vaut mieux prévenir que guérir et lui a organisé un plan caractéristique de remise en forme. La présence de La Pulga à Osasuna n'est ainsi pas garantie, et ce que l'on peut dire, c'est qu'il n'a plus le choix : en vue de la Coupe du monde, il doit obligatoirement se reposer.