Victoire in-extremis du Barça

Une but d'Alexis à la 94e minute a permis au FC Barcelone de s'imposer au forceps à domicile contre l'équipe d'Unai Emery.

Victoire in-extremis du Barça
Dani Alvés a marqué en première mi-temps
FC Barcelone
3
2
FC Séville
FC Barcelone: Valdés: Alvés, Mascherano, Piqué, Alba (Adriano, min.15); Busquets, Xavi, Iniesta (Cesc, min.73); Tello (Alexis, min.64), Neymar, Messi.
FC Séville : Beto; Coke, F.Navarro, Juan, Alberto Moreno; M'Bia (Trochowski, min.58), Cristoforo (Marin, min.69), Vitolo, Rakitic, Jairo (Bryan, min.84); Gameiro.
SCORE: 1-0, min.36, Alvés. 2-0, min.75, Messi. 2-1, min.81, Rakitic. 2-2, min.89, Coke. 3-2, min.94, Alexis.
ARBITRE: Muniz Fernandez (ESP). avertit côté FC Barcelone : Adriano (min.89). avertit côté Séville : M'Bia (min.31), Jairo (min.36), Juan (min.64)
ÈVÉNEMENTS: Quatrième match de Liga entre le FC Barcelone (1e) et le FC Séville (15e). Le match a eu lieu au Camp Nou (75000 spectateurs).

Le FC Barcelone recevait aujourd'hui le FC Séville en Liga. 

Dani Alvés de la tête

Les Catalans ne manquent pas d'automatismes, à l'image d'un Neymar intenable. Le Brésilien est audacieux mais Beto est dans un grand soir. Alba, légèrement touché, est remplacé par Adriano (min.15). La défense résiste à une reprise de Tello qui oblige ensuite le gardien à boxer en corner (min.21). Messi est transparent, en témoigne un coup-franc aux vingt mètres qui échoue dans les gradins, ce qui n'empêche pas Neymar d'être auteur d'un beau geste technique (min.34). Le travail du Barça est récompensé. A la suite d'une action de qualité, Adriano centre à destination de Dani Alvés qui place une tête pleine de fougue : 1-0 (min.36). "El Diablo" fait parler la poudre face au club où il a été révélé en Europe. Neymar est une fois de plus victime de coups à répétition (min.41). Beto s'impose devant Messi qui avait été lancé par Tello (min.45). Les Barcelonais mènent logiquement à la pause. 

Une deuxième mi-temps incroyable 

Les Andalous font preuve de réalisme dés le début de la deuxième mi-temps. Tata Martino privilégie Alexis à Tello et Juan marque de la tête mais le but est refusé suite à une faute (min.64). Fàbregas entre à la place d'Iniesta (min.73). L'Espagnol décale Neymar côté gauche qui centre plein axe et Messi répond présent : 2-0 (min.75). Le but de la rédemption. Mais Unai Emery est détérminé à repartir de l'avant en Catalogne. Vitolo élimine Gérard Piqué et décale côté droit Rakitic qui réduit la marque : 2-1 (min.81). Le Barça est inquiété. Beto est à la parade d'un tir lointain d'Adriano (min.86). Les coéquipiers d'Alberto Moreno ne veulent pas en rester là. Coke est à la reprise au point de pénalty d'un corner de Rakitic : 2-2 (min.89). Un chef d'oeuvre en guise d'égalisation. Barcelone revient à la réalité. Messi évince un défenseur et centre fort devant le but. Beto intervient mais Alexis est bien placé : 3-2 (min.94). Le Chilien est providentiel. Victoire mémorable des locaux qui ont maintenant en ligne de mire la récéption de l'Ajax en Ligue des champions mercredi. 

Tata Martino "Nous avons eu des problèmes d'un point de vue défensif" 

L'entraîneur du FC Barcelone a déclaré "Nous avons marqué un but en première mi-temps et les changements réalisés par Unai Emery à la reprise ont été préjudiciables, mais nous avons quand même concrétisés notre domination. L'égalisation des Andalous a été la conséquence d'un relâchement coupable. Nous avons gagnés mais nous devons faire des progrès. Je respecte totalement la philosophie du club mais il faut réinstaurer des mécanismes oubliés. Si l'on reste unis, les individualités naîtront. Sergio Busquets doit être aidé car nous avons eu des problèmes d'un point de vue défensif" Le duo Neymar-Messi a été décisif à la 75e minute "Neymar a fait un match parfait et a été d'une grande utilité et Messi a été un danger permanent" L'ancien coach de l'équipe du Paraguay a également parlé de la performance de Javier Mascherano "Il est en condition physique adéquate et tient la baraque en défense" et a défendu Gérard Piqué, critiqué par les médias en ce moment "C'est moi qui l'autorise à monter et tout le monde a le droit de le faire" 

Mascherano "Le Barça doit s'améliorer" 

Le défenseur central pense que "Le Barça doit s'améliorer à tous les niveaux. Nous avons été logiquement rejoints à cause de nos bévues et nous avons eu la chance de gagner mais avec le temps les choses se compliqueront si l'on continue à jouer de la même façon" "El Jefecito" a préféré ne pas alimenter le débat concernant le but refusé de Juan "Il ne s'agit pas de corners. Nous n'avons pas le droit d'être rejoints lorsque nous avons deux buts d'avance. Cela ne veut pas dire que nous avons été mauvais. Ce sont des bévues de routine que nous payons cash et que nous devons faire disparaître" Le public du Camp Nou a rendu hommage à la performance de l'Argentin "Les exploits individuels ont moins d'importance que la régularité de l'équipe"

Busquets "Je n'ai pas changé ma façon de jouer avec Tata Martino" 

Le milieu défensif du FC Barcelone a fêté on 150eme match de Liga ce soir "On a gagné in-extremis aujourd'hui mais c'est un cas de figure qui ne doit pas se répéter. Je n'ai pas changé ma façon de jouer avec Tata Martino et je dois à présent continuer à être à la hauteur à chaque match. L'entraîneur veut que le pressing s'intensifie mais le jeu et la philosophie du club reste la même" 

Dani Alvés "Un match intense"

Le Brésilien a été interviewé par Barça TV "Marquer un but contre l'équipe où j'ai été révélé en Europe est une chose particulière et j'ai préféré ne pas le célébrer. J'ai participé à un match intense où la qualité était au rendez-vous. Ils ont été fantastiques en contre mais le résultat est logique car nous avons globalement dominé la partie. Le FC Barcelone, leader de la Liga ex-aequo avec l'Atlético, doit continuer à être compétent en Ligue des champions "C'est une compétition exigeante et nous devons y être préparé, car l'Ajax est une équipe qui aime le contact"