Adriano achève Malaga

Le FC Barcelone s'est imposé 1-0 à La Rosaleda grâce à un coup de génie du Brésilien à la 45e minute. Le buteur, victime d'une contusion au biceps fémoral, a ensuite été remplacé par Dani Alvés. Les Barcelonais, par l'intermédiaire d'un Valdés impérial, ont résisté à l'abnégation de l'équipe de Bernd Schuster en deuxième mi-temps et ont ainsi remporté la partie au bout du suspense.

Adriano achève Malaga
Le but d'Adriano a été crucial
Malaga C.F.
0
1
FC Barcelone
Malaga C.F. : Caballero; Gamez, Sergio, Angeleri, Vitorino; Camacho (Fernandez, min.76), Tissone, Darder; Eliseu, Olinga (Morales, min.76), Santa Cruz.
FC Barcelone : Valdés; Adriano (Alvés, min.45), Piqué, Mascherano, Alba; Song, Xavi, Iniesta; Pedro (Neymar, min.63), Alexis (Sergi Roberto, min.83), Fàbregas.
SCORE: 0-1, min.45, Adriano.
ARBITRE: Mateu Lahoz (ESP) avertit côté Malaga : Gamez (min.54) et Sergio (min.61). avertit côté FC Barcelone : Alexis (min.63) et Alvés (min.87).
ÈVÉNEMENTS: Deuxième match de Liga entre Malaga C.F. (20e) et le FC Barcelone (1e). Le match a eu lieu à La Rosaleda (23000 spectateurs).

Le FC Barcelone, privé de Messi, débute la partie en alignant Fàbregas en pointe, au détriment de Neymar, une fois de plus remplaçant. Les locaux privilégient quant à eux côté gauche Olinga, un Camerounais de 17 ans formé au club. Les Andalous restent concentrés en défense. Les Barcelonais, qui veulent montrer un visage imposant à La Rosaleda, peinent à l'avant. Il n'y a pas grand chose à signaler en début de match.

But d'Adriano

Le Barça domine les débats. Iniesta concrétise un exploit individuel dans l'axe mais le gardien n'est pas inquiété (min.26). La réponse de Malaga est rapide. Valdés éxpédie en corner un coup-franc bien placé de Vitorino Antunes (min.28). Alexis obtient ensuite une aubaine en or. Fàbregas centre à destination du Chilien qui réalise une tête plongeante devant le rempart de l'équipe locale qui a le réflèxe parfait (min.38). Darder est à la reprise d'un dégagement manqué de Song mais loupe le cadre (min.41). C'est avant la mi-temps que les Blaugranas marquent l'unique but de la partie. Adriano, placé aux dix-huit mètres et légèrement excentré, envoie un boulet de canon en direction du poteau gauche. Le tir d'El Moto GP fait mouche : 0-1 (min.45). Le Brésilien permet aux protégés de Tata Martino de mener à la pause. 

Valdés détérminant

La physionomie du match ne change pas à la reprise. Alvés est obligé de remplacer le buteur, victime d'une contusion au biceps fémoral, ce qui n'empêche pas le Barça de continuer à être apathique. Le coup-franc de Xavi est capté par Caballero (min.50). L'Argentin bloque également un tir d'Alvés venu de la droite (min.54). La tête de Piqué heurte la transversale (min.58). Neymar entre à la place de Pedro (min.63) et Malaga décide à ce moment-là d'agir. A l'initiative du contre, Eliseu lance parfaitement Santa Cruz qui emmène Valdés à gauche et centre pour Olinga dont la reprise heurte le poteau (min.68). La réaction de Barcelone est tardive. Le coup-franc de Neymar est boxé en corner par le gardien (min.81). Le rythme de la partie diminue lorsqu'Alexis privilégie Sergi Roberto (min.83), mais les Boquerones veulent quand même égaliser. Valdés est auteur face à Fernandez et Tissone d'une double parade héroique (min.90). Le Barça est capable de tuer le match en contre, mais le tir de Neymar est dévié par le talon d'Angeleri en corner (min.93). Victoire empreinte de réalisme du FC Barcelone, qui a maintenant en ligne de mire la Supercoupe d'Espagne, mercredi à domicile contre l'Atlético. 

