Pedro humilie les Franxirojos

"El Flaco", auteur d'un beau triplé, a permis au Barça de s'imposer 4-0 en déplacement à l'Estadio Teresa Rivero.

Pedro humilie les Franxirojos
Pedro a été providentiel.
Rayo Vallecano
0
4
FC Barcelone
Rayo Vallecano: Rùben; Tito (Nacho, min.46), Arbila, Gàlvez, Mojica; Baena, Trashoras, Niguez, Perea (Adrian, min.51), Viera (Larivey, min.58); Alberto Bueno.
FC Barcelone : Valdés; Montoya, Piqué, Mascherano, Adriano; Song, Xavi (Jonathan Dos Santos, min.85), Fàbregas; Neymar (Tello, min.80), Pedro (Iniesta, min.75), Messi.
SCORE: 0-1, min.34, Pedro. 0-2, min.46, Pedro. 0-3, min.73, Pedro. 0-4, min.78, Fàbregas.
ARBITRE: Clos Goméz (ESP) avertit côté Rayo : Trashoras (min.23) et Baena (min.40) avertit côté FC Barcelone : Adriano (min.31).
ÈVÉNEMENTS: Cinquième match de Liga entre le Rayo Vallecano et le Barça. Le match a eu lieu à l'Estadio Teresa Rivero (14000 spectateurs).

L'équipe de Paco Jeméz recevait le Barça ce soir en Liga. Alvés et Iniesta étaient ménagés au coup d'envoi au profit de Montoya et Song par Tata Martino. 

0-1 à la pause

Le Rayo montre beaucoup d'envie dés le début de la partie face à des Catalans apathiques. Valdés a la main ferme devant Perea (min.4). Heureusement le Barça réagit vite. Arbila intervient in-extremis dans les pieds de Messi qui avait disposé du gardien (min.6). Tito contre une reprise de Neymar (min.10). Rùben expédie un centre ingénieux d'Adriano en corner (min.13). Messi élimine 3 Franxirojos et décale côté gauche Neymar qui loupe inexplicablement le cadre (min.21). Le coup-franc de Trashoras est boxé par Valdés (min.28). Messi évince un défenseur et décale côté droit Pedro qui bat le gardien : 0-1 (min.32). La Pulga réalise un exploit individuel de qualité pour sa 250eme cape de Liga, égalant Pep Guardiola et devenant le 13eme joueur le plus utilisé de l'histoire du club (386 matchs) . L'Argentin est indomptable et lançe une fois de plus de la tête Pedro, auteur d'un raté monumental (min.34). Le Barça n'est pas en sécurité. L'arbitre désigne le point de pénalty suite à une faute d'Adriano. Valdés se détend bien face à Trashoras (min.36). "La Pantera", qui a intercepté onze pénalty depuis qu'il évolue au Barça, égale aujourd'hui Diego Alvés, Iker Casillas et Léo Franco en Liga (10 "paradas"). Il ne reste qu'Andrés Palop devant lui. 0-1 à la pause. 

Triplé de Pedro et but de Fàbregas

Le Barça change de visage en deuxième mi-temps. Lancé par Xavi côté gauche, Fàbregas centre à destination d'un Pedro en pleine course qui double la mise : 0-2 (min.46). Les coéquipiers de Javier Mascherano font preuve de réalisme dés la reprise. Le Rayo est démoralisé. Le coup-franc de Messi frôle le poteau (min.53). Valdés capte un tir lointain de Raùl Baena (min.58). Rùben s'impose face à Messi (min.61). Le tir croisé de Neymar touche le poteau droit (min.65). Valdés est à la parade d'un beau coup-franc de Galvéz (min.70). Pedro, à la récéption d'un centre de Neymar, fait le break : 0-3 (min.73). "El Flaco" imite Messi, auteur d'une performance de renom face à l'Ajax en Ligue des champions, et devient le premier joueur Ibérique à être auteur d'un triplé en dehors du Camp Nou avec le Barça depuis Luis Enrique contre le Bétis en 1997. "El Mesias" combine avec Neymar et manque de chance devant le gardien (min.76). Xavi récupère un mauvais dégagement du gardien et lance Fàbregas qui execute Rùben : 0-4 (min.78). 100eme but toutes compétitions confondues de l'ex-Gunner. Tello, fraîchement entré à la place de Neymar, échoue face au gardien (min.81). Les résidents de l'Estadio Teresa Rivero sont humiliés et veulent marquer au moins une fois. Le tir lointain d'Arbila termine dans les gradins (min.83). Valdés n'est pas inquiété par Trashoras (min.86) et dégage une tête de Niguez en corner (min.94). Le Barça empoche 3 nouveaux points à l'extérieur et maintient la cadence en tête de la Liga, ex-aequo avec l'Atlético vainqueur à Valladolid. 

Tata Martino "L'équipe a joué crescendo"

L'entraîneur du FC Barcelone a enchaîné une cinquième victoire consécutive en Liga "Le Rayo a montré de l'envie tout a long de la partie et a déployé un jeu audacieux. Ils ont réalisé un pressing intense qui nous a empêché de construire pleinement notre jeu et pour y remédier nous avons joué long pour déplacer le bloc défensif et obtenir des alternatives. J'ai beaucoup aimé notre deuxième mi-temps. Nous avons été compétents en défense et imposant notre rythme au fil des minutes, nous avons joué crescendo avec une grande capacité à marquer des buts" Montoya et Song ont été aligné au coup d'envoi pour la première fois de la saison et "ont un joué à un bon niveau. Ils n'ont pas été beaucoup utilisé mais ils n'ont pas manqué de rythme" Valdés a une fois de plus été parfait "Il est fantastique et j'en profite en tant qu'entraîneur" Neymar a touché le poteau et a été auteur d'une p.d. pour Pedro (quatrième asistencia en quatre matchs en septembre) "Il pouvait tirer mais il a préféré faire preuve d'altruisme pour un coéquipier mieux placé. Et n'oublions pas qu'il a marqué un but capital contre l'Atlético"

Pedro "J'aimerais remercier mes coéquipiers" 

L'ailier de Tenerife a été providentiel  "C'est un stade compliqué et le Rayo est une équipe compétitive, nous avions consicence que s'imposer ici était loin d'être facile, mais nous avons eu la chance de marquer quatre buts. Nous continuons à jouer de la même façon. Avec le même pressing à l'avant, nous utilisons le jeu direct et je pense que nous avons obtenu de bons résultats jusqu'à présent. Je suis ravi du travail fourni par mon équipe. Gagner ici était délicat. Je suis content de ma performance mais j'aimerais également remercier mes coéquipiers. Nous n'avions pas le droit d'échouer ici" Préféré à Alexis côté gauche, le numéro 7 du Barça a répété qu'une place de titulaire vaut cher en Catalogne "Nous voulons tous jouer, faire partie du onze de départ et c'est toujours positif de marquer, cela fait du bien au moral. Le coach avait décidé de me ménager il y a une semaine, car je revenais d'une trêve intense avec la séléction. Je suis maintenant prêt à jouer lorsque l'entraîneur me le demande" 

Valdés "Une dynamique positive" 

Le gardien du FC Barcelone a une fois de plus été le héros du match "Je suis content de ce début de saison, et ce qui compte, c'est que l'équipe garde une dynamique positive et continue à gagner dans toutes les compétitions" et a parlé du pénalty de Trashoras "Hier nous en avons parlé avec l'entraîneur, De la Fuente, et nous avons compris que Trashoras viserait le milieu. Il a l'habitude de tirer dans l'axe et il a peut être été abasourdi de voir que je resterais au milieu. Cela a bien marché" Fait rare, le Barça a été dominé par le Rayo dans la "posesion de la pelota", et ce pour la première fois depuis le 7 mai 2008 et un Clàsico au Bernabéu"Je pense que l'on parle beaucoup de ça et cela n'a pas autant d'importance pour nous. Nous conserverons notre façon de jouer mais nous avons un entraîneur qui prône la nouveauté et l'on doit s'y adapter"

Fàbregas "Je suis heureux que l'on ait gagné"

Le milieu d'Arenys de Mar mène la danse avec cinq p.d. en Liga "Je suis heureux que l'on ait gagné. Le Rayo exerce un bon pressing et n'a peur de rien. Ils étaient fatigués en deuxième mi-temps et nous en avons profité. Lorsque l'on a une formation solide en face, avec un stade restreint qui lui permet de mieux défendre et qui t'empêche de construite ton jeu convenablement, réagir est crucial et c'est une situation que l'on étudie en ce moment avec l'entraîneur" et a parlé de la politique d'alternance en équipe première "Je pense que tout le monde est concerné, même les éléments-clés de l'équipe, tous doivent obtenir un moment de répit. Nous voulons tous avoir notre chance et c'est une initiative qui paiera forcément à l'avenir" 

Montoya "Un plaisir de redevenir titulaire"

Le défenseur de vingt-deux ans a remplacé Dani Alvés au pied levé "Le Rayo a fait des progrès. C'est une équipe qui maintient un rythme endiablé tout au long de la partie. Gagner contre eux nous permet de rester en tête et nous devons continuer à nous améliorer. En première mi-temps nous avons remarqué que le gazon était en mauvais état et nous avons pensé qu'il valait mieux ne pas nous compliquer la vie en utilisant le jeu long. Grâce au coach, nous n'avons pas besoin de cinq minutes de construction pour nous montrer dangereux, à présent nous pouvons tirer rapidement. Etre titulaire a été un plaisir et je continuerai à m'entraîner avec acharnement pour obtenir des minutes"