Malaga C.F.-FC Barcelone : Intermédiaire captivant

En déplacement en Andalousie, les Barcelonais veulent enregistrer ce dimanche 25 août une deuxième victoire en Liga à La Rosaleda.

Malaga C.F.-FC Barcelone : Intermédiaire captivant
Le capitaine de Malaga Jesus Gàmez
Malaga C.F.
FC Barcelone | 20H
Le capitaine de Malaga Jesus Gàmez

Le Barça, vainqueur de Levante en match d'ouverture de la Liga, voyage ce dimanche 25 août à Malaga. 

Il faut savoir que les Boquerones n'ont plus gagné contre les Blaugranas depuis le 3 décembre 2003 et une victoire historique 5 à 1 à domicile. Cela fait 17 matchs de suite que Malaga ne s'est plus imposé face au FC Barcelone. Duda côté Andalou et Xavi côté Catalan avaient participé à ce match. 

Victoire par K.O. en Andalousie

La Rosaleda avait été le 24 janvier 2013 le théâtre d'un match de Coupe d'Espagne entre les deux équipes. Le Barça, tenu en échec au Camp Nou, devait impérativement s'imposer en Andalousie. Le début de la partie était à l'avantage du Barça. Alvés combinait avec Xavi et piquait un centre que Pedro coupait habilement de la tête : 0-1 (min.8). Le Canarien était en grande forme à l'époque. Le match était équilibré et la réponse des locaux était expéditive. Duda lançait côté droit Joaquin qui éxécutait Pinto : 1-1 (min.13). Un but qui n'aurait pas dû être validé puisque, au départ de l'action, il y avait eu une main des Malaguenos. La première mi-temps était intense. Messi obligeait Kameni à la parade suite à un rush côté gauche (min.25). Iniesta repiquait au centre à destination de l'Argentin qui lui restituait instantanément, mais la mine du Manchego cognait le montant (min.36). Demichelis dégageait en corner un piqué de Messi (min.41). 1-1 à la pause. Piqué devenait avant-centre à la reprise. Iniesta délivrait un centre parfait au "Central Del Mundo" qui réalisait un beau contrôle de la poitrine et dupait Kameni d'une reprise du pied gauche : 1-2 (min.48). Un but mérité. Mais Barcelone revenait vite à la réalité, avec un tir lointain de Santa Cruz qui heurtait le poteau de Pinto et entrait : 2-2 (min.68). Un nouveau but polémique puisque Fàbregas aurait dû obtenir un pénalty. Barcelone ne voulait pas en rester là. Fàbregas réalisait un contrôle orienté à vingt mètres des cages et lançait Iniesta qui libérait tout un peuple : 2-3 (min.75). "Don Andrés" jouait à nouveau un rôle détérminant. Messi voulait à tout prix être récompensé. Iniesta décalait Alvés côté droit. "El Diablo" centrait pour l'Argentin qui marquait le but de la délivrance d'une tête énergique : 2-4 (min.80). L'équipe de Tito Vilanova obtenait ainsi une place en demi-finale de la compétition. 

La forme de Malaga C.F. 

Les Malaguenos ont le moral à zéro. Ils ne répondent plus aux critères économiques de l'UEFA qui a décidé de les exclure de la Ligue Europa et doivent voir la réalité en face : le découvert est pharaonique, ce qui a les a obligés à faire le ménage en équipe première, vendant douze joueurs (Julio Baptista, Rubén, Isco, Jérémy Toulalan, Lucas Piazon, Javier Saviola, Manuel Iturra, Joaquin, Martin Demichelis, Diego Lugano) dont la moitié étaient des titulaires. L'European Tour a permis aux Boquerones de faire preuve de pragmatisme en gagnant la moitié des matchs avec un but d'avance. Les protégés de Bernd Schuster n'ont pas démérités en déplacement à Valence, avec un échec 1-0 à la clé et veulent maintenant gagner à domicile face aux champions d'Espagne. 