Tata Martino "Neymar va mieux"

L'entraîneur du FC Barcelone a parlé du match "Nous avons réalisé une grande première mi-temps, avec une construction précise, et nous avons eu des aubaines qui n'ont pas été profitables. En deuxième mi-temps, nous avons dominé jusqu'à la 70e minute. Malaga s'est ensuite montré dangereux et aurait marquer à deux reprises le but égalisateur" Tata Martino a déclaré être quand même content des buteurs de l'équipe en Liga "Nos deux latéraux ont marqué depuis le début de la saison. Les avants également. C'est positif, car nous avons beaucoup d'alternatives lorsque le match se complique" L'ancien coach de l'équipe du Paraguay a qualifié le comportement de Neymar, victime de fautes à répétition, d'exemplaire "Il est utile à chaque fois qu'il joue et va beaucoup mieux"

Mascherano "Il y a des choses à améliorer" 

Le défenseur central a été l'un des joueurs les plus compétents de la partie "Le break n'a pas été fait, mais je suis content que l'on ait gagné, car Malaga est une grande équipe et ce sont trois points capitaux. Nous venons d'enchaîner deux matchs intenses. Il y a des choses à améliorer et gagner nous permet de rester motivés."  Mascherano est en grande forme "Je me sens bien en ce moment. Je suis conscient qu'au FC Barcelone il faut être performant à chaque fois, et je m'entraîne pour être à la hauteur des exigences du club. Tout peut changer en l'espace d'un match et toutes les choses que l'on fait bien peuvent faire changer la balance de notre côté."

Fàbregas "Un match éprouvant"

Le milieu du FC Barcelone a révélé aux micros de Canal + que Valdés avait été mis à rude épreuve à La Rosaleda  "Nous avons vécu un match éprouvant, mais dans ce sport, il faut savoir en baver. La première mi-temps a été agréable mais nous avons levé le pied à la reprise, à cause du match de Supercoupe d'Espagne du mercredi. C'est une victoire en or et nous la méritons" Il a tenu à relativiser car "Nous débutons avec beaucoup de nouveautés et nous devons continuer à nous améliorer" Le numéro 4 du Barça a expliqué "Je sais que les gens et l'entraîneur m'en demandent plus et mon but est d'obtenir le crédit du coach et l'amour du public."

Sergi Roberto "L'entraîneur a foi en moi"

Le prodige de La Masia a été la révélation de l'été "J'ai été bien préparé, mais je fais partie du FC Barcelone, un club où les plus grands joueurs de la planète à mon poste sont présents et ce n'est pas facile de jouer. Mais je sais également que l'entraîneur a foi en moi, et nous n'avons joué qu'une partie de Supercoupe d'Espagne et deux de Liga. Je ne m'inquiète pas car la saison est longue. L'entraîneur a parlé avec tout le monde, ils nous a dit que chacun est important, qu'il aurait besoin de nous et qu'il faut que l'on soit prêt. Ils ont fermé les espaces, déployer notre jeu était compliqué, mais je pense que l'on est pas au bout de nos peines. J'ai joué huit minutes qui m'ont paru une éternité parce que le match était fou et je suis entré dans l'optique d'aider l'équipe"

Xavi "Malaga nous a bloqué"

Le cerveau du FC Barcelone a évoqué la performance des Boquerones "Il n'y avait pas d'espace en première mi-temps, Malaga nous a bloqué, et notre intention était d'ouvrir les lignes pour y remédier. A la reprise, ils ont procédé en contre, mais dans l'ensemble nous avons été bons et j'en suis heureux. Ce n'est pas une Liga à deux équipes et Malaga nous l'a prouvé. Les Boquerones ont des alternatives : le jeu direct et les coups-francs. A défaut d'être extraordinaires, nous avons gagnés et c'est ce qui compte."  Le capitaine du Barça a hâte d'être à mercredi "L'Atlético Madrid est coriace mais nous aurons l'avantage de jouer à la maison et il faudra profiter du but que nous avons marqué à l'extérieur. Nous voulons que la Supercoupe d'Espagne reste à Barcelone"