FC Barcelone-Atlético Madrid : Le match de l'été

Deuxième manche de la Supercoupe d'Espagne ce mercredi 28 août entre les deux équipes au Camp Nou de Barcelone. La victoire est impérative en Catalogne

FC Barcelone-Atlético Madrid : Le match de l'été
Le milieu relayeur de l'Atlético Madrid Koke.
FC Barcelone
Atlético Madrid | 23H
Le milieu relayeur de l'Atlético Madrid Koke.
Le FC Barcelone reçoit ce mercredi 28 août l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Espagne. Le club d'Enrique Cerezo n'a plus gagné en Catalogne depuis le 5 février 2006 et les Barcelonais ont enchaîné depuis 7 victoires consécutives à domicile contre les Indios, qui veulent briser la malédiction du Camp Nou. 
 
Un match à sens unique 
 
Le 16 décembre 2012, l'équipe de Tito Vilanova était auteur d'une grande performance contre l'Atlético Madrid, intenable en début de match. Koke centrait à destination de Falcao qui touchait le poteau de la tête (min.8). Gabi lançait "El Tigre" qui loupait le cadre face à Valdés (min.23). Diego Costa gagnait un duel au milieu contre Messi et alertait le Colombien qui larguait Puyol et Busquets et marquait le premier but de la partie d'un lob magistral : 0-1 (min.31). Coup de théâtre au Camp Nou. Heureusement l'abnégation des locaux était récompensée. Adriano repiquait dans l'axe en éliminant Filipe et expédiait un coup de canon en pleine lucarne : 1-1 (min.36). Un but d'exception synonyme d'égalisation. A une minute de la pause, Puyol était à la récéption d'un dégagement manqué et décalait Busquets qui évincait Gabi et marquait d'une mite du pied droit : 2-1 (min.45). L'Atlético Madrid avait à ce moment-là un genou à terre. Le Barça dominait l'ensemble de la deuxième mi-temps. Alexis lançait Messi qui contrôlait aux dix-huit mètres et disposait du gardien d'un tir chirurgical du gauche : 3-1 (min.58). Le break était fait. L'Atlético était achevé et l'envie revenait du côté de l'équipe locale. La défense tergiversait et Messi en profitait. Il réalisait le doublé d'un piqué devant Thibault Courtois : 4-1 (min.87). La Pulga devenait le recordman de but marqués en première moitié de la Liga (25 réalisations). Le Barça, solide leader de la Liga, s'imposait logiquement à domicile. 
 
La forme du FC Barcelone 
 
L'équipe de Tata Martino vient d'enchaîner deux matchs compliqués à l'extérieur : Un partage logique contre l'Atlético en Supercoupe d'Espagne, marqué par des buts de David Villa et Neymar et une victoire empreinte de réalisme en Liga, obtenue grâce à un coup de génie d'Adriano. La récéption des Colchoneros va ainsi faire du bien à des Barcelonais féroces à domicile, en témoigne le match d'ouverture de la Liga face à Levante. Reste à savoir si Léo Messi fera partie du onze initial, lui qui a reçu le feu vert médical hier et qui aime l'Atlético. Rien n'est moins sûr mais en tout cas, le Barça, qui ira à Valence dimanche, vit une semaine délicate. 
 
La forme de l'Atlético Madrid 
 
Tout va bien du côté du deuxième club de la capitale ibérique qui a déjà remporté deux matchs en Liga, l'un en Andalousie face au FC Séville et l'autre en humiliant le Rayo Vallecano devant un public qui les a vu ramener deux Ligues Europa, une Coupe d'Espagne et deux Supercoupe de l'UEFA en l'espace de quatre saisons. L'Atlético Madrid fascine l'Europe et veut être plus que la troisième équipe du pays. A noter la grande forme du Brésilien Diego Costa, qui vient d'obtenir la double nationalité espagnole. "El Picaro" est motivé et rêve à présent d'être convoqué en séléction par Vicente Del Bosque. 
 
Tata Martino "J'imagine que la physionomie du match ne changera pas" 
 
L'entraîneur du FC Barcelone a déclaré en zone mixte "Messi s'est entraîné normalement et a réalisé un travail intense avec ceux qui n'ont pas joué à Malaga. J'ai dit avant la première manche que nous étions favoris et le Barça est habitué à toujours l'être dans toutes les compétitions. Il faut savoir vivre avec cela. Je ne suis pas inquiété par ce statut mais j'imagine que la physionomie du match ne changera pas. C'est évident qu'il est important de débuter une saison en gagnant quelque chose. Remporter la Supercoupe d'Espagne est notre objectif du moment" Le Rosarino a parlé de Neymar "J'ai l'obligation d'être aux aguets pour mes joueurs. Neymar a 21ans. Mon intention est qu'il soit un élément-clé du Barça pour les dix ans à venir. Je pense que l'on fait les bons choix avec lui. Des joueurs tels que lui ne sont pas courants. Il fait preuve d'abnégation à l'entraînement et de courage en gérant bien ce début de saison" Sergio Busquets est lié au Barça jusqu'en juin 2018. L'ancien coach du Paraguay a expliqué ce qu'il en pensait "Il est indispensable et d'une grande utilité" et a ensuite indiqué que l'équipe n'avait pas besoin de renforts "J'ai beaucoup de bons joueurs. Je suis contents avec mes avants et mes défenseurs. Si jamais nous manquons de joueurs, il faudra obligatoirement piocher en Europe au mercato d'hiver" 
 
Koke "Nous ferons un grand match" 
 
Le milieu relayeur a révélé les intentions de l'Atlético Madrid "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir au Camp Nou. J'ai l'intime conviction qu'en restant unis et en ayant foi en notre jeu, nous ferons un grand match là-bas. Il faudra provoquer la chance en Catalogne. Notre unique but est de gagner. Nous avons obtenu un bon résultat dimanche et maintenant nous pensons à mercredi." Koke a été du même avis que Diego Simeone "Le coach pense que le FC Barcelone et le Real Madrid sont les deux favoris de la Liga et il a bien raison. Nous venons d'enchaîner deux performances d'exception mais il faut rester humble et continuer à faire de notre mieux jusqu'à la Coupe du monde"
 
FC Barcelone : Léo Messi, victime d'une contusion au Vicente Calderon, a quand même été convoqué. Adriano, touché de la même façon que l'Argentin à La Rosaleda ainsi que Carles Puyol, qui n'est pas encore prêt à revenir à la compétition, sont indisponibles. Jonathan Dos Santos et Oier n'intègrent pas le groupe par décision technique.
 
Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Montoya, Piqué, Bartra, Mascherano, Alba; Song, Busquets, Xavi, Sergi Roberto, Iniesta, Fàbregas; Alexis, Pedro, Neymar, Tello, Messi. 
 
Atlético Madrid : L'ensemble de l'équipe, emmenée par Diego Simeone, voyage ce soir en Catalogne. 
 
Les convoqués côté Atlético Madrid : Coutois, Arunzabia; Godin, Filipe Luis, Manquillo, Giménez, Juanfran, Insua, Joao Miranda, Demichelis; Mario Suaréz, Tiago, Koke, Raùl Garcia, Arda Turan, C.Rodriguez, Oliver Torres, Gabi; Adrian, Diego Costa, Villa, Léo Baptistao.