La forme du FC Barcelone 

Le mercato a été marqué par la venue de Neymar en provenance des Peixoes. Tata Martino, ancien coach de l'équipe du Paraguay, a foi en Carles Puyol et n'a pas envie d'acheter un défenseur central. Le FC Barcelone a réalisé une préparation de grande qualité, ce qui lui a permis d'être en condition physique adéquate pour la récéption de Levante, humilié en match d'ouverture de la Liga et d'obtenir un bon résultat contre l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Espagne. Unique bémol : l'absence de Lionel Messi. Le numéro 10, auteur d'un doublé contre les Granotes, a été remplacé à la mi-temps du choc à l'Estadio Vicente Calderon en raison d'une contusion. La Pulga inquiète les médecins du club, lui qui n'a terminé qu'un match en l'espace de cinq mois en Catalogne. Mais les coéquipiers de Xavi ne manquent pas d'alternatives et ont réinstauré des mécanismes oubliés. Le Barça veut maintenant reconquérir la Ligue des champions mais doit continuer tout d'abord à faire preuve de régularité en Espagne en montrant un visage imposant à Malaga. 

Bernd Schuster "Nous devons être courageux"

Le coach Blanquiazul veut fasciner le public de La Rosaleda "C'est un match particulier car on débute à domicile face à une équipe qui en impose. J'ai hâte de voir mes protégés jouer ce match car j'ai foi en eux. Nous devons être courageux et faire les choses bien, et ayant peinés à l'entraînement toute la semaine, on est prêts à les recevoir. Je pense que nous pouvons faire un bon match. Le début de la partie aura une importance capitale. Nous devons être imprévisibles et rester concentrés face à Barcelone car ils sont tous dangereux à l'avant, en particulier sur les côtés. Nous devons être plus forts que contre Valence, car face aux Barcelonais, l'intenstié est fondamentale. L'Atlético Madrid est un bon exemple : Ils ont été au top d'un point de vue tactique. Nous devons être positifs, faire preuve d'audace et provoquer la chance avec du travail et de la régularité." L'ancien joueur du FC Barcelone a également parlé de l'absence de Messi "J'aurais aimé voir Messi ici. Mais ils ont de grands champions et le schéma continuera à être le même en Catalogne" et du tandem aligné en défense centrale à Valence "Marco Angeleri et Roberto Chen ont été performants, mais nous avons également Sergio Sanchez qui est à l'aise à ce poste et je ferai peut être un changement, car il a de l'expérience."

Tata Martino "Nous devons rester vigilents" 

L'entraîneur Argentin a expliqué que le corps technique est "positif concernant l'évolution de la contusion de Messi" mais qu'il ne fera pas le voyage en Andalousie car "il vaut mieux prévenir que guérir" Tata Martino a conscience que Messi est l'as de l'équipe, mais il sait également que d'autres joueurs sont capables de le remplacer "Nous avons des éléments comptétents à notre disposition, et l'absence de Messi n'est pas une excuse valable à Malaga" Une absence qui n'aura pas non plus d'incidence pour Neymar "Nous avons un timing pour lui, et rien ne doit le modifier, pas même le but qu'il a marqué ce mercredi. Le fait que Messi ne soit pas là ne lui garantit pas forcément une place de titulaire. Mon intention est de le faire jouer lorsqu'il aura la capacité d'exprimer tout son potentiel." Le Rosarino a retenu "particulièrement contre l'Atlético Madrid" certains aspects importants en Espagne et la récéption des Colchoneros n'enlève en rien l'importance du match à Malaga "C'est vrai que chaque finale est cruciale, et que c'est un plus si la victoire est là. Néanmoins, la Liga est capitale, et tout s'est joué au cours des quatre premiers mois il y a un an. Nous devons rester vigilants"

Malaga C.F. : Anderson, Welington et Flavio ont été écartés. 

Les convoqués côté Malaga C.F. : Cabalero, Kameni; Angeleri, Chen, Sergio, Vitorino, Jésus Gamez, Eliseu; Camacho, Recio, Tissone, Duda, Morales, Portillo, Darder; Fernandez, Juanmi, Pavlovski, Santa Cruz, Olinga. 

FC Barcelone : Lionel Messi, victime d'un hématome intramusculaire au biceps fémoral gauche et Carles Puyol, qui n'est pas encore prêt à revenir à la compétition, sont indisponibles. Montoya et Oier ne feront pas le déplacement par décision technique. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Bartra, Mascherano, Piqué, Alba, Song, Adriano; Busquets, Dos Santos, Sergi Roberto, Xavi, Iniesta, Fàbregas; Alexis, Pedro, Tello, Neymar.