Première pour Ancelotti

Ce soir, le vice-champion d’Espagne entre en lice face au Betis Seville (21h). Ce sera le premier match officiel de l’ex-technicien du Paris-Saint-Germain à la tête des Merengue.

Première pour Ancelotti
Les joueurs du club de la capitale à l’entraînement (crédits : site officiel du Real Madrid)

Hier soir, la Liga a repris ses droits avec comme match d’ouverture, Real Sociedad-Getafe (2-0). Aujourd’hui, c’est désormais au tour du Real Madrid de débuter sa saison avec comme objectif de mieux la commencer que lors du championnat précédent. En effet, les Madrilènes n’avaient récolté qu’une seule victoire et un match nul durant les quatre premières journées laissant ainsi le rival Catalan s’envoler en tête.

Ancelotti fait ses débuts

"C'est le meilleur effectif que j’ai jamais eu"

Après une série de matches amicaux concluant, l’entraîneur italien va enfin entrer dans le vif du sujet avec la réception du club andalou. Il est capital pour son équipe d’empocher les trois points sous peine d’être déjà distancé. Depuis qu’il dirige de grosses écuries européennes, l’italien dispose d’un bilan honorable lors des premières journées. Depuis 1999, date à laquelle il entrainait la Juventus de Turin, c’est 7 victoires, 5 nuls et deux défaites après notamment être passé par l’AC Milan, Chelsea ou encore le PSG. Néanmoins, il a récemment affirmé qu’il n’avait jamais eu un tel effectif. "C'est le meilleur effectif que j’ai jamais eu. Je suis satisfait du groupe. Nous avons une équipe jeune et forte. Le bilan de la préparation est positif. Nous avons bien travaillé et l'ambiance est bonne". On se souvient qu’à son arrivée, il avait annoncé que le Real Madrid était le meilleur de toute l’histoire. Décidément, Carlo voit la vie en rose à la Casa Blanca. L’histoire d’amour durera-t-elle ?

La forme du moment

Comme énoncé précédemment, le club madrilène a effectué une préparation de haute volée. Quatre victoires et un match nul pour seulement trois buts encaissés. Ils se sont notamment offert le scalp de l’Inter Milan (0-3), du Paris-Saint-Germain (0-1) et du Chelsea de José Mourinho (1-3). Ils ont cependant dû concéder le nul à Gerland face à Lyon (2-2). Et ce n’est pas tout. Ce bilan très flatteur est en partie dû aux performances remarquables de l’attaquant vedette portugais qui a réalisé sa deuxième meilleure pré-saison. En effet, Cristiano Ronaldo a inscrit six buts en six matches. Il faut remonter à la saison 2010-2011pour retrouver trace d’un meilleur bilan (sept buts en huit matches).

En ce qui concerne le Betis, c’est un bilan mitigé avec deux victoires, deux nuls et deux défaites. Ils restent d’ailleurs sur deux défaites face à Everton (2-1) et Hull City (3-0). Ils ont effectué la majeure partie de leur préparation face à des clubs anglais comme contre Fulham (1-1), Wolverhampton (2-3) ou encore Bolton (0-2) à l’exception du Sporting Portugal (0-0).

L’historique des dernières confrontations

Sur les six derniers matches, cinq l’ont été remportés par le Real Madrid pour une défaite. Pour trouver trace de la plus large défaite concédée par le Betis, il faut remonter à la saison 1959/1960 et un 7-1. Mieux encore, pour retrouver une victoire du club andalou au Santiago Bernabeu, il faut remonter à 1934-1935 et une victoire sur la plus petite des marges !

On devrait, entre autres, voir des buts puisque le club de Florentino Perez a 85% de chances de marquer au moins 2,5 buts. A noter qu’un match nul entre les deux équipes serait surprenant puisque le dernier date du 17 Février 2007.

Le chiffre

D’après une étude de Le Buzz, si Cristiano Ronaldo venait à marquer à la 47e minute, il deviendrait le premier joueur dans toute l’histoire du football à avoir scoré à chaque minute.

Ils feront leurs premiers pas

Ils ont été recrutés à prix d’or. Carvajal, Casimiro mais aussi et surtout Isco pourraient connaître leur première titularisation. De plus, le brésilien et ballon d’or 2007, Kaka’ semble retrouver des couleurs grâce au retour de son ancien coach du Milan AC. C’est d’ailleurs sous ses ordres qu’il avait remporté la plus haute récompense individuelle. Il devrait donc rentrer en cours de match. Casimiro pourrait, tout comme Isco, débuter grâce à ses bonnes performances durant les matches de préparation. A noter que Illarramendi, la jeune recrue de la Real Sociedad sera indisponible tout comme Coentrao, Xabi Alonso et Varane.