L'Espanyol surclasse Valence

Valence se déplaçait à Barcelone pour y affronter l'Espanyol à l'occasion de cette deuxième journée de Liga BBVA. Retour sur la belle victoire des Pericos face à des Chés inoffensifs.

Espanyol
3 1
Valence
L'Espanyol surclasse Valence
Thievy explose de joie après son but (photo @Mundodeportivo.com)
Espanyol: Casilla; Javi López, Colotto, Moreno, Fuentes; V. Sánchez, D. López; Stuani, Pizzi, Simao et Sergio García.
Valence: Diego Alves; Joao Pereira, Rami, Ricardo Costa, Mathieu; Javi Fuego, Míchel; Feghouli, Banega, Jonas et Postiga.
SCORE: 0-1; Helder Postiga min.10 1-1; David Lopez min.32 2-1; Stuani min.47 3-1; Thievy Bifouma min.89

La première mi-temps commence fort côté Perico. Dès la 23eme seconde du match, Simao réceptionne un centre de son compatriote Pizzi mais en parvient pas à reprendre le ballon correctement; son tir passera tout près du poteau de Diego Alves. Colotto est également le point d'ouvrir le score à la 7eme minute, de la tête suite à un corner tiré côté droit de l'attaque catalane, mais le ballon passera encore une fois tout près du montant. C'est donc les Chés qui ouvriront le score contre le cours du match. Adil Rami trouve Jonas dans la surface d'un long ballon, le brésilien contrôle parfaitement de la poitrine et décale pour Helder Postiga, qui crucifie Kiko Casilla. Il faudra attendre la 32eme minute pour que l'Espanyol égalise, suite à deux grosses occasions de Sergio Garcia et de Stuani. C'est David Lopez qui marquera le premier but de la soirée pour les locaux. Le milieu de terrain prend le dessus sur Jérémy Mathieu sur un corner tiré par Pizzi et adressera une belle tête qui finira dans le fond des filets d'Alves. Egalisation logique et méritée au vu de la physionomie de la rencontre.

 

Les défenseurs de l'Espanyol n'aura que trop peu de travail face à des joueurs de Valence quelque peu amorphes, à l'image d'un Feghouli invisible, un Banega plein de bonne volonté mais assez maladroit ce soir ou un Jonas assez discret malgré sa passe décisive. Les supporters des deux équipes qui ont fait le déplacement à Cornellà assisteront à une deuxième période assez faible en football, beaucoupd'approximations et de déchet technique des deux côtés. Les carences défensives de Valence sur coup de pied arrêté feront à nouveau surface dès la deuxième minute de cette seconde mi-temps. Sur un nouveau corner tiré par Pizzi, l'uruguayen Stuani reprend parfaitement de la tête pour donner l'avantage à son équipe. Dès lors, les homme de Javier Aguirre se contenteront de défendre et d'éventuellement tenter de plier le match sur contre-attaque. C'est à la 89eme minute que deux hommes fraichement entrés en jeu assureront la victoire à leur équipe. Lanzarote pénètre dans la surface côté gauche, petit pont à Guardado inclus, et assiste Thievy d'une superbe passe en retrait. Le jeune attaquant français fusille Alves et signe son deuxième but de la saison. Victoire plus que méritée pour les Pericos qui auront fait preuve d'une détermination sans faille tout au long de la rencontre, avec notamment un gros travail défensif au milieu de terrain qui aura empêché les Chés de développer un jeu similaire à celui qu'on avait pu voir la semaine dernière  face à Malaga.