FC Barcelone-FC Séville : Triompher en maître

Quatrième match du Barça en Liga qui reçoit ce samedi 14 septembre l'équipe d'Unai Emery en quête d'une victoire.

FC Barcelone-FC Séville : Triompher en maître
Juan Cala
FC Barcelone
FC Séville | 20H
Juan Cala

Le Barça reçoit le FC Séville ce samedi 14 septembre en Liga. 

Victoire restreinte 

Le 23 février 2013, les Andalous voyageaient au Camp Nou dans l'optique d'obtenir un point face à une équipe bis du Barça, leader de la Liga avec 16 points d'avance. Face à une équipe solide et bien en place, Barcelone voulait marquer de loin, avec la tentative d'Alvés qui terminait à côté (min.21). Messi, auteur d'un beau geste technique, dégainait rapidement face à Beto présent en angle fermé, qui boxait en corner (min.23). L'équipe locale manquait de réalisme, à l'image de Messi qui loupait bêtement 3 coups-francs en position idéale. Les Andalous en profitaient de manière ingénieuse avec Botia, à la récéption d'un centre venu du côté droit, qui éxécutait facilement Valdés de la tête : 0-1 (min.43). Les Barcelonais étaient logiquement menés à la pause. L'équipe Blaugrana changeait radicalement de visage dés le début de la deuxième mi-temps. Dani Alvés délivrait un centre parfait à David Villa depuis le côté droit. Le goleador Espagnol plaçait une tête égalisatrice : 1-1 (min.51). L'Asturien était décisif. Le Barça était rapidement avantagé. Messi changeait l'orientation d'une action en combinant avec Tello et executait Beto : 2-1 (min.58). C'était le quinzième match de Liga où La Pulga était au moins une fois buteur. Un tir de vingt mètres de la part de l'Argentin échouait ensuite dans les gradins (min.60). Suite à un énième raté du numéro 10 (min.84), Tello vendangeait une fois de plus (min.89). Les Barcelonais, grâce à un deuxième acte maîtrisé, validaient ainsi 3 nouveaux points. 

La forme du FC Barcelone 

Le FC Barcelone a démontré cet été qu'il pouvait être en mesure de remporter une fois de plus la Liga. Les vainqueurs de la Supercoupe d'Espagne ont prouvé qu'ils étaient coriaces à domicile, en témoigne une pluie de buts contre Levante, et ont fait preuve de courage en déplacement, avec 3 matchs éreintants (Atlético, Malaga, Valence), tout cela en l'espace de deux semaines. Emmené par un Valdés en grande forme, les Catalans veulent continuer à gagner. 

La forme du FC Séville

Les résidents de l'Estadio Sanchez Pizjuàn, décimés par les départs de la moitié de l'équipe titulaire, ont réalisés un mercato rentable avec l'achat d'éléments de qualité, dont Kevin Gameiro, qui aura la tâche de remplacer dans le coeur des Andalous Alvaro Negredo. L'équipe d'Unai Emery, défaite par l'Atlético Madrid le 18 août et qui vient d'obtenir un ticket en Europa League, a enchaîné deux partages consécutifs et pointe à la quinzième place en Liga. 

Tata Martino "Rester concentrés"

L'entraîneur du Barça a parlé de la Ligue des champions "C'est une compétition qui fait rêver en Europe mais il ne faut pas oublier qu'il y a un match par semaine à gagner en Liga. Nous devons rester concentrés jusqu'en mai et les voyages réalisés avec l'équipe nationale ne sont pas une excuse pour ne pas faire le maximum demain" Le technicien a expliqué "Nous n'avons pas eu de problèmes dans la semaine et nous avons eu le temps de préparer la récéption de Séville. Je veux qu'il y ait une répétition de la première mi-temps à Valence qui est une référence pour nous. Un match contre une équipe d'Unai Emery est toujours compliqué. Nous n'avons pas l'intention de changer de philosophie mais nous avons des alternatives pour être moins prévisibles." L'Argentin a décidé d'écarter Pedro pour qu'il se repose "Je dois penser aux minutes que les joueurs capitalisent, et Pedro a enchaîné deux parties intenses en séléction" et ne sait pas si il alignera Neymar au coup d'envoi "Il doit être en condition physique adéquate pour jouer" Carles Puyol a réalisé une partie de l'entraînement avec le groupe "C'est le troisième central que tout le monde réclamait, et l'équipe va pouvoir récupérer son capitaine. Il est content de revenir à l'entraînement et augmentera la cadence bientôt. Il reviendra à la compétition prochainement" Le Rosarino a également révélé aux médias ce que devait faire Neymar pour remédier aux fautes à répétition dont il était victime "Quand il reçoit un coup, il doit rester digne, garder l'avantage et continuer à jouer" et a évoqué le cas Lionel Messi "Nous n'avons envoyé aucune pétition à la fédération argentine pour qu'ils ne le convoquent pas car il aime jouer en séléction" 

Adriano "Je veux toujours m'améliorer" 

Le défenseur Brésilien a évolué cinq ans avec les coéquipiers d'Antonio Reyes et a déclaré "Un match contre notre homologue andalou est particulier, bien qu'ils ne soit pas au top en ce moment, car les équipes d'Unai Emery nous ont toujours posé des problèmes. Je peux jouer partout en défense, à gauche, au centre, à droite, ce qui m'importe c'est d'être bon et le coach a foi en moi car je veux toujours m'améliorer. Tata Martino ne changera pas les choses parce qu'on ne touche pas à la philosophie du Barça." Neymar, avec la promotion de Sergi Roberto, a été l'unique recrue du mercato "Il est habitué à ce que l'on soit impitoyable avec lui. Il recevait beaucoup de coups au Brésil. Mais il doit continuer à jouer de la même façon" a ensuite indiqué le numéro 21 du Barça. 

FC Barcelone : Pedro Rodriguez et Oier Paredes, écartés par décision technique, ainsi que Carles Puyol, qui reviendra à la compétition prochainement, n'ont pas été convoqués. Alvés, soigné d'une tendinite et Busquets, victime d'une élongation du biceps fémoral droit à Valence, ont reçu le feu vert médical et intègrent le groupe. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Mascherano, Piqué, Alba, Song, Bartra, Adriano, Montoya; Busquets, Xavi, Sergi Roberto, Iniesta, Dos Santos, Fàbregas; Alexis, Neymar, Tello, Messi. 

FC Séville : Dix-huit joueurs feront le voyage en Catalogne. 

Les convoqués côté FC Séville : Beto, Javi Varas; Coke, Diogo Figueiras, Cala, Fernando Navarro, Alberto Moreno, Mbia; Cristoforo, Marin, Victor Machin, Ibora, Jairo, Trochowski, Rakitic; Bacca, Gameiro, Rabelo.