Messi le magnifique

L'Argentin, auteur d'un triplé en première mi-temps et performant tout au long de la partie, a permis au Barça de s'imposer à Valence et de revenir en tête de la Liga.

Messi le magnifique
Messi a été fantastique.
Valencia C.F.
2
3
FC Barcelone
Valencia C.F.: Diego Alves; Joao Pereira, Rami, Costa, Guardado; Fuego, Michel (Parejo, min.82), Pabón, Banega (Feghouli, min.68), Canales (Jonas, min.68); Helder Postiga.
FC Barcelone : Valdés; Alves, Mascherano, Piqué, Alba; Busquets, Fàbregas (Dos Santos,min.82), Iniesta; Pedro (Tello, min.72), Messi et Neymar (Sergi Roberto, min.90).
SCORE: 0-1, min.12, Messi. 0-2, min.38, Messi. 0-3, min.41, Messi. 1-3, min.45, Helder Postiga. 2-3, min.45, Helder Postiga.
ARBITRE: José Antonio Teixeira Vitienes (ESP). avertit côté Valencia C.F. Joao Pereira (min.18) avertit côté FC Barcelone : Alba (min.28), Alvés (min.65) et Neymar (min.74).
ÈVÉNEMENTS: Troisième match de Liga entre Valencia C.F. (12e) et le Barça (1e). Le match a eu lieu à l'Estadio Mestalla (50000 spectateurs).
Le Barça, en déplacement à Valence, déployait une combinaison d'exception d'un point de vue individuel : Neymar-Messi-Pedro. Du côté des Chés, Miroslav Dukic alignait le onze habituel, avec Helder Postiga en pointe. 
 
Triplé de Messi et réponse d'Helder Postiga
 
Valence est tout de suite réfugié en défense. Le but de Neymar est refusé pour un hors-jeu inexistant (min.8). Barcelone montre un visage imposant. Fàbregas lance en profondeur Messi. L'Argentin plein axe évite Diego Alvés et résiste à Ricardo Costa : 0-1 (min.12). La Pulga revient en force. Valence réagit avec Michel mais Valdés repond présent (min.15). Depuis la nomination de Tata Martino, les Barcelonais n'hésitent pas à tirer de loin dés qu'ils sont en position adéquate, en témoigne une tentative de Fàbregas que Diego Alvés expédie en corner (min.28). Valdés a la main ferme devant Pabon (min.36). Valence paye chaque imprudence. Messi, une fois de plus lancé par Fàbregas, élimine Rami et double la mise : 0-2 (min.38). Le cauchemar de Valence est loin d'être terminé. Neymar, extraordinaire depuis le début de la partie, évince Joao Pereira et centre à destination d'un Messi lancé en pleine course qui crucifie entre deux Valencians Diego Alvés du pied gauche : 0-3 (min.41). C'est le troisième but marqué par La Pulga en l'espace d'une mi-temps. Valence ne lâche rien, à l'image d'Helder Postiga, à la récéption d'un centre de Joao Pereira et qui expédie une reprise acrobatique en pleine lucarne : 1-3 (min.45). Un bijou de l'ancien avant-centre du Real Zaragoza. La reprise de Pedro frôle le poteau en guise de réaction puis Helder Postiga décroise une tête energique : 2-3 (min.45). La réponse du Portugais est expéditive. Le Barça mène à la pause. 
 
Un match complètement fou !
 
La physionomie du match ne change pas à la reprise, avec des locaux obligés de procéder en contre devant la vivacité des Catalans. Diego Alvés est à la parade d'une mite de Messi depuis les vingt-cinq mètres (min.58). "El Mesias" combine bien avec Fàbregas mais n'inquiète pas le rempart de Valence (min.61). Joao Pereira est providentiel devant Pedro (min.63). La reprise d'Ever Banega touche la main de Fàbregas mais l'arbitre ne dit rien (min.68). Le Barça n'est pas en sécurité, à l'image d'une tête de Ricardo Costa qui échoue dans les gradins (min.78), mais est prêt à tuer le match. Messi loupe incompréhensiblement le cadre (min.83) puis est contré par Diego Alvés (min.84). Valence continue à être dangereux, avec Jonas, fraîchement entré en lieu et place de Canales, qui touche le poteau (min.85). Diego Alvés est héroique face à Alba et Messi (min.89). La tête de Ricardo Costa file directement dans les gants de Valdés (min.93). Le Barça remporte ainsi logiquement ce match grâce au talent de son numéro 10 qui bat le record de buts de Quini en Liga (219 unités) et devient le troisième joueur de l'histoire du club à réaliser le triplé en première mi-temps. Hristo Stoickhov en 1991 et Romario en 1993 l'avaient fait avant lui. 
 
Tata Martino "Le grand Barça"
 
Le bilan du Barça à l'aube de la première trêve internationale est remarquable "Si l'on regarde où et contre qui nous avons joué, je pense que nous avons vu la version idéale du Barça ce soir" a expliqué Tata Martino "Le relâchement de l'équipe avant la pause m'inquiète. Valence ne devait pas marquer à ce moment-là. Il ne faut jamais faire des cadeaux. Et si ils a en ont eu, c'est peut être parce qu'ils le méritent, et non parce que nous avons été dominé. Le résultat d'aujourd'hui est anecdotique car je m'en vais en Argentine le coeur léger. Nous avons obtenu ce qui nous manquait. Il y avait également une inquiétude au sujet de l'entente entre Messi et Neymar et ils ont réglé le problème"
 
Jordi Alba "Le fait que je me sentes bien à gauche dépendait des circonstances"
 
L'ancien joueur de Valence pense que rien n'est acquis en Liga "Le Barça avaIt le match en main à 3-0, mais Valence a réduit l'écart à la pause. En deuxième mi-temps, nous aurions dû marquer le quatrième but et nous ne l'avons pas fait, mais nous avons quand même gagnés. Nous venons de jouer contre des cadors (Malaga, Atlético, Valence) et montrer un visage imposant était indispensable. La reprise de la Liga est éprouvante" "El Corecaminos" a ensuite indiqué "Je n'ai pas changé ma façon de jouer avec Tata Martino. Le fait que je me sentes bien à gauche dépendait des circonstances. Il faut que l'on privilégie le travail en défense"
 
Valdés "Je me sens bien" 
 
Le gardien du FC Barcelone a une fois de plus été détérminant "D'un point de vue individuel, je suis content de ma performance, car à chaque fois que j'aide l'équipe, je me sens bien. Nous venons de remporter un match capital en Liga et nous avions conscience que s'imposer à Valence était loin d'être facile, car à 3-0 la victoire n'était pas garantie et en deuxième mi-temps nous avons résisté héroiquement. Nous aider les uns les autres et faciliter le travail de chacun est fondamental" "La Pantera" estime qu'il n'y a pas que le Barça et le Real Madrid qui comptent en Liga "Il y a des formations de qualité et des matchs compliqués en Espagne" 
 
Iniesta "Nous avons dominé 45 minutes" 
 
Le Manchego a déclaré aux micros de Canal + "L'ambiance qu'il y a ici est une force pour Valence. Nous avons tout fait pour gagner et au final on y est parvenus. Nous avons dominé 45 minutes et l'équipe n'a jamais refusé le jeu. On est au début de la saison, le Barça doit continuer à s'améliorer et lorsque nous reviendrons en forme, il faudra voir combien de temps nous la conserverons" Concernant la politique d'alternance de Tata Martino, "Don Andrés" a indiqué qu'Il y aura des matchs pour tout le monde et nous avons le devoir de répondre présent à chaque fois" 
 
Neymar "Je m'entends mieux avec Messi"
 
Le Brésilien, auteur d'une p.d. cruciale, a été titulaire pour la deuxième fois consécutive ce dimanche à Valence et a joué l'intégralité du match aux côtés de Messi "Je m'entends mieux avec lui. Au fil du temps je vais m'améliorer physiquement et j'espère faire des progrès tout au long de la saison" Il a également parlé du match "Nous avons été victimes d'un relâchement coupable à la pause et nous avons concédé deux buts. Il faut remédier à cela la prochaine fois. Valence a bien joué en deuxième mi-temps et déployer notre jeu était devenu compliqué, ce qui n'a pas empêché mes coéquipiers de faire preuve de loyauté et de remporter ce match"