Real Madrid-Athletic Club : Jamais deux sans trois ?

Ce midi, le Real Madrid reçoit l’Athletic Bilbao qui fait pour l’instant carton plein. Pour les deux équipes, l'objectif reste les trois points en ce début de saison.

Real Madrid-Athletic Club : Jamais deux sans trois ?
Real Madrid
Athletic Club | 12h00

Après la victoire face à Grenade lundi dernier, les Madrilènes repartaient du Nuevo Los Cármenes avec les trois points et revenaient ainsi à la hauteur de leur adversaire du jour. Cependant, le Real Madrid ne dégage plus la même impression de sérénité et de force collective qu’on lui connait.

Un match de tous les dangers

Après avoir disputé des matches amicaux sans relief, le nouvel entraîneur des Leones, Ernesto Valverde, vient de remporter ses deux derniers matches. Marcelo Bielsa semble déjà oublié et l’Athletic Club vient d’égaliser sa meilleure série de l’édition précédente. Cependant, la tâche s’annonce ardue face à la Casa Blanca. En effet, en onze rencontres, les Basques n’ont remporté qu’un seul match et cela remonte au 16 Janvier 2010 (1-0). Une éternité… Malgré tout, les coéquipiers de Muniain peuvent espérer inverser la tendance car le Real Madrid est en phase de transition et ce, même si la tournée estivale laissait présager le contraire. Grâce à leurs victoires face à Valladolid (1-2) et Osasuna (2-0), ils occupent la troisième place de la Liga tandis que le club de la capitale est à une piètre cinquième place à la différence de buts. La recrue de l'été, Benat, un ancien du Betis Seville, s’est parfaitement adapté au système mis en place par l’Espagnol et est d’ores et déjà titulaire au milieu de terrain. Il est désormais un pilier de la formation de Valverde et va tenter de limiter les assauts des attaquants madrilènes.

L’analyse

On l’a dit, la formation entraînée par Carlo Ancelotti n’est guère flamboyante sur le terrain. Poussive, elle peine à trouver le chemin des filets. Et pourtant ce n’est pas faute de tenter… Point commun avec la dernière saison, Ronaldo n’avait pas marqué lors des deux premières journées. Il n’avait ouvert son compteur que lors de la troisième avec un doublet à la clé. De bon augure pour le Portugais ? Une autre tout aussi intéressante. Higuain avait marqué un but lors des deux premières rencontres en 2012. En 2013, c’est Karim Benzema qui a endossé le rôle du buteur. Le départ de saison sous l’ère de l’Italien n’est finalement pas si éloigné que cela de celui de José Mourinho. Seul changement, Isco a marqué. Paradoxalement, la défense aussi est plus solide. Comme quoi, l’impression donnée peut finalement être trompeuse. Mais qu’est-ce qui donne cet effet brouillon au match du Real version 2013-2014 ? La possession de balle ? Le contraste début/fin de saison ? La bonne réponse est la deuxième proposition. En effet, sur les deux premiers matches, on obtient une moyenne de 62% avec Mou et une de 62.5% avec Carlo. On peut donc en déduire que les Madrilènes ont juste du mal à se mettre en route et à activer l’option « matches officiels »… La Casa Blanca est donc un diesel. Un beau diesel qui a une valeur de 506,8 millions d’euros…

Reste un point à éclaircir. Est-ce que les attaquants ont beaucoup tenté mais surtout beaucoup cadré ? La question sous-entendue est en fait, est-ce qu’ils ont connu la malchance d’avoir un excellent gardien face à eux ou est-ce qu’ils doivent se remettre en question et travailler plus fort. Eh bien globalement, on peut conclure qu’avec Ancelotti, les Merengue tirent mais cadrent aussi beaucoup plus que sous le commandement de Mourinho. Il va néanmoins falloir que les attaquants soient plus réalistes sous peine de lâcher de précieux points dans la course au titre (en Espagne, elle commence dès le début en raison de la faible différence de niveau avec le Barça).

Les deux premiers matches avec Mourinho (2012-2013)
  Grenada CF Betis Seville Total tirs par catégorie
Tirs cadrés du Real 8 11 19
Tirs non-cadrés du Real 14 8 22
Total tirs 22 19 19 cadrés/ 41 tirs
% de tirs cadrés sur le match 36% 58% 46%
Les deux premiers matches avec Ancelotti (2013-2014)
  Valence CF Getafe Total tirs par catégorie
Tirs cadrés du Real 10 1 11
Tirs non-cadrés du Real 12 7 19
Total tirs 22 8 11 cadrés sur 30 tirs
% de tirs cadrés sur le match 45,5% 12,5% 36,6%

Le chiffre

Cristiano Ronaldo a fait trembler les filets à de nombreuses reprises face aux Basques. En huit matches, il a inscrit pas moins de dix buts. A cela s’ajoute ce que nous avions précédemment dit sur le fait qu’il devrait marquer durant la troisième journée et on obtient par a+b que le Portugais devrait être en réussite au Bernabeu. On tient les paris ? 

L’équipe probable

Khedira s’est entrainé normalement après sa blessure survenue durant la première journée face au Betis Seville. Illarramendi devrait être en pleine possession de ses moyens même s’il manque clairement de rythme après avoir manqué les deux premières rencontres. Varane est aussi sur le retour tandis que Xabi Alonso sera absent après sa fracture du cinquième métatarse du pied droit la semaine dernière.

Le poste de gardien qui fait beaucoup parlé devrait être occupé par Diego Lopez puisqu’il n’y a aucune raison de ne pas le titulariser suite à ses belles performances. La pointe de l’attaque sera occupée par le français, Karim Benzema, qui est en confiance après ses deux buts